Accueil Le Mans Le Mans 2015 : Olivier Pla répond à le blog auto à...

Le Mans 2015 : Olivier Pla répond à le blog auto à quelques heures du départ

113
9
PARTAGER

C’était il y a quelques heures, avant de prendre la piste avec la Nissan GT-R LM Nismo que le Français Olivier Pla a répondu aux questions du blog auto pour tenter de nous en dire plus sur le projet de Nissan et sur ces pilotes qui nous fascinent.

Comment se sent-on à quelques heures du départ des 24H, surtout avec la pluie qui tombe (*) ?

Ce temps là, ça fait partie du Mans. On sait qu’à n’importe quel moment la pluie peut arriver. Maintenant, que ce soit sec ou qu’il pleuve, les conditions de travail, pour nous restent les mêmes.

Mais prendre les Hunaudières, surtout avec l’une des voitures les plus rapides en vitesse de pointe, toujours spécial ?

Honnêtement, cela parait impressionnant comme cela, mais je pense que ton oeil, ta vision, s’adapte à la vitesse. Lors des essais j’ai jeté un coup d’oeil à la vitesse et cela affichait 342 km/h, j’avais l’impression d’être à 180.

A propos de travail, êtes-vous satisfait de tout le travail déjà accompli sur la GT-R LM Nismo ?

Honnêtement, que ce soit les pilotes, ou Nissan, on ne peut pas être satisfait de là où on est actuellement. Mais il faut savoir que l’on a mis la voiture sur la piste pour la première fois il n’y a même pas 7 mois et on a eu quelques problèmes lors des premiers essais et ce manque de temps on le paie aujourd’hui. Clairement on sait que l’on a beaucoup de travail pour rattraper le reste du plateau et c’est le travail que l’on va faire après Le Mans, même à partir de maintenant.

L’objectif c’est de terminer, le mieux que l’on pourra. Il faut être réaliste. Pour nous c’est important d’aller le plus loin possible et de finir, ça c’est clair, c’est la première priorité. Après on verra où est-ce que l’on en est au bout du compte.

Est-ce que ce n’est pas frustrant, en tant que pilote, de se dire que l’on vient « pour voir » ?

Il y a 2 façons de le voir. Disons que cela peut être frustrant parce que en tant que pilote professionnel, on est payé pour gagner des courses, maintenant il faut voir que c’est un tout nouveau programme, mis sur pied tard, donc on a besoin de récolter des données cette année. Voilà, il faut prendre son mal en patience et voir le côté positif des choses et penser au futur. Cette année ça ne va pas être simple mais il faut se concentrer sur 2016.

Justement, en 2016, toujours en rouge et blanc (les couleurs de Nissan) ?

[silence]. C’est un projet sur 3 ou 4 ans. Ce serait dommage de ne pas être là en 2016 après avoir vécu la première année, la plus difficile.

(*) NDLA : la pluie a épargné la course pour le moment mais tombait encore drue en fin d’après-midi vendredi.

Source et illustration : T. Emme/le blog auto

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le Mans 2015 : Olivier Pla répond à le blog auto à quelques heures du départ"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r.burns
Invité

à le = au
(désolé après cette faute dans le titre de ne pas avoir lu l’article)

wpDiscuz