Accueil Général Le baroud d’honneur de la Lancia Ypsilon

Le baroud d’honneur de la Lancia Ypsilon

177
41
PARTAGER

La marque Lancia a beau être promise à une mise en sommeil progressive sur l’essentiel des marchés Européens, elle sera bien présente à Francfort, avec une nouvelle mouture de l’Ypsilon.

Se retirant peu à peu de la plupart des marchés européens, pour n’être à terme proposée qu’en Italie (qui représente l’essentiel de ses volumes), Lancia aura bien un stand à Francfort. Et un stand doté d’une nouveauté! La petite Ypsilon, comme sa cousine la Fiat 500, s’offre une légère mise à jour. Fiat l’avait annoncé, l’Ypsilon poursuivra sa carrière pour la durée prévue lors de son lancement, avec un programme d’évolution normal.

Cette mise à jour est principalement destinée à mettre ses motorisations en accord avec la norme Euro6. Mais pas uniquement puisque le style de la face avant est également revu, avec un nouveau bouclier et une nouvelle calandre, plus horizontale. A l’intérieur, outre l’évolution des offres d’info-divertissement, la Lancia Ypsilon profite d’une amélioration bienvenue de l’aspect de ses matériaux, d’une réaménagement de la console centrale, et de la boîte à gants qui gagne 3 litres. Teintes extérieures et selleries sont également revues.

Deux moteurs essence restent donc au programme : 1.2 atmosphérique de 69 ch et le Twinair 0.9 Turbo de 85 ch, uniquement avec la boîte robotisée. Un diesel reste disponible : le 1.3 Multijet de 95 ch, et l’on pourra aussi opter pour deux versions aux carburants alternatifs : 1.2 69 ch en version GPL, ou 0.9 TwinAir de 80 ch en version au gaz naturel.

Source : Lancia

Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "Le baroud d’honneur de la Lancia Ypsilon"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Puzo
Invité

Ah noble lance, sois brandie bien haut et montre nous le chemin à suivre !

bcbg
Invité

Le chemin de la casse!

greg
Invité

Le titre est mal choisi, c’est plutôt dernier baroud d’honneur pour Lancia tout court, quelle triste fin pour une marque anciennement innovante, sportive et racée, dont la dernière itération est une Fiat Panda recarrossée….Lancia était condamnée le jour où Sergio Marchionne a pris la tête de Fiat.. Une marque c’est une âme et un patrimoine, pas une succession de chiffres.
Qu’elle était belle l’âme de Lancia.
La chute sous les insultes

François
Invité
Il y a surtout un pléonasme dans le titre, un baroud d’honneur étant l’ultime bataille (dont on sait qu’elle sera perdue) pour l’honneur, comme l’expression l’indique, il est inutile de rajouter le « dernier » avant. Sur le fond, je veux bien reprocher pas mal de trucs à Sergio mais Lancia était cuit bien avant (10 ans au bas mot) son arrivée. Les Lybra, Kappa ou Thesis ont ruiné la réputation de la marque qui n’a pas eu besoin de lui. Le rebading de modèles Chrysler était une erreur (le genre qui fait fuir à la fois les fans d’Italiennes et d’Américaines)… Lire la suite >>
SGL
Invité

Bon résumé pour l’histoire de Lancia.
Et bien vu aussi pour le pléonasme, oui on n’a jamais vu plusieurs barouds d’honneur de suite. 😉

greg
Invité
Lancia n’était pas cuit, mais c’est exact que Lancia était en mauvaise posture du fait de la gamme « baroque ». Maintenant ce nouveau positionnement n’avait que 5 ans. C’est rien, pas de soucis irrattrapable, la réputation de la marque n’était pas ruinée comme tu dis, mais les clients étaient déboussolés…. Sergio avait le choix entre deux alternatives: persister dans l’erreur, ou revenir aux fondamentaux, re-positionner la marque. Il a eut 10 ans pour redresser Lancia. Il l’a tuée. D’abord en poursuivant l’approche baroque, puis en recourant au cross-badging, et enfin en achevant la marque définitivement. Une marque peut se relever d’une… Lire la suite >>
François
Invité
Si, Lancia était cuit. Un exemple, GM n’a jamais caché qu’il ne « sentait pas » la Thesis et était chaud pour annuler le projet. Je parle du début des années 2000, avant que Sergio ne débarque, et même si l’Américain fut globalement peu inspiré à l’époque, même lui a compris que l’affaire était morte. L’histoire lui a donné raison et elle retiendra aussi qu’un constructeur avec 0 feeling ne s’est pas pas planté. La suite est simple, Fiat n’a JAMAIS eu le pognon pour relancer Lancia, déjà que c’est chaud avec Alfa, fin de l’histoire ! Lancia est mort quand Alfa… Lire la suite >>
greg
Invité
Je vois pas trop ce que ton exemple est censé prouver….La Thesis était vouée à l’échec, mais ce n’est pas en 2-5 ans que tu détruits une marque de manière irrémédiable….. Sinon si, Fiat a eu le pognon, simplement le p’tit Sergio a préféré le dépenser autrement, et en séparant les utilitaires générateurs de cash en créant Fiat industrial, il a réussi à créer l’illusion que Fiat était en mauvaise posture puisque seuls les VP étaient comptabilisés dans le bilan. 😉 Sinon c’est très clair que l’arrivée d’Alfa a posé problèmes en termes de positionnement, mais là encore, rien d’irréparable,… Lire la suite >>
Invité

je ne comprend pas pourquoi vous coulez la thésis, c’était une routière qui avait de la personnalité, une des rares que j’aurais acheté à l’époque si j’en avait eu les moyens

sebaast
Invité

et surtout une finition premium , au niveau des allemandes à l’époque .. dixit l’auto-journal quand même !

Invité
badgé des chrysler en lancia…mon dieux…. j y crois toujours pas….lancia était cuite dés son rachat par fiat….mal aimé (delta integral) mal comprise (zeta) mal positionner (thesis) les lancia 90-2000 n était pas laide mais pas lancia….lancia c etait la stratus, la beta monte carlos, Rally 037, Astura, fulvia, aurelia, Flaminia, ….je comprend pas cette obstination de la mettre en sommeil…..quid a vouloir lui coller une image de chrysler italienne (ou buick) pourquoi pas mais avec son image propre et pas des fiat carrossée ou des us re-badgé … pourquoi pas faire comme alfa (je suis rêveur la) lancia a… Lire la suite >>
greg
Invité

Pas besoin d’aller jusque Alfa, ils auraient pu faire comme pour Maserati : plateforme et moteurs Chrysler, identité italienne.

Invité
oui effectivement châssis et moteur chrysler, et élément du groupe (hors fiat) histoire de sous, voir des version un peut plus poussé sur basse moteur Maserati dégonflé….reste que alfa a une image moins détruite que lancia….. petite anecdote…une de mes collègue a échanger sa c2 our une ypsilon ….cars elle a eu un enfant….ce qui est marrant …c est son homme qui roule le plus souvent avec….il aime beaucoup la ligne ….. petit truc selon lui pour en acheter une…une version 3 porte ou plus sportif….pourtant lui roule….en bmw 1….comme quoi ….certaine petite réalité du marché son bien différente….la delta… Lire la suite >>
Invité

ce qui me surprend le plus, greg, c’est que malgrè ses méfaits / crimes (à peine exagéré) certains continuent toujours de vénérer Sergio Marchionne comme un messie !

Fred21
Invité
Sergio est surtout un grand financier capable de racheter un Chrysler (et surtout Jeep), renfloué par le contribuable américain, sans en avoir les moyens au départ. Après sa logique industrielle sera toujours guidée par le cash à court terme dans une industrie de moyen et long terme. C’est ce qui choque les passionnés et moins les boursiers (et qui commande ?). Au niveau où se trouve l’ensemble FIAT (gamme VP toutes marques confondues): difficile de faire vivre Fiat + Alfa + Lancia sinon c’est du rebadging qui cannibalise son propre original. Alors Lancia passe à la trappe et ressortira/renaitra peut… Lire la suite >>
SGL
Invité
@Fred21 a parfaitement raison ! @shooby Du point de vue « grand capitaine d’industrie » l’absorption de Chrysler est une sacrée grosse bataille gagnée ! Maintenant il y a des grosses pertes : Lancia, Alfa a souffert drôlement mais remonte la pente petit à petit, Maserati prend du poil de la bête mais ils partent de loin, seul Ferrari est resté en super forme durant les 10 dernières années. Fiat, à part la 500 et 500X voire la Panda, c’est encore la cata. Où en est la Punto (la première en Europe pendant des décennies avec l’Uno). Où en est… Lire la suite >>
shooby
Invité
c’est bien là le problème avec Sergio, sgl : à force de n’avoir privilégier que la division luxe (qui n’apporte pas le volume), il a fait de Fiat / Lancia / Alfa des gammes « fantôme » : Fiat ne survit que grace à la 500, dérivé à toutes les sauces (cela durera combien de temps ?), Lancia a été sacrifié et Alfa n’a que 3 modèles qui ne se vendent pas vraiment. Pour moi, le « réveil » d’Alfa n’en est pas un, car il est trop tardif, les potentiels acheteurs n’étant plus là, enfin, étant partis ailleurs. Une vision industrielle catastrophique, que… Lire la suite >>
wizz
Membre
Effectivement. C’est le gros problème des forums et blogs, que ce soit en automobile ou autres. Souvent, on voit des commentaires du genre « mais si tu n’aimes pas l’automobile, alors qu’est ce que tu fous ici? Laisse les passionnés de l’automobile s’exprimer (sous entendu, sur ce blog)… » Or, quand on est passionné, quand on est fan, souvent, on manque de recul pour juger son propre camps, son propre domaine. On le voit chez tant de supporteur Fiat, ou supporteur VW, ou supporteur premium allemand, ou supporteur français. Il suffit à ces personnes de regarder un autre domaine, par exemple le… Lire la suite >>
SGL
Invité

Faut un mixte des deux, passion et exigence de rentabilité (l’aspect financiers)
Trop de l’un finit par tuer la marque.
Citroën ne faisait pas la DS à perte !? A contrario GM et Ford (leurs actionnaires)n’exigeaient pas à leurs techniciens de reprendre un maximum d’éléments de la génération précédente et des nouveaux composants plus bas de gamme pour faire une maximale économie au risque de dégrader leurs produits !?

Invité

sauf qu’effectivement, wizz, la deutch qualitat ce n’est plus justifiée 😉

SGL
Invité

Cette petite Lancia Ypsilon conserve un petit capital de sympathie.

boifra
Invité

moi j ai une lancia delta et mon epouse une ypsilon c grave docteur!!!!!

Carlos Ghost
Invité

Autant je n’aime pas la dernière Delta, très « crapaud », autant j’aurais aimé acheter cette Ypsilon, petit boule classieuse. J’ai failli acheter une Musa, les avis de proprios sur Caradisiac m’en ont dissuadé…

A112
Invité

Moi j’ai delta TB spotronic 200ch et mon épouse une Musa
C’est grave.
Je ne trouve rien pour les remplacer.
Une Lancia c’est une Lancia ce n’est pas une Fiat ni une Alfa.
Donc les kilomètres s’accumule sans le moindres problèmes.
Et l’ypsilon 2016 ne sera que pour le marché italien…..

Membre

si, il y a des autos pour les remplacer … va voir du côté de Renault ptdr

Bon sinon, trève de plaisanterie, si elle sera pour le marché italien, elle le sera aussi pour nous, avec l’espace schengen, on ne pourra pas te refuser l’achat d’une voiture en zone euro.

onjectf
Invité

Vachement sympa. A croquer !

Alpasi
Invité

A noter qu’en décidant de vendre les Chrysler sous la marque Lancia, Sergio a tué à la fois Lancia et Chrysler Europe. C’est très fort!

shooby
Invité

Et pourtant, certains voient en cet homme (j’ai voulu dre escroc, mais je me suis ravisé, c’est peut être un peu exagéré et j’aurais reçu le courroux de ses fans) le messie.

wpDiscuz