Accueil Ecologie 7 pastilles selon la « pollution » : nouvelle usine à gaz

7 pastilles selon la « pollution » : nouvelle usine à gaz

248
47
PARTAGER

Depuis le temps que le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable nous le promettait, voilà le retour de la pastille verte. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

7 pastilles selon les émissions de polluants

Cela s’est appelé brièvement « Priorit’air » le temps de la réflexion, ce sera finalement le système « Crit’Air ». 7 pastilles de couleurs à coller sur le pare-brise et permettant en un coup d’oeil de reconnaître le degré de « pollution » d’un véhicule et appliquer des restrictions de circulation ou des avantages (stationnement, voies de bus, etc.) en conséquence. Voilà la promesse de la Ministre Ségolène Royal.

6 pastilles numérotées de 1 à 6 avec des couleurs différentes permettent de classer les véhicules thermiques en fonction des émissions de particules, NOx, etc. et cela c’est finalement la seule bonne idée du système (plutôt que de ne prendre en compte que le CO2). La 7ème pastille identifiera les véhicules électriques. On notera que les véhicules diesel et essence ne sont pas au même niveau de certificat puisque le Crit’Air 1 n’est disponible qu’en essence.

La Maire de Paris sera contente, elle qui rêve d’une capitale sans diesel. Un bon gros V8 glougloutant du sans plomb pourrait donc être autorisé à circuler mais pas un diesel euro 6.

[Mise à jour 03/06/15 : Les constructeurs automobile réagissent dans un communiqué : « Les constructeurs automobiles, regroupés au sein de leurs associations professionnelles CCFA et CSIAM, contestent la discrimination faite au diesel Euro 6b (2014) qui serait exclu de la pastille n°1, réservée aux seuls véhicules essence. Cette exclusion est inacceptable : elle est infondée sur le plan technique et sérieusement contestable sur le plan juridique. En effet, la réglementation européenne (norme Euro 6b) a ramené les émissions de polluants des véhicules diesel à un niveau équivalent à celui des véhicules essence. De plus, il serait contraire à l’esprit du marché unique européen d’interdire aux véhicules respectant la toute dernière norme en vigueur la libre circulation sur l’ensemble du territoire ».  Voilà déjà de premières polémiques avant même l’entrée en vigueur d’un système boiteux.

Non obligatoire

Sauf que de cette base plutôt intéressante, le Ministère décide de n’en faire qu’une coquille vide et une usine à gaz. Les vignettes seront non obligatoires et surtout les mairies resteront seules juges pour appliquer des restrictions ou non. Certaines municipalités ont déclaré qu’elles appliqueront ces restrictions, ou au moins tenteront. En effet, pour appliquer des restrictions, les municipalités devront créer administrativement ces zones, et développer ou faciliter le développement de la mobilité électrique. De plus les restrictions ne seront pas forcément les mêmes d’une municipalité à l’autre.

Ainsi lors d’un jour de restriction, certains véhicules pourraient être autorisés à circuler dans une municipalité A, mais pas dans sa voisine B. Le nombre d’agglomérations qui appliqueront les zones de restrictions seront finalement plutôt faibles (Paris, Grenoble sont intéressés mais d’autres grosses villes ne le sont pas), par conséquent pourquoi s’embêter à demander (par internet exclusivement) une vignette gratuite les 6 premiers mois de mise en place du service puis à 5 euros après ?

Pour quelle efficacité ?

Nous avons moult fois débattu du bien fondé de la circulation alternée ou de sa réelle (in)efficacité. Ici il en sera de même, même si le système semble moins absurde que la sélection par les plaques d’immatriculation.

Londres qui a mis en place des restrictions (péage) de circulation, n’a pas vu son atmosphère s’améliorer. Les derniers pics en France, il y a quelques semaines, étaient dus à des vents d’est important une pollution externe aux villes (pour rappel en Ile de France 68% des particules sont importées par les vents dominants). Bref l’efficacité de cette mesure facultative restera à la marge.

La mise en place de ce dispositif est surtout due à la menace de poursuites (pénalités financières) que fait planer la Commission Européenne sur la France si cette dernière ne prend pas de mesure pour réduire la pollution atmosphérique. Avec Crit’Air, nous voilà (mal) armés pour dire que l’on fait quelque chose.

Un point reste en suspend, dans 4 ans 1/2 entre en vigueur Euro7. Que vaudront alors les vignettes de 2016 ? Inventera-t-on la vignette 0 ?

CGe63PBWgAADZIP

Source et illustration : Ministère du Développement Durable

 

Poster un Commentaire

47 Commentaires sur "7 pastilles selon la « pollution » : nouvelle usine à gaz"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
vin gazoil
Invité

Il faudrait qu’il invente une nouvelle couleur de pastille pour ma caisse, c’est simple quand je démare la lumiere du jour disparait

wizz
Membre

dirige le pot d’échappement vers le bas
mets y quelques autocollants de la DDE
ainsi, tu pourrais dire aux gens que tu travailles à la réfection des routes, en repeignant la couleur noire…

miké
Invité

Quid des anciennes ? Essences ou diesel, carte grise collection ou pas ??
Encore une belle connerie, elle ferait mieux de reactiver l’ecotaxe !

beniot9888
Invité

C’est pourtant simple : elles rentrent toutes dans la case « vignette grise ».

C’est le cas de ma voiture, de janvier 1996.

Blake599
Invité

« il existe des systèmes de seconde monte qui permettent de « dépolluer » les glorieuses mamies de la route non ? »

Ca me parait compliqué car un catalyseur 3 voies (en essence) ne fonctionnera pas avec un carburateur. Il faut que la richesse (rapport carburant/air) oscille très proche de 1 pour que les réactions d’oxydo-réduction se fassent. Le seul moyen serait de monter des systèmes d’injection électroniques… Ca serait cauchemardesque!
Vu les kilométrages moyens des véhicules de collection, c’est pas pour demain à mon avis (défendu par la FFVE)

wizz
Membre

« Un point reste en suspend, dans 4 ans 1/2 entre en vigueur Euro7. Que vaudront alors les vignettes de 2016 ? Inventera-t-on la vignette 0 ? »

Effectivement, tout con
On est habitué à considérer comme classement 1 pour 1er, le meilleur
Il aurait fallu y aller en sens inverse
vignette 1 pour euro 1
vignette 2 pour euro 2
etc…
ainsi, le système devient ouvert, et tout nouveau arrivant sera un complémentaire, à rajouter à la suite, et non un chamboulement de tout ce qui a été déjà fait…

Neokoplex
Invité

🙂
Comme si leur principal soucis était la pérennité…
Tant qu’on paye, ils en ont rien à faire de ce qu’il y a sur les vignettes.La prochaine fois ce sera les lettres de l’alphabet. 😉

Et avec un peu de chance, dans 4 1/2, ils ne seront plus là.

Invité

pour remplacer par qui ? Quelque soit là où je regarde, je trouves qu’ils ne sont pas forcément plus compétents

4aplat
Invité

C’est bien la preuve que rien n’as été refléchi … en partant de 0 ( le 6 actuel) et en allant en augmentant selon les dépolutions, le système serait evolutif … les moins polluantes en 6 maintenant (en plus ça corresponds à la norme)

SGL
Invité

Usine à gaz : OUI
Sur le principe je suis pour le retour de la pastille verte mais comme le dit si bien (encore !) @wizz la gradation est à l’envers !
Ce n’est pourtant pas bien compliqué pour faire simple !
C’est la méthode des Shadoks au gouvernement en ce moment : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

juuhuu
Invité

Parce qu’ils en ont rien à foutre et dans 5 ans ils seront ailleurs, en attendant ils palpent….

Invité

on aurait suivi ton raisonnement, wizz, on n’aurait jamais fait le bonus-malus car on n’aurait jamais su comment mettre à jour les différents échelons du dispositifs avec les évolutions technologique ou de marché. Remarquez, cela n’aurait pas été plus mal lol

wizz
Membre

quelle partie de mon raisonnement y a t il en commun avec le dispositif bonus malus

Invité

il s’agissait d’une analogie (Rapport de ressemblance partielle et non essentielle entre deux choses.), rien de plus 😉

wizz
Membre
le bonus malus n’est pas figé avec des catégories. Il est évolutif (jusqu’à atteindre 0 en émission) Puis l’année suivante, le dispositif bonus-malus peut changer, et cela ne concerne que les ventes neuves de cette année suivante avec son dispositif à vignettes, des nouvelles normes euros viendront rajouter, des voitures encore plus propres (moins polluantes) que la voitures classée n°1 actuellement. Alors: -soit on rajoute des nouvelles catégories, genre vignette 0 très verte, vignette -1 très très verte, vignette -2 très très très verte. Les possesseurs des voitures actuelles peuvent donc conserver le même autocollant sur leur parebrise -soit on… Lire la suite >>
Juxee
Invité

Un truc qui est pas clair dans leur truc : c’est la date d’immatriculation qui prime, ou l’homologation du moteur ?
Ma voiture est Euro5 mais de 2009 : Ca donne une pastille 2 pour l’euro 5 ou une pastille 3 pour le 2006-2010 ???

crash71100
Invité

C’est completement con, une Twingo de 2010 aura une vignette 2 mais une Ferrari de 2013 aura une vignette 1 ?
Et pour mon cas, j’ai une Honda Civic Coupe EM2 de 2002 qui n’a jamais été vendu chez nous. Elle est a la norme Euro 4 vu qu’elle a été fait pour respecter les normes anti-pollution au US de l’epoque qui doit correspondre a Euro 4. Mais vu qu’elle est de 2002 elle peut qu’avoir une vignette 3 ou alors elle peut avoir une vignette 2 ?

Invité

et combien de Twingo de 2010 et de Ferrari de 2013 roulent REELLEMENT dans les villes françaises, en fait ?

juuhuu
Invité

Ca, ils s’en foutent royal…. !!

Invité

je posais la question à crash71100, pas à Ségolène 😉

wpDiscuz