Accueil Electriques Pikes Peak 2015 : Honda passe à l’électrique

Pikes Peak 2015 : Honda passe à l’électrique

155
7
PARTAGER

D’habitude à Pikes Peak, c’est la branche américaine de Honda, HPD, qui se charge d’engager les productions du constructeur dans la célèbre course de côte. Pour 2015, Honda Japon s’y met aussi avec, comme les autres constructeurs japonais, un bolide électrique.

On ne connaît pas encore les détails de cette voiture mais Honda a dévoilé les premières images via le site japonais Autosport Web. Si la carrosserie est sans l’ombre d’un doute celle d’une CR-Z, largement modifiée pour recevoir la méga pelle à tarte et l’aileron façon Airbus A380 typique des prototypes de time attack que l’on voit à Pikes Peak, nulle part ne sont mentionnées les trois lettres désignant le modèle, alors que par contre les flancs arborent le nom complet de la voiture « Electric SH-AWD with Precision All-Wheel Steer » qui décrivent la technologie embarquée : le système 4 roues motrices bien connu chez Honda associé à quatre roues directrices dans une voiture électrique.

pikes_peak_2

Le pilote sera Tetsuya Yamano, en retraite de Subaru qui fut longtemps son employeur et qui revient à ses premières amours avec Honda. Pilote vétéran des circuits japonais comme du Nürburgring où il fut l’un des piliers de l’épopée Subaru, il a toutes les qualifications pour emmener l’auto en haut de la montagne dans des temps compétitifs.

Source et crédit photos : Honda via Autosport Web

pikes_peak_3

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Pikes Peak 2015 : Honda passe à l’électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Elle ne manquera pas de souffle au sommet. Malgré le curieux échafaudage qu’elle ce traine.

leelabradaauto
Invité

moi aussi suis surpris de la voir se traîner un échafaudage pour un appui.

wizz
Membre

tu aurais souhaité comment?

leelabradaauto
Invité

…davantage marié dans la carrosserie. Mais oui, pour des gros appuis , ces pièces rapportées avant arrière sont la solution drastique.
Et puis il y a  » peut-être ‘ la réglementation qui offre ce choix

Thibaut Emme
Admin

Le gabarit de la voiture fait qu’il faut déporter un maximum les appuis pour augmenter leur effet.

La pelle à l’avant sert à créer un fond plat plus grand, et l’aileron, bien haut et reculé, il appuie tout ce qu’il peut.

Bizaro
Invité

Une installation comme sur la Peugeot 208 permet de déporter aussi l’appui en arrière. Mais nul doute que Honda ait très bien calculé son coup.

Cooper
Invité

Dépendamment du type de down force généré par l’aileron, l’échafaudage est peut être nécessaire – coté esthetique n’est pas réussi, mais cela rentre un peu dans l’approche du design des time attack cars présentes en circuits (Amérique du nord, Japon, Angleterre).

wpDiscuz