Accueil Super Formula Super Formula 2015-3 : Oliveira revient aux affaires à Fuji

Super Formula 2015-3 : Oliveira revient aux affaires à Fuji

113
0
PARTAGER

Après une seconde course au résultat atypique, la troisième manche du championnat de Super Formula à Fuji a vu le retour au premier plan des acteurs majeurs, l’équipe TOM’S et surtout Impul qui cumule avec ses deux pilotes la pole position et la victoire. C’est Joao Paolo de Oliveira qui l’a emporté après avoir mené la course de bout en bout sans jamais avoir été inquiété.

Qualifications

Le typhon qui a traversé le Japon le vendredi précédent l’épreuve a laissé le ciel en désordre, gris et menaçant. Après une séance libre marquée par une pluie intermittente, empêchant les équipes de choisir une option ferme sur les réglages, la première des trois séances de qualification offrait quelques  tours sur le sec avant que la pluie ne se mette à tomber pour de bon. C’est Andrea Caldarelli qui se montrait à son avantage comme il l’avait été le matin, alors que les pilotes Honda étaient à la peine, cinq d’entre eux étant éliminés de la Q1 dont Naoki Yamamoto et Tomoki Nojiri. Caldarelli remettait ça en Q2 devant son coéquipier Oliveira, et on comptait parmi les éliminés de la Q2 André Lotterer, Hiroaki Ishiura et James Rossiter. La Q3 ne changeait rien à l’affaire et permettait aux deux pilotes Impul de monopoliser la première ligne avec la pole position pour Andrea Caldarelli. C’est la seconde pole dans la discipline pour le jeune italien qui a semble-t-il résolu ses problèmes de début de saison. On retrouvait en deuxième ligne deux pilotes que l’on a pas l’habitude de voir en haut de la grille, Daisuke Nakajima et Yuichi Nakayama, suivis d’un excellent Narain Karthikeyan qui est bien plus à l’aise dans l’écurie Docomo Dandelion qu’il ne l’était chez Impul en 2014.

Super_Formula_Fuji_2015_lba-9114

Course

Plus de pluie le dimanche, malgré un ciel un peu menaçant qui menaçait d’une averse possible dans la seconde partie de la course et une répétition du scénario de 2014. Il n’en fut rien. Si JP de Oliveira réussissait un départ impeccable et virait en première position au virage 1 devant Kazuki Nakajima qui s’était faufilé depuis la quatrième ligne, Andrea Caldarelli se faisait lui déborder à la fois sur sa droite et sur sa gauche et Kamui Kobayashi après un freinage limite emportait l’aileron avant du pilote italien. Sur le flanc gauche d’Andrea, c’est Karthikeyan qui s’accrochait avec Daisuke Nakajima. La monoplace du pilote indien restait en rade à l’extérieur du virage 1 et la voiture de sécurité entrait en piste le temps de la dégager, ce qui a tout de même pris la bagatelle de cinq tours…

Super_Formula_Fuji_2015_lba-9242

A la reprise Kazuki Nakajima tentait une attaque sur Oliveira, sans succès, et le Brésilien commençait une longue chevauchée en solitaire, ne baissant jamais le rythme et se ménageant au fur et à mesure des tours un matelas de secondes de plus en plus épais. Derrière lui et Nakajima, Kamui Kobayashi tenait une bonne troisième position alors qu’un peu plus loin Bertrand Baguette en progrès était le porte drapeau des Honda. Le pilote belge ne sera malheureusement pas récompensé, une casse de suspension arrière mettant fin à une course vers les points. Trois hommes étaient à l’attaque à l’intérieur du peloton : André Lotterer, bien plus rapide que sa position de grille, Hirohaki Ishiura et Andrea Caldarelli reparti de l’arrière du peloton après son changement d’aileron avant.

Super_Formula_Fuji_2015_lba-9389

Dans la seconde partie de l’épreuve, alors que Oliveira et Nakajima étaient confortablement installés dans leurs deux premières positions respectives, Kamui Kobayashi baissait de rythme et rétrogradait progressivement dans la hiérarchie, laissant la dernière marche du podium à André Lotterer un temps avant que ce dernier ne doive la céder à son tour aux deux pilotes Cerumo Inging, Hiroaki Ishiura et Yuji Kunimoto grâce à une stratégie particulièrement bien vue de l’équipe. Malgré une accumulation de nuages menaçants la pluie épargnait la fin de la course qui ne connaissait plus de bouleversements. JP de Oliveira passait la ligne en vainqueur devant Kazuki Nakajima et Hiroaki Ishiura qui a parfaitement tenu son rang de leader du championnat et qui repart de Fuji toujours en tête du classement.

Super_Formula_Fuji_2015_lba-9798

Le premier pilote Honda est Tomoki Nojiri avec la huitième position, juste devant Andrea Caldarelli récompensé de sa chevauchée du fond du peloton par une neuvième place au final. Sans doute pas le résultat qu’espérait Andrea mais le week-end de Fuji aura été largement positif et encourageant pour lui.

Au championnat Ishiura est donc toujours premier mais JP a fait la jonction et Kazuki Nakajima est toujours dans la course également malgré son absence de la manche précédente. La prochaine course aura lieu dans un mois à Motegi.

Super_Formula_Fuji_2015_lba-9848

Formule 3

C’étaient déjà les douzième et treizième manches du championnat japonais de Formule 3 ce week-end, et les deux pilotes TOM’S ont continué leur domination avec une victoire chacun pour Nick Cassidy et Kenta Yamashita, malgré une belle prestation du jeune espoir Nissan Mitsunori Takaboshi qui aurait pu entrevoir la victoire dans la seconde course du week-end s’il n’avait pas commis une erreur par excès d’enthousiasme. Il faut bien que jeunesse se passe. Le blog auto a pu s’entretenir avec le seul Français en piste ce week-end, Guillaume Cunnington. Le sympathique gentleman driver basé à Hong Kong débute cette année en Formule 3 nationale au Japon et est pour l’instant dans la phase d’apprentissage des circuits. Nous lui souhaitons bonne chance pour le reste de sa saison.

Super_Formula_Fuji_2015_lba-8494

Crédit photos : PLR/le blog auto

Classement

Troisième manche du championnat de Super Formula 2015 à Fuji. 19 juillet 2015, 250 km

Po.No.DriverCar Name / EngineLapsTimeDelayBestTime
119J.P.L.de OliveiraLENOVO TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A551:28’21.088170.225
km/h
1’25.917
21Kazuki NakajimaPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A551:28’36.43515.3471’26.537
338Hiroaki IshiuraP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A551:28’43.53922.4511’26.180
439Yuji KunimotoP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A551:28’57.37736.2891’26.355
52Andre LottererPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A551:28’58.85437.7661’26.803
67Ryo HirakawaACHIEVEMENT Team KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A551:29’00.38639.2981’26.683
73James RossiterFUJI×D’station KONDO SF14TOYOTA RI4A551:29’06.00344.9151’26.442
840Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M40S SF14HONDA HR-414E551:29’09.31548.2271’26.568
920Andrea CaldarelliLENOVO TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A551:29’25.3461’04.2581’26.673
108Kamui KobayashiTeam KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A551:29’31.9121’10.8241’26.503
1111Takuya IzawaREAL SF14HONDA HR-414E551:29’32.9691’11.8811’27.178
1216Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14HONDA HR-414E551:29’33.6751’12.5871’26.993
1310Koudai TsukakoshiREAL SF14HONDA HR-414E551:29’37.6601’16.5721’27.343
144William BullerFUJI×D’station KONDO SF14TOYOTA RI4A541:28’23.6481Lap1’27.090
1518Yuichi NakayamaKCMG Elyse SF14TOYOTA RI4A541:28’23.7471Lap1’27.376
1634Takashi KogureDRAGO CORSE SF14HONDA HR-414E541:29’05.1371Lap1’26.902
Not Classified
65Bertrand BaguetteNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414E1834’27.92637Laps1’27.181
64Daisuke NakajimaNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414E820’02.44447Laps1’27.694
41Narain KarthikeyanDOCOMO DANDELION M41Y SF14HONDA HR-414E0

Championnat

Po.No.DriverRd.1Rd.2Rd.3Rd.4Rd.5Rd.6Rd.7Total
138Hiroaki Ishiura411621
219Joao Paulo de Oliveira541019
31Kazuki Nakajima8816
42Andre Lotterer101415
540Tomoki Nojiri1618
68Kamui Kobayashi88
716Naoki Yamamoto156
841Narain Karthikeyan66
939Yuji Kunimoto55
1020Andrea Caldarelli314
1111Takuya Izawa224
127Ryo Hirakawa33
1364Daisuke Nakajima33
143James Rossiter22
10Koudai Tsukakoshi
4William Buller
18Yuichi Nakayama
34Takashi Kogure
65Bertrand Baguette
1Kazuya Oshima

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz