Accueil Ferrari Ferrari veut faire hennir Wall Street

Ferrari veut faire hennir Wall Street

139
16
PARTAGER

Rien ne va plus à Maranello diront les fameux « puristes » du cheval cabré. En effet, après avoir résisté durant des années aux sirènes du capitalisme (merci di Montezemolo pour cela), voilà que Ferrari vient de déposer officiellement une demande formelle de cotation à la bourse de Wall Street.

C’est directement au New York Stock Exchange qu’une partie des actions de « New Business Netherlands N.V. » seront cotées. Qu’est-ce que « New Business Netherlands N.V. » ? Le nouveau nom de Ferrari qui a permis via la création d’une nouvelle société (de droits néerlandais) de séparer Ferrari de Fiat Chrysler Automobiles (FCA). On vous rassure, cette société sera bientôt rebaptisée « Ferrari N.V. », ouf !

La part des actions mises en bourse ne devrait pas excéder 10% mais cela ne pourrait être évidemment qu’un début. Les banques UBS, Merill Lynch et Santander sont mandatées pour porter la mise sur le marché de Ferrari. Pour le moment le nombre d’actions exact ainsi que leur prix n’ont pas encore été dévoilés mais beaucoup estiment qu’avec cette introduction, ce sont plusieurs milliards de dollars que FCA va récolter pour financer l’ambitieux plan de relance de tout le groupe.

Ainsi, Ferrari devient un peu plus un constructeur comme un autre. A quand le SUV , une Ferrari « du peuple » ou le modèle diesel ?

Source : FCA, illustration : Ferrari

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Ferrari veut faire hennir Wall Street"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zafira500
Invité

Au nom du sacro-saint fric, Marchionne fait n’importe quoi. Ce type n’a rien à faire à la tête d’un groupe automobile. Dix ans qu’il est à la tête de Fiat/FCA et rien n’a bougé (8ème constructeur mondial quand Carlos Ghosn a ramené l’alliance Renault/Nissan à la 3ème place).

Calimero
Invité

Attention les Piou Piou
Vous serez imposé à 51% sur les dividendes Ferrari …..comme pour des actions Airbus.
Déjà les prélevements sociaux en Hollande , puis avec le — maigre — restant les prélèvements sociaux Français. ( 10 euros font à la louche 4,5 euros )

Sauf si votre domicile fiscal est au Paradis.

alfa155
Invité

C’est triste de lire ça, ça confirme aussi indirectement les projets de suv, de diesel et de rentabilité accrue pour chaque modèle.
J’ai bien peur que Ferrari perde gros sur le long terme avec les envies d’argent de Sergio.

Fred21
Invité

Ferrari passera donc de la pression des passionnés à la pression des financiers. Ca changera ce qui sort des usines à un moment donné …

zafira500
Invité

Je craints que, comme alfa155, vous ayez raison très cher.

Olivier
Invité

Un actionnaire privé fort n’est pas forcément mieux qu’une cotation publique, en tout cas pas plus un gage de pérennité ou qualité des produits. Je suis pas fin connaisseur, mais bon ce sont pas les exemples qui manquent dans l’automobile de constructeur mal géré par des actionnaires privés…

Salva
Invité

Ferrari sera le dernier constructeur

Dcomdim
Invité

Et ce qui devait arriver arriva, merci Sergio! Quelle tristesse. Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est pour sauver la marque. Ce sera à moitié pardonné si par exemple ça pouvait ressusciter Lancia.

wpDiscuz