Accueil Droit routier Sécurité routière : +9,5% au mois d’août

Sécurité routière : +9,5% au mois d’août

94
6
PARTAGER

L’été avait « mal commencé » avec +19,2% au mois de juillet, il se poursuit sur la même tendance avec un mois d’août qui affiche une hausse de 9,5% par rapport à 2014.

335 personnes ont perdu la vie au mois d’août contre 306 l’an passé. On retrouve finalement les niveaux des années précédentes avec un été bien ensoleillé. 2014 avec été particulièrement maussade et la météo joue énormément sur certaines catégories d’accidentés comme les deux roues. Le nombre d’accidents corporels, de blessés et de blessés hospitalisés sont eux aussi en hausse (resp. + 3,4 %, + 1,8 % et + 3,3 %). Depuis le début de l’année, on remonte à +4,6% par rapport aux 8 premiers mois de 2014 (qui eux-mêmes étaient en hausse par rapport à l’année record 2013).

S’il y a évidemment de nombreux facteurs à cette hausse, le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière ne veut en voir qu’une seule : le relâchement des comportements. Oubliée la météo estivale poussant à sortir plus, oubliés les +18% de Français partant en vacances en France (et donc engendrant un trafic supplémentaire) pourtant évoqués à juste titre par le Ministre Cazeneuve. Il faut aussi garder en tête que 2015 reste parmi les 3 meilleures années (ou les « moins pires ») pour la Sécurité Routière.

Quoi qu’il en soit, le Gouvernement va convoquer pour la première fois depuis mai 2011 un conseil interministériel de la sécurité routière le 2 octobre prochain. Certaines mesures devraient y être débattues et annoncées comme le renforcement des contrôles radars mobiles. Ou comment s’attaquer au facteur aggravant plutôt qu’à la cause première de l’accident (alcool, stupéfiants, fatigue, téléphone).

source et illustration : Ministère de l’Intérieur, via AFP

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Sécurité routière : +9,5% au mois d’août"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité
Toujours rien sur les maladies nosocomiales ? Toujours rien sur les accidents domestiques ? Toujours le constat de ne pas avoir soufflé une fois dans le ballon après 40 ans de permis ? Toujours le droit d’accrocher le père noël sur votre toit un jour de pluie ? Toujours le droit de changer une ampoule sur une chaise à roulette ? remarque: à 2, ça évite de tourner le poignet. Toujours le droit de bricoler le GPS ou fouiller dans les mp3 pour retrouver Satisfaction Live 2013 ? La cause inattention doit être très en augmentation mais peu répertoriée dans… Lire la suite >>
Dr_Briefs
Invité

Et voila c’est reparti pour un tour…
Le gouvernement va sortir sa com sur la sécurité routière et en pratique ne pas répondre au problème.
Le plus grand nombre d’accident à lieu la nuit, le week-end par des jeunes conducteurs alcoolisés en fin de soirée.
Le nombre de contrôle radar n’a jamais été aussi élevé alors que les contrôles d’alcoolémie seraient en baisse légère mais constante depuis des années.
L’exemple type l’accident de Rohan 4 mineurs morts

Carlos Ghost
Invité
Les contrôles sur les petites routes sont devenus rarissimes, alors que c’est sur celles-là, souvent appelés « routes de la soif » par les petits malins qui veulent rouler bourrés et pénards, que ça cartonne. Normal : l’État a réduit le nombre de bleus. Dans l’accident de Rohan, le Berlingo roulait (heu, tanguait à moins de 90). Je viens de me faire gauler à 110 sur un tronçon limité à 90. Radar pas mis n’importe où : sur une portion rectiligne aux accotements plats et gigantesques, portion faisant suite à 10 bons kms de route étroite, tortueuse, bordée d’habitations où un radar… Lire la suite >>
Invité

le dogme des ayatollah de la répression routière qui viennent faire le fier dans les émission télés mais ne savent pas réfléchir un seul instant est tel qu’aucun gouvernement n’ose s’attaquer aux réelles causes d’accidents, préférant s’executer sur leurs doléances du « tout sur la vitesse ».. C’est lourd

Fred21
Invité

Car dans ce monde médiatique où tu serais instantanément accusé d’assassin en réclamant ne serait ce qu’une pause sur les cabines ou le redéploiement des contrôles sur une autre cause: aucun politique n’a le courage de se faire lyncher et/ou de perdre une élection.

alfa155
Invité

Traduction du gouvernement, réduction de la vitesse et hausse des contrôles de vitesses sur routes non dangereuses mais rentables.
Bon au moins on peut continuer à prendre le volant après avoir bu et fumer, et conduire avec une voiture en piteux état, faut voir les choses de la sorte.?

wpDiscuz