Accueil Général Le Mans 2017 : le stand 56 roulera au bio gaz

Le Mans 2017 : le stand 56 roulera au bio gaz

191
5
PARTAGER

Le stand 56 reprendra son oeuvre de projet décalé à partir de l’an prochain (nous y revenons en deuxième partie d’article) et en 2017, Welter Racing amènera un prototype roulant au bio-gaz, issu de la décomposition des déchets.

Welter Racing n’est pas inconnu au Mans puisque derrière se cache Gérard Welter qui avec son compère de l’époque Michel Meunier (voir ici) dirigeaient l’écurie WM. WM fut à l’origine de beaucoup de voitures du Mans dont la P400. La P400 c’est un V6 PRV (voir ici) gavé par deux turbos, un fuselage digne de l’époque (début des années 80) avec notamment les roues arrière carénées. Cette P400 sera à l’origine du décès d’un commissaire lors de la violente sortie de Boutsen en 1981 (édition entachée également par le décès de Jean-Louis Lafosse dans le crash de sa Rondeau). Mais la P400 (version P88) c’est surtout la voiture détentrice du record de vitesse dans les Hunaudières avec 405 km/h.

WM a vécu et en 1990 Gérard Welter fonde Welter Racing qui travaillera entre autre sur la 905 Spider, une Zytek engagée en 2010 en LM P2 et plus récemment le projet mort-né de Green GT H2 qui aurait du faire le garage 56 en 2013, mue à l’hydrogène.

Un 3 cylindres bi-turbo au bio-méthane

WR reviendra donc au Mans en 2017 avec son prototype au bio-méthane liquide. La voiture a déjà passé un premier stade de soufflerie et WR cherche des partenaires pour développer la partie stockage sous forme liquide du bio-méthane. Le moteur est prévu pour être un petit 3 cylindres de 1600 cm3 pour environ 450 chevaux et bénéficiera d’une aérodynamique variable (type DRS de F1) mais la gageure est de stocker le gaz à 20 bar dans un réservoir à -200°C passant les crash-tests de la FIA. Le projet prévu pour 2016 sera repoussé d’un an.

SRT41 : le rêve de Frédéric Sausset

Car avant 2017, le stand 56 accueillera un passionné qui est en train de vivre un rêve éveillé après une infection qui l’a laissé amputé des 4 membres. Ce passionné c’est Frédéric Sausset qui grâce à un équipement pourra piloter un prototype LM P2 dans la grande course du Mans. Pour préparer son rêve, Sausset fera une saison en V de V sur une Ligier JS53.

Pour en savoir plus sur ce très beau projet c’est par ici : SRT41.com

Source : ACO, WR, SRT41, illustration : WR

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le Mans 2017 : le stand 56 roulera au bio gaz"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Isaac
Invité

La blague pour Frédéric Sausset, j’approuve pas du tout

akouel
Invité

Moi j’approuve a mort, c’est se dire qu’un jour pas si lointain, le sport auto sera accessible aux handicapés. On en est encore loin (quoique zanardi est un bon exemple) mais un jour ça se fera 🙂

pedro
Invité

Vous rigolez j’espere…

Carlos Ghost
Invité

Pas l’horrible dérive rectiligne, pas les ailes avant protubérantes juste bonnes à limiter la vision : je prends !

wpDiscuz