Accueil F1 F1 2016 : Jazeman Jaafar titulaire ?

F1 2016 : Jazeman Jaafar titulaire ?

146
5
PARTAGER

Un Malaisien en F1 ? C’est arrivé en 2001-2002, avec Alex Yoong. Aujourd’hui, Jazeman Jaafar possède un strapontin chez Mercedes. Néanmoins, avec Sean Gelael, l’ennemi intime Indonésien semble bien placée pour avoir un pilote de F1 à court terme. Alors Jaafar vient de recevoir un chèque de 15 millions d’euros. De quoi convaincre une écurie…

Jaafar n’a que 22 ans, mais son parcours est long (et en dents de scie.) Il débute en 2006, à seulement 13 ans, en Asia Formula Renault. Bien qu’absent du premier meeting, il termine troisième. L’année suivante, il remporte la Formula BMW Asia. Enhardi, il s’exile en Europe. Toujours en Formule BMW. En 2010, il dispute cette fois le British F3, en National. Il termine vice-champion et passe au « A » en 2011 (grâce au soutien de Petronas.) Il rempile en Grande-Bretagne en 2012. Le Malaisien se montre plus véloce. Bon finisseur, il manque le titre dans l’ultime épreuve. Petronas l’aide alors à « monter » en FR 3.5. Un podium à Monaco, puis plus rien. Le pétrolier malaisien est l’un des gros sponsors de Mercedes. Il a droit à une démonstration en F1, en prologue du Grand Prix de Malaisie 2013. Depuis, il effectue quelques kilomètres ici et là. En 2015, il décroche un premier succès en FR 3.5. Il pointe au troisième rang, mais loin d’Olivier Rowland et Matthieu Vaxivière.

En résumé, Jaafar est rapide, mais sans plus. Il est loin d’être incontournable pour la F1… Du moins, d’un point de vue sportif. Car Petronas serait prêt à verser 15 millions d’euros à l’écurie qui en voudrait. Il serait en contacts avancés « avec une écurie motorisée par Mercedes ». Qui ? La piste Mercedes F1 est extrêmement peu probable. Idem pour Red Bull (qui pourrait disposer d’un bloc étoilé en 2016.) Lotus ? L’écurie cherche à se vendre à Renault. Surtout, elle possède déjà un pétrolier, Total. Force India serait perpétuellement au bord de la faillite et donc à la recherche d’un pilote à budget. L’embauche de Jaafar serait un coup dur pour Esteban Ocon, actuel pilote d’essai de l’équipe. Enfin, il y a Williams, tentée de joindre l’utile à l’agréable  si Valtteri Bottas partait chez Ferrari…

Jaafar 2

Crédit photos : Renault Sport

Source :
The Star

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F1 2016 : Jazeman Jaafar titulaire ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Ce pilote illustre deux des maladies de la F1…le manque d’essais privés et le manque de petites écuries.

Avec plus de km en piste déjà on relance une saison mal embarquée et surtout cela coûte moins cher que de faire tourner les ordinateurs, les simulateurs et éventuellement la soufflerie.

Car on trouve des dizaines de pilotes comme ce Jaafar prêts à mettre quelques millions pour faire plusieurs séances d’essais dans l’année (et montrer de quoi ils sont capables).

Et sans les petits poucets qu’étaient Minardi, Pacific, Footwork, etc. ce genre de pilotes se retrouve à 10 pour 1 baquet…

4aplat
Invité

Tout a fait d accord avec toi, Thibaut. La F1 est devenue une competition de puces savantes …

Rowhider
Invité

Avis parfaitement partagé: il manque les petites équipes en F1, indispensables n’en déplaise à certain. Ce sont elles qui formes les jeunes pilotes, pas les grosses.
Quant à Jaafar, il y a quelques années il aurait payé pour rouler en essais et démontré ou pas qu’il avait sa place. Avec cette source de financement supplémentaire, la petite équipe aurait pu choisir le meilleur pilote pour la course.
Désormais, les Jaafar arrivent directement en course puisqu’il est plus difficile de les évaluer autrement, et prennent la place des bons pilotes…

Thibaut Emme
Admin
C’est pour cela que certains (donc McLaren) militent pour les écuries clientes. En gros on vend/loue un châssis à une écurie, elle peut faire les réglages, des développements de son côté si elle en a le budget, etc. mais est performante « sans plus ». Cela permet (sans injure à Manor et les efforts énormes qu’ils produisent) d’avoir les derniers du plateau qui sont compétitifs et peuvent espérer 1 point dans une course comme celle de Hongrie tout en ayant un budget maîtrisé/maîtrisable. Pour les écuries qui fournissent le châssis, c’est une meilleure rentabilité du développement et aussi une possibilité de placer… Lire la suite >>
klm
Invité

Et un pilote »kleenex » de plus ,un!!!

wpDiscuz