Accueil Electriques Formule E – essais jour 5 et 6 : jeu de poker...

Formule E – essais jour 5 et 6 : jeu de poker menteur ?

85
0
PARTAGER

Les derniers jours des essais d’intersaison de la Formule E ont eu lieu lundi et mardi à Donington. Les deux favoris qui ressortent de ces journées sont Abt Schaeffler et Renault e.dams. Mais certains n’auraient-ils pas bluffé sur leurs réelles performances ?

VW fait son entrée en Formule E en tant que sponsor

Lundi, nous avons pu découvrir la nouvelle livrée de la Abt Schaeffler Audi Sport et, grosse surprise, elle arbore plusieurs énormes logos…Volkswagen ! « Partenaire technique » selon le terme officiel de l’écurie, VW s’offre là une belle publicité (est-ce pour préparer un changement ultérieur de nom de l’écurie ?). Pour le reste, la ABT Schaeffler FE01 reste aussi arlequin que la précédente et rappelle en cela les F1 de l’écurie Larousse ou autre Benetton B187 à B190.

La Formule E attire décidément les constructeurs avec Audi, DS, Mahindra, Renault et BMW comme voiture médicale (i3) et voiture de sécurité (i8). VW se rajouter à cette liste.

news_abt

Certains cachent-ils leur jeu ?

En ce qui concerne les essais, lundi il y a eu une petite surprise avec le meilleur temps réalisé par Sam Bird pour l’écurie DS Virgin Racing. C’est le premier pilote hors ABT Schaeffler ou Renault e.dams à signer un meilleur temps lors de cette intersaison. Il a été aidé par un temps typiquement grand-breton cliché (très humide dirons-nous) pour ne pas voir son temps amélioré mais a réalisé un assez bon temps (1:30:451) pour être pris au sérieux pour le début de saison. Certains observateurs se demandent si DS Virgin ne fait pas partis des outsiders ayant caché leur jeu avec Dragon Racing, Venturi.

Trulli, Andretti et Nextev TCR en difficulté

En revanche des écuries comment à inquiéter comme Andretti, Trulli et même Nextev TCR, l’écurie du champion du monde Piquet Jr. Nextev a rassuré un peu les observateurs en étant le plus assidu en piste lundi. Toutefois ils n’ont encore qu’une seule monoplace et pour le moment ont axé leur deux derniers jours sur la fiabilité. Le début de saison sera sans doute difficile. Andretti et Trulli ont été des fantômes durant tous les essais.

L’écurie Trulli a réussi l’exploit de boucler 1 tour le dernier jour ! L’actualité de l’écurie est que le patron-pilote Jarno Trulli cède son baquet à Salvador Duran (aux côtés de Liuzzi) pour se concentrer officiellement sur son rôle de patron (officieusement cela amène un peu de budget à l’écurie). Andretti a réussi une dernière journée plus fructueuse puisque les deux pilotes, Simona de Silvestro et Robin Frijns ont enfin pu signer des temps. Mais cela se fait au détriment du développement puisque l’écurie est revenu à la monoplace de l’an dernier !

Désormais les écuries vont retourner à l’usine pour préparer le premier e-Prix de la saison 2 qui aura lieu à Pékin le 17 octobre. Abt Schaeffler et Renault e.dams seront sans doute présentés comme des favoris. Concrétiseront-ils les espoirs mis en eux ou d’autres écuries vont-elles déjouer les pronostics ?

Classement jour 5 :
1. Sam Bird, DS Virgin Racing, 1:30.451s
2. Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport, 1:30.772s
3. Loic Duval, Dragon Racing, 1:32.022s
4. Jacques Villeneuve, Venturi Formula E, 1:32.154s
5. Jerome D’Ambrosio, Dragon Racing, 1:33.419s
6. Stephane Sarrazin, Venturi Formula E, 1:33.569s
7. Sebastien Buemi, Renault e.dams, 1:33.883s
8. Oliver Turvey, NEXTEV TCR. 1:34.203s
9. Nick Heidfeld, Mahindra Racing, 1:34.501s
10. Nathanael Berthon, Team Aguri, 1:34.739s
11. Nicolas Prost, Renault e.dams, 1:34.895s
12. Bruno Senna, Mahindra Racing, 1:35.611s

Classement jour 6 :
1. Nicolas Prost, Renault e.dams, 1:30.513s
2. Sebastien Buemi, Renault e.dams, 1:30.801s
3. Jerome D’Ambrosio, DRAGON RACING, 1:30.860s
4. Bruno Senna, Mahindra Racing, 1:30.869s
5. Stephane Sarrazin, Venturi, 1:30.923s
6. Jean-Eric Vergne, DS Virgin Racing, 1:30.997s
7. Loic Duval, DRAGON RACING, 1:31.259s
8. Robin Frijns, Andretti, 1:31.434s
9. Jacques Villeneuve, Venturi, 1:31.895s
10. Stefano Coletti, Team Aguri, 1:32.573s
11. Simona de Silvestro, Andretti, 1:33.180s
12. Nelson Piquet Jr, NEXTEV TCR, 1:33.679s
13. Daniel Abt, ABT Schaeffler Audi Sport, 1:34.384s
14. Nick Heidfeld, Mahindra Racing, 1:36.176s
15. Vitantonio Liuzzi, Trulli, pas de temps

Source et illustration : Formule E

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz