Accueil Actualités Entreprise Renault au beau fixe à son tour

Renault au beau fixe à son tour

99
9
PARTAGER

« Drive the Change » ou « Back in the Race » ? C’est comme on veut, dans les deux cas le premier semestre 2015 apporte de bonnes nouvelles. Après PSA, c’est à Renault d’annoncer de bons chiffres pour les six premiers mois de l’année, avec un quasi-doublement de son bénéfice net et une progression de 89% de la marge opérationnelle de la branche automobile.

Paradoxalement, alors que Renault passe pour être plus mondialisé que le très européano-centré PSA, c’est en partie par la bonne santé des marchés du vieux continent que le constructeur explique sa progression de 12,4% du chiffre d’affaires de la branche automobile, dopée par le succès général de la vague de nouveaux modèles, que ce soit la Clio 4 qui squatte les premières places du top 10 européen depuis un certain temps déjà ou des SUVs compacts du constructeur, une catégorie dans laquelle Renault a réussi d’entrée son coup. Il faut y ajouter les fruits des gros efforts de baisse des coûts qui, seuls cependant ne suffiraient pas.

Spéciale dédicace également au cousin Nissan qui a bien travaillé et apporte 912 millions d’euros dans la tirelire de Renault, pour un résultat net total de 1469 millions d’euros. Le seul nuage dans ce tableau très ensoleillé est un flux de trésorerie négatif de 95 millions pour la branche automobile, à mettre toutefois en regard d’un chiffre d’affaires de 22,197 milliards d’euros.

Malgré ces bons chiffres, les meilleurs depuis dix ans, qui doivent satisfaire l’actionnaire public comme ceux de PSA la veille, l’action Renault a dévissé de 8% ce matin. Pas assez cher, mon fils ?

Source et crédit illustration : Renault

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Renault au beau fixe à son tour"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Le Free Cash Flow de Renault ressort négatif et c’est sans doute le point qui gène les bourses.

Et les résultats sont un peu en dessous des prévisions ce qui explique aussi que Renault dévisse un peu plus que PSA aujourd’hui.

Par contre on peut voir que Renault recommence à faire des marges sur ses voitures (l’an dernier ce sont surtout les économies qui dégagent du résultat positif). L’arrivée de la Mégane va aider à arranger cela.

Emile
Invité

L’action est en forte baisse aujourd’hui.

On commence à lire dans la presse:
L’état devrait également céder une partie du capital qu’il détient encore.

Il s’est échangé – vendu 4 085 663 actions Renault aujourd’hui .
J’espère que c’est pas l’état qui fait chuter le cours en — vendant trop d’actions — comme un crétin.

J’espère car sinon l’état serait le pire des pires alliés de Renault.

Thibaut Emme
Admin

L’Etat a annoncé la vente avant la fin de l’année des 5% mais…l’Etat a fait son opération (pour faire passer les droits de vote doublés) avec des actions à prix de vente déjà fixé.
Ce n’est pas l’Etat qui fait baisser le cours en vendant plein d’actions.

SGL
Invité
L’explication de la baisse de 8% est justifié par la peur des frais de la mise en commercialisation de tous les nouveaux modèles que Renault sort en même temps (et il en a historiquement énormément !) Pour reprendre mes expressions paysannes : acheter de la semence et de semer représente un coût non négligeable et les gains sont donc après la récolte, et on en est loin pour Renault. Autre explication, il semblerait que les Scénic et Mégane tous deux en fin de vie, pour conserver un bon et haut niveau de vente, Renault a dû faire des remises ainsi… Lire la suite >>
Emile
Invité
Ce n’est qu’un avis mais non. Ce matin des irresponsables ( si c’est l’état vendait des blocs d’actions par blocs plus de 200 000 vers 9 heures…..(On le fera incognito fin Juillet début Aout pendant que les salariés dorment en vacances sur les plages , pour le coté inaperçu c’est totalement loupé ) Ce soir il y a eu des pointes d’achat ( bradés par 500 000 actions )….. C’est quatre fois plus qu’un jour normal de semaine. Cela n’a rien à voir avec la peur des frais de la mise en commercialisation de tous les nouveaux modèles , c’est… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

L’Etat a annoncé la vente avant la fin de l’année des 5% mais…l’Etat a fait son opération (pour faire passer les droits de vote doublés) avec des actions à prix de vente déjà fixé.
Ce n’est pas l’Etat qui fait baisser le cours en vendant plein d’actions.

Emile
Invité
BFM hier….. Quant à la chute boursière de Renault aujourd’hui, elle a certes été accélérée par l’annonce d’Emmanuel Macron…….. Si L’état a mandaté la meme banque Allemande ( Merci pour les multinationale française de la banque comme BNP , Société Générale ) pour revendre le surplus , si celle ci commence à vendre au prix du marché et pas à cours limité ( à moins de 86 euros , ou on ne vend pas ) Avec des Si Si Si…… ??? Le — SEUL — avantage que tire l’état Français de passer par l’Allemagne pour faire ses achats-ventes c’est —… Lire la suite >>
Emile
Invité

9 h 05 minutes
CAC +0,16% Renault + 0,90 %

A vu de nez cela sent le Macron….. mais la journée n’est pas finie.

Olivier
Invité

L’action qui baisse n’influence en rien le business de Renault

wpDiscuz