Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

140
0
PARTAGER

Ce week-end, l’EuroFormula Open est à Spa, tandis que la Carrera Cup Asia et la R8 LMS Cup sont à Sepang.

EuroFormula Open

L’ex-Euro F3 Open semble beaucoup plaire aux Thaïlandais. Après, Sandy Stuvik (champion 2014) et Tanart Sathienthirakul, voici Kantadhee Kusiri. Il effectue ses débuts européens chez RP Motorsport.

L’an dernier, Konstantin Tereshchenko (Campos) découvrait Spa en GP3. Trop optimiste sur le mouillé, il effectuait une belle cabriole le vendredi et son week-end s’arrêta là. Le Russe semble avoir compris la leçon et il s’offre une pole dans des Ardennes très humides.

F3 Open 1

Malgré un temps très couvert, les pilotes partent en slicks. Vitor Baptista met d’emblée Tereshchenko sous pression. Il le passe, puis le Russe se dédouble. Déconcentré, le Brésilien en oublie de prendre un virage et Sathienthirakul (West-Tec) passe 2e. Baptista revient, le couteau entre le dents. Il se dédouble, puis s’offre le leader. Et malgré le forcing du Russe, le Brésilien reste devant. Par contre, Sathienthirakul ne peut résister à une attaque de Leonardo Pulcini (DAV Racing.)

Baptista gagne ainsi la course 1. Tereshchenko et Pulcini complètent le podium.

F3 Open 2

Le dimanche, les qualifications ont de nouveau lieu sur une piste détrempée. Baptista, sur sa lancée de samedi, décroche le meilleur temps.

F3 Open 3

Igor Walilko (RP Motorsport) surprend Tereshchenko et Sathienthirakul pour prendre la 2e place. Baptista en profite pour s’enfuir. Quelques virages plus loin, Tereshchenko double Sathienthirakul. Il revient ensuite sur Walilko. Bien que plus rapide, le Russe butte sur le Polonais. Le temps de trouver l’ouverture et Baptista est déjà loin. Sathienthirakul tente également sa chance sur Walilko. Le Thaïlandais tente un dépassement façon F1600 dans l’ultime virage, mais le Polonais résiste et conserve sa 3e place.

Baptista s’offre un doublé. Tereshchenko est 2e et Walilko, 3e pour son premier podium.

F3 Open 4

Baptista prend la tête du classement, à 225 points. Néanmoins, Tereshchenko est on-ne-peut plus près, à 223 points. Invisible depuis plusieurs meeting, Yu Kanamaru (Emilio de Villota) profite de ses bonnes performances de début de saison pour tenir la 3e place, à 146 points.

F3 open 5

Porsche Carrera Cup Asia

La Carrera Cup Asia se rend dans son jardin, à Sepang. Martin Ragginger fait parler son expérience et obtient la pole.

PCCA 1

Le samedi, Nico Menzel tente d’impressionner Ragginger. Non seulement ça ne passe pas, mais Chris van der Drift en profite pour s’approcher du duo. Il joue l’intimidation et l’ex-pilote d’ADAC Formel Masters de rendre les armes. Menzel essaye de se dédoubler, mais il permet surtout à Rodolfo Avila de le doubler. Très remonté, l’Allemand repasse Avila et van der Drift. Le Portugais imite Menzel et double le leader du classement. Derrière, un incident entraine un safety-car.
Au restart, Avila pressurise Menzel, qui, du coup, revient sur Ragginger. L’ultime virage est chaud, avec trois 911 de front. Menzel sort en premier, Ragginger suit. Avila, lui, est dans le mur. Craig Baird, qui a doublé van der Drift, hérite du bronze.

Menzel s’offre un premier succès en Carrera Cup Asia. Ragginger et Baird suivent.

PCCA 3

Van der drift voulait conserver ses pneus pour le dimanche. Néanmoins, au feu vert, Ragginger est le plus vif, tandis qu’Ho-Pin Tung double Menzel et passe 3e. Van der Drift reprend les commandes. Tung double Ragginger avant d’être accusé d’avoir volé le départ et de devoir effectuer un drive-through. Peu après, le safety-car sort.
A la reprise, Menzel tente vainement sa chance sur Ragginger. Néanmoins, ce coup-ci,  il n’y a pas de solution.

Van der Drift remporte un septième succès en dix courses. Ragginger et Menzel l’accompagnent sur l’estrade.

PCCA 2

Audi R8 LMS Cup

Les Audi sont également à Sepang. On attend le régional de l’étape, Alex Yoong, mais c’est Cheng Cong Fu qui décroche la pole.

Audi R8 LMS 1

Le départ est chaud. Yoong double Cheng. Marchy Lee et Aditya Patel s’accrochent. L’Indien, leader du classement, termine dans le gravier. Lee accélère le rythme, double Cheng et se colle à Yoong. Derrière, Rahel Frey passe Cheng et se retrouve 3e. En tête, Yoong et Lee jouent des « push to pass ».

L’ex-pilote Minardi s’impose à domicile, malgré Lee. Frey est 3e.

Audi R8 LMS 2

Yoong débute la course 2 en tête, devant Lee et Stefano Montesi. Mais le trio est vite victime de l’appétit de Frey et de Cheng. Puis Lee reprend des couleurs et s’installe en tête. Cheng double l’ex-pilote de DTM et revient sur Lee.

In extremis, le premier champion de la R8 LMS Cup s’offre un premier succès 2015, Cheng et Frey l’encadrent sur le podium.

Audi R8 LMS 3

Yoong quitte Sepang en nouveau leader, à 101 points. Cheng passe 2e, à 97 points. Patel et Thomas Fjordbach sont 3e ex-aequo à 90 points. Sachant que Lee est à 81 points, tout reste ouvert à deux manches du but.

Audi R8 LMS 4

SMP F4

Premier inscrit de la F4 SMP, Niko Kari devient le premier champion de la série. Grand débutant, il fait pourtant face à des pilotes issus de la Formula Russia ou de la F4 1.6. A Moscou, le Finlandais s’impose dans les 3 courses et reçoit sa couronne avant même la finale de Soichi.

SMP F4

BRDC F4

La F4 BRDC continue de confier sa Tatuus 2016 à des pilotes. Cette semaine, c’est le tour de Cem Bolukbasi. Contrairement aux autres, le Turc n’a pas d’expérience préalable de la monoplace.

BRDC F4

Crédits photos : EuroFormula Open (photos 1 à 6), Carrera Cup Asia (photos 7 à 9), Audi R8 LMS Cup (photos 10 à 13), SMP F4 (photo 14) et BRDC F4 (photo 15)

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz