Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

103
0
PARTAGER

Une monoplace sous les palmiers, une marque de pneus inconnue au bataillon… Pas de doute, c’est les « autres disciplines ». Le menu est copieux cette semaine : double-portion de FR 2.0, FMCS, F3 Australia et Carrera Cup Asia!

FR 2.0 NEC

Une semaine après l’Eurocup, la FR 2.0 NEC visite le « Ring ». La plupart des animateurs du championnat NEC étaient d’ailleurs présents le week-end dernier. Après quelques podiums en F4 BRDC, Amiya Vaidyanathan se lance en FR avec MGR. Après son demi-succès en FR 2.0 Eurocup, Dan Ticktum poursuit en NEC avec Koiranen. Il remplace Stefan Riener chez Fortec (qui prend la voiture de « Ferdinand Hasburg », victime d’une énorme boite.)

On avait un peu oublié Ukyo Sasahara (ART Junior.) Le Japonais se rappelle aux bons souvenirs de tous avec une pole.

FR NEC 1

D’emblée, Sasahara et Louis Delétraz (Josef Kaufmann) font le break. Kevin Jörg (Josef Kaufmann) suit, sans conviction. Darius Oskoui (ART Junior) et Riener se frictionnent. La course 1 du Suisse s’arrête là. L’Autrichien, lui, reprend la piste. Il s’offre même le 4e, Jehan Daruvala (Fortec), en vue de l’arrivée.

Sasahara, Delétraz et Jörg montent sur l’estrade. Daruvala, 5e et meilleur débutant, les accompagne.

FR NEC 2

Le dimanche, Delétraz et Sasahara jouent de nouveau dans une autre division. La seule différence est que le Suisse est devant. Derrière, Henrique Chaves (AVF) part à la faute et entraine un safety-car.
Au restart, Sasahara tente une attaque. Il freine à « trotar », arrive en luge, Delétraz ne peut l’éviter et voilà les deux pilotes dans le gravier. Max Defourny (ART Junior), qui vient de doubler Daruvala pour le gain de la 3e place, se retrouve donc 1er. Le Français Belge gère la fin de course. Tandis que Jörg assure son conviction une nouvelle médaille de bronze.

Defourny s’impose. Daruvala et Jörg complètent le podium.

FR NEC 3

Delétraz rêvait sûrement de mieux pour le Hungaroring. Néanmoins, avec 288 points, il a une très sérieuse option sur le titre. 2e à 240 points, Jörg, est condamné à l’exploit à Hockenheim. Sasahara, 3e à 235 points, est sûr d’être sur le podium final.

FR NEC 4

Asian Formula Renault

L’Asian Formula Renault est à Zhuhai pour son avant-dernière épreuve. Dan Wells (KCMG – BlackArts Racing) rêve de relancer sa carrière et il pense qu’un titre pourrait l’aider. Leader du classement, il décroche la pole.

AFR 1

L’assurance de Wells pour la couse 1, c’est Darma Hutomo (Asia Racing Team.) 2e sur la grille, le protégé de Suharto Jr bouchonne le peloton. Garnet Patterson (KCMG -BlackArts Racing) double Maxx Ebenal (BlackArts Racing), puis il déboite l’Indonésien. Ebenal, lui, perd davantage de temps. Lorsqu’il trouve enfin un solution, les deux autres sont trop loin.

Wells s’offre une nouvelle médaille d’or. Il est encadré par Patterson et Ebenal.

AFR 2

Le dimanche, Ebenal met d’emblée Wells sous pression. Il en faut plus pour déconcentrer l’Anglais, qui vire en tête à la chicane. Patterson est alors 3e. Le Canadien tente de harceler le leader, sans succès. En vue de l’arrivée, il est victime d’une énième panne mécanique. Patterson passe 2e et Najiy Ayyad (SD Motorsport) grimpe sur le podium.

Avec 8 victoires en 10 courses, Wells est en passe de remporter son premier titre en sport auto. Patterson, 2e, est déjà bien content d’avoir trouvé un débouché après la F3 Australia. De même qu’Ayyad, qui, à l’origine, ne devait participer qu’à l’épreuve de Sepang.

AFR 3

Formula Masters China

La FMCS est également présente à Zhuhai. Pour l’occasion, Absolute Racing recrute le débutant Oliver Askew.

Sans rival au championnat, Martin Rump (KCMG) s’offre une nouvelle pole.

FMCS 1

Alessio Picariello (Absolute Racing) veut mettre des bâtons dans les roues de l’Estonien. Le Belge lance l’assaut au feu vert. Rump tient bon et le champion d’ADAC Formel Masters 2013 de visiter les pelouses de Zhuhai. Il revient en piste avant que Jake Parsons (Meritus.GP) n’ait pu passer. Le trio se stabilise ensuite. Aidan Read (Eurasia) est loin derrière, au 4e rang et le reste du peloton est encore plus loin…

Rump passe donc la ligne d’arrivée en premier, devant Picariello et Parsons.

FMCS 2

Lors de la course 2, Rump effectue un départ moyen. Picariello saisit l’opportunité et prend les commandes. Parsons, le seul qui peut encore empêcher Rump d’être titré, a des problèmes de boite. Il file la 3e place à Bo Yuan (Star Academy), puis il rentre aux stands pour abandonner. Derrière, Askew effectue une figure et le safety-car sort.
La voiture de sécurité a tout juste le temps de rentrer que Takashi Hata (Super Licence) et William Lok (Eurasia) s’accrochent. Le safety-car repart.
Au restart, il ne reste plus qu’un tour. Picariello tient bon, malgré le pressing de Rump.

Picariello obtient ainsi son premier succès en FMCS. Rump et Yuan l’accompagnent sur le podium.

FMCS 4

Pour la finale du week-end, c’est chaud à tout les étages. Picariello tente de contenir Rump, tandis que Parsons double Zheng Shang Guan (KCMG.) Le pilote Chinois s’emmêle les pinceaux. Il tape Parsons, qui embarque Daniel Woodroof (Meritus.GP.) Le safety-car sort. A cet instant, Rump est titré, quel que soit sa position à l’arrivée.
Au restart, Matthew Swanepoel (Arrows) se colle à Zheng. Il le passe lors de l’ultime passage.

Picariello, Rump et Swanepoel montent sur l’estrade.

FMCS 3

Trop timoré en FR 2.0, Rump s’impose en FMCS. Avec 238 points, il n’a pas besoin d’attendre la finale de Shanghai. 2e à 149 points, Parsons est tout seul au 2e rang. 3e à 117 points, Nicholas Rowe (KCMG) semble lui avoir scellé la médaille de bronze.

FMCS 5

F3 Australia

Comme à chaque rendez-vous, le peloton bouge. Pour Phillip Island, Alpine Motor Sport s’offre une Dallara 307 ex-BRM. Elle est confiée à Tim Macrow, double-champion de F3 Australia.

Macrow n’a plus piloté de monoplace depuis un an et demi. Il retrouve néanmoins ses automatisme et décroche la pole.

F3 Aus 1

Par contre, Macrow manque de pratique pour les départs. Jon Collins (Gilmour) en profite et prend la tête. Le double-champion se reprend et le double un peu plus loin. Collins tente de se dédoubler, en vain. Derrière, Roland Legge (R-Tek) tente de passer Ricky Capo (Modena) pour le gain de la 3e place. Mais Capo résiste.

Ce sont donc Macrow, Collins et Capo qui montent sur le podium.

F3 Aus 5

Le dimanche matin, Macrow est 4e au départ. Il se débarrasse facilement de Collins et de Capo. Lorsqu’il s’en prend au leader Legge, les deux autres reviennent. Collins double Capo, tandis que Macrow s’offre Legge. En tentant de passer le poleman, Collins permet à Capo de ramarrer. Collins réussit néanmoins à passer Legge tout en contenant Capo. Ce dernier trouve également l’ouverture sur Legge.

Ainsi, le tiercé de la course 2 est Macrow-Collins-Capo.

F3 Aus 4

Pour la course 3, Collins effectue le meilleur départ. Pour autant, il ne peut rien faire face à l’irrésistible Macrow. Capo assure la 3e place.

Avec ce triplé, Macrow compte désormais 31 succès en Australian F3. Un record. Collins, trois fois 2e, bétonne son avance. Capo est de nouveau 3e.

F3 Aus 2

Collins agrandit son avance, avec 232 points. Capo, son seul vrai rival, est 2e à 213 points. Trent Shirvington, troisième pilote à disputer l’intégralité du championnat, est 3e à 124 points.

F3 Aus 3

Porsche Carrera Cup Asia

Cela fait quelques années que Porsche China cherche « le » pilote Chinois capable de briller. La gentlewoman Rose Tan s’est évaporé. Après un titre en « B », Wang Jian Wei a explosé en plein vol en « A ». Malgré son strapontin en F1, Ho-Pin Tung n’est pas en mesure de viser le titre. Quant à Bao Jin Long, Zhang Da Sheng (envoyé depuis en Carrera Cup Italia) et Zhang Zhiqang, ils ont déçu.
Néanmoins, l’intérêt commercial est trop fort. Porsche China persévère avec cette fois un « volant » destiné à de jeunes pilotes sans expérience.

PCCA 2

Comme chaque année, en ouverture du Grand Prix de Singapour, il y a de la Carrera Cup Asia. Zhang Zhen Dong (présent d’ordinaire en CTCC) y remplace exceptionnellement Martin Ragginger.
Craig Baird décroche la pole.

PCCA 1

Le samedi, Suttiluck Buncharoen cale en pré-grille. Ensuite, lors du deuxième tour de chauffe, Zhang se montre trop empressé. Drive-through pour le Chinois et troisième départ pour le peloton.
Déconcentré, Nico Menzel perd la 2e place au profit de Tung. L’Allemand essaye de repasser le Chinois, sans succès. Cette lutte permet au poleman Baird de prendre le large. Rodolfo Avila revient sur Menzel, qui doit relâcher l’étreinte sur Tung. Bao perd à la faute et entraine un safety-car.

Rien ne bouge à la reprise et Baird de s’imposer devant Tung et Menzel.

PCCA 3

Lors de la course 2, Tung effectue le meilleur départ du peloton. Il presse Menzel. Le jeune Allemand essaye de résister et ça se termine en « toudroi ». Tung peut dérouler. D’autant plus que derrière lui, Baird est aux prises avec Van der Drift. Le 2e songe avant tout au championnat et à marquer plus de points que son rival. Le vainqueur du jour ne l’intéresse pas.

Le plus rapide des Wenzhounais s’impose facilement, la veille de son anniversaire. Baird est 2e et Van der Drift, 3e.

PCCA 4

L’avance de Van der Drift, 1er à 202 points, a fondu comme neige au soleil. Baird est remonté à 194 points. La finale de Shanghai s’annonce musclée. 3e à 158 points, Menzel s’y rendra avec un petit matelas.

PCCA 5

F4 MSA

Saison terminée, faute de budget, pour Jessica Hawkins. Avec une 11e place pour meilleur résultat, elle ne va pas laisser des souvenirs impérissables chez Falcon.
D’autant plus que l’équipe s’est trouvée une nouvelle star : le débutant Piers Prior. En 2014, il avait remporté le Let’s race et gagné un tour en F3 avec Carlin. Cette fois, c’est la Henry Surtees Foundation qui a permis à Prior de piloter une F4 MSA à Rockingham.

Prior

Actuel leader de la Ginetta Junior Cup, Jamie Caroline n’a aucune expérience en monoplace. MBM lui permet de remédier à cela…

Caroline

F4 BRDC

Fortec va profiter du passage au châssis « 2016 » pour débuter en F4 BRDC. L’équipe s’est offerte trois Tatuus/Cosworth et il sera présent à l’Autumn Cup.

F4 BRDC

Crédits photos : FMCS (photos 1 et 9 à 13), FR NEC (photos 2 à 5), FRD (photos 6 à 8), Australian F3 (photos 14, 17 et 18), Shannon Nationals (photos 15 et 16), Porsche Carrera Cup Asia (photos 19 à 23), Piers Prior (photo 24), Jamie Caroline (photo 25) et F4 BRDC (photo 26.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz