Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

71
0
PARTAGER

Les pilotes aussi, sont à la plage ! Cette semaine, il faut se contenter de F4 ADAC et de F3 Cup.

F4 ADAC

C’est déjà la rentrée des classes en F4 ADAC. Sur le Nürburgring, Janneau Esmeijer (HTP Juniorteam) joue les premiers arrivés.

Adac F4 3

Dur, dur, de se réveiller au retour des grandes vacances ! Le Néerlandais rêvasse alors que le feu passe au vert. Marvin Dienst (HTP Juniorteam) ne l’attend pas. Lando Norris (Mücke), qui vient de décrocher deux podiums à Snetterton, klaxonne derrière le poleman. Néanmoins, Esmeijer résiste. En prime, Norris effectue un « toudroi » qui foudroie ses espoirs de 2e place.

Ce sont donc Dienst, Esmeijer et Norris qui montent sur le podium.

Adac F4 1

Bis repetita pour la course 2 : Dienst oublie le poleman Esmeijer au feu vert. Derrière, Robert Schwartzman (Mücke), enjambe David Beckmann (Mücke) et Ralf Aron (Prema) pour s’installer au 3e rang. Esmeijer harcèle Dienst, mais l’Allemand est intraitable.

Ainsi, Dienst double la mise, devant Esmeijer et Schwartzman.

Adac F4 2

Mick Schumacher (Van Amersfoort) est sur la première ligne, pour la course 3. Les fans sont à cran, d’autant plus que tonton Ralf est présent. Verra-t-on un Schumacher remettre la coupe du vainqueur à un Schumacher ?
Au feu vert, le poleman Tim Zimmerman (Neuhauser) contrôle Schumi Jr. Derrière, Marylin Niederhauser (Race Performance) part dans le décor et entraine un safety-car.
Aron profite du regroupement pour repartir au 3e rang. L’Estonien règle ensuite le compte de Schumacher et Zimmerman. Norris l’imite. Zimmerman se retrouve ensuite aux prises avec Joel Eriksson (Motopark.) Dienst profite de la confusion pour passer les deux voitures, en vue de l’arrivée.

Déjà vainqueur en F4 Italia, Aron s’offre un premier succès en Allemagne. Norris est 2e et Dienst, 3e. Pour info, Schumacher termine 10e.

Adac F4 5

Dienst prend les commandes du classement, avec 194 points. Eriksson reste à l’affut, à 184 points. Joey Mawson (Van Amersfoort), est 3e à 173 points.

Adac F4 4

F3 Cup

La F3 Cup s’offre le circuit « Grand Prix » de Brands Hatch. Pas de nouveautés majeures. Notons néanmoins que Zach Claman de Melo (Carlin), épouvantail de Snetterton, est de retour. Et c’est l’invité Canadien (qui ne marque pas de points), qui décroche la pole, le samedi matin.

F3 Cup 1

L’après-midi, le Canadien s’envole au départ. Louis Hamilton-Smith (Jigsaw) se glisse au 2e rang, avant de se sortir tout seul. Aaron Steele (Grays) hérite de l’argent, devant Stuart Wiltshire (Chris Dittmann) et Daniel Tapinos (CF Racing.) Derrière, ça se bouscule et la course est neutralisée.
A la reprise, Tapinos, Henry Chart (Enigma) et Jacopo Sebastiani (Omicron) sont en lutte pour la 3e place virtuelle. Chart se paye l’ex-pilote de Formula Palmer-Audi. Sebastiani se retrouve 4e, alors que le drapeau rouge est agité.

Claman de Melo remporte ainsi la course 1, devant Steele et Wiltshire.

F3 Cup 2

Le dimanche, le Canadien est tout aussi impérial en qualifications. Il poste un premier temps, qui ne sera jamais battu. Il s’offre même le luxe d’améliorer d’une seconde pleine.

F3 Cup 4

L’après-midi, Claman de Melo déroule. La vraie lutte a lieu entre Steele, Hamilton-Smith et Chart. Le pilote Jigsaw fait le forcing. Néanmoins Steele reste devant. Le dépassement d’attardés ne modifie pas la hiérarchie.

Claman de Melo s’offre une cinquième victoire en autant de départ en F3 Cup. 2e, Steele est assuré du titre. Hamilton-Smith est 3e.

F3 Cup 3

Indycar

Le calendrier 2016 d’Indycar prend lentement forme. La semaine dernière, Road America revenait. Cette semaine, c’est Fontana qui part. A priori, le planning est déjà complet pour juillet-août. L’anneau Californien ne voulait pas d’une date en septembre (en plein début de la saison de foot US.)

Certains fans pleureront le retrait d’un speedway. A l’origine, l’Indycar devait être une série exclusivement disputé sur ovales. Aujourd’hui, c’est davantage un championnat de tracés urbains, avec quelques incursions sur des ovales et des « routiers » permanents.
D’un autre côté, Fontana n’est pas un « temple de la vitesse », comme Indianapolis, Milwaukee ou Pocono. Il a une réputation de tracé dangereux, propice aux gros cartons.

22PagenaudWinsFontanaPole01.jpg

Vento Cup India

On termine par un « que deviennent-ils ? » En 2010, Sailesh Bolisetti remportait la toute première Polo Cup India. Volkswagen, qui voulait percer en Inde, l’a pris sous son aile. Le voici donc en Scirocco R-Cup, où il termina loin. Pas grave, Lotus lui proposa un baquet officiel en British GT pour 2012. Comme de nombreuses personnes de l’ère Bahar, Bolisetti fut abandonné en rase campagne.
Après quelques piges en Nascar Euro Series, c’est le retour à la case départ. L’ex-futur dispute désormais la Vento Cup India (Polo 4 portes, qui courrent avec les Polo « normales ».) Signalons qu’il s’impose dans la course 1 du modeste Kari Speedway.

Vento Cup India

Crédits photos : ADAC F4 (photos 1 à 6), F3 Cup (photos 7 à 10), GM (photo 11) et Volkswagen India (photo 12.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz