Accueil Rallye WRC Portugal 2015 : Latvala renoue avec le succès, triplé pour Volkswagen

WRC Portugal 2015 : Latvala renoue avec le succès, triplé pour Volkswagen

67
0
PARTAGER

Le Finlandais Jari-Matti Latvala a retrouvé le chemin des points de la plus belle des manières après trois résultats blancs. Il s’est imposé en terres lusitaniennes devant ses coéquipiers, Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen. Au championnat du monde, le Français demeure solide leader.

Pour ce cinquième rendez-vous de la saison, le championnat du monde des rallyes WRC faisait son retour en Europe en se rendant du côté du Portugal.  Cependant, cette fois-ci, le rallye du Portugal s’est déroulé dans les environs de Porto et non dans la région de l’Algarve, comme à l’accoutumée depuis 2007. Après un rallye d’Argentine qui a troublé la hiérarchie, Volkswagen devait se reprendre, tandis que Citroën, de son côté, avait l’ambition de confirmer son doublé réalisé outre-Atlantique, le premier pour la marque française depuis 2012.

Le rallye de Sébastien Ogier n’a pas commencé sous les meilleurs auspices, et c’est le moins que l’on puisse dire. En effet, il a dû ouvrir la route et balayer la piste, ce qui l’a empêché de réaliser de bons temps. A cela est venu s’ajouter une crevaison de la roue arrière droite dès l’ES2. L’Espagnol Daniel Sordo, auteur du temps scratch lors de cette deuxième spéciale, a pris alors les commandes du rallye.

5941_Portugal-Hyundai-Sordo-2015_3_896x504

Lors de l’ES3, le Norvégien Mikkelsen s’est emparé de la tête avant que Latvala ne figure en haut de la feuille des temps à partir de l’ES4, qu’il a remportée. Vendredi, le Finlandais était leader avec une avance relativement confortable sur Kris Meeke (11.1 s) et Mikkelsen (16 s). Après avoir passé sa journée à ouvrir la piste et balayer la poussière, Ogier pointait à la sixième place, à quelques encablures de son coéquipier et leader (25.9 s).

La journée de samedi a donné lieu à des débats animés. En effet, Meeke, Mikkelsen et Ogier ont tous trois signé les meilleurs chronos de l’ensemble des spéciales prévues pour la journée. Jari-Matti Latvala, de son côté, semblait avoir pris moins de risques pour contrôler. De fait, son avance s’est quelque peu réduite. Auteur des scratchs des trois dernières spéciales de la journée, Sébastien Ogier est revenu dans la course à la victoire sur ce rallye du Portugal. Deuxième à un peu moins de dix secondes de son coéquipier (9.5 s), tous les espoirs lui étaient encore permis (d’autant plus que le patron de Volkswagen a indiqué que les deux pilotes pourraient se bagarrer jusqu’au bout NDLA). La bataille, derrière, faisait rage entre Meeke et Mikkelsen pour la troisième place, une petite seconde séparant les deux hommes, à l’avantage du Britannique.

5936_Portugal-Citroen-Meeke-2015_1_896x504

Trois spéciales étaient au programme ce dimanche. Pendant l’ES14, Ogier a continué d’attaquer et de mettre une pression importante sur son coéquipier. Cela lui a permis de reprendre un peu de temps sur le solide leader finlandais (1.7 s). Derrière, Andreas Mikkelsen est passé devant Kris Meeke au classement général pour quatre petits dixièmes de seconde.

Avant la Power Stage, l’ES15 s’annonçait « déterminante » selon les dires de Sébastien Ogier. Il avait vu juste, mais cela n’a pas tourné à son avantage. En effet, Jari-Matti Latvala s’est donné de l’air avant l’ultime spéciale du rallye en reprenant 2.6 secondes au Français. Sauf erreur majeure, le rallye était joué. Le large sourire ainsi que les mots du Finlandais plaidaient en ce sens : « J’ai réalisé une très bonne spéciale. J’étais vraiment en confiance. J’avais le bon choix de pneus, je veux gagner ».

Malgré un énième temps scratch de Sébastien Ogier réalisé lors de la Power Stage, le classement général est resté figé. Jari-Matti Latvala s’impose devant ses deux coéquipiers, Ogier (8.2 s) et Mikkelsen (28.6 s), pour un nouveau triplé Volkswagen (le deuxième de la saison, le troisième pour la marque allemande en trois ans).

5981_JariMattiLatvala-Portugal-2015_003_896x504

Le Français a payé le lourd désavantage qu’est celui d’ouvrir la piste. Cependant, en s’emparant de la deuxième place, il conforte son avance au championnat du monde des pilotes, d’autant plus qu’il a glané les trois points de la Power Stage. Le Norvégien Andreas Mikkelsen s’affirme un peu plus comme la deuxième force du championnat, notamment en se montrant plus régulier que le vainqueur de ce weekend, Jari-Matti Latvala. Mads Ostberg et Kris Meeke profitent de la bévue des Volkswagen en Argentine pour bien figurer dans ce classement. Cependant, à long terme, il semble difficile que les deux pilotes du Citroën Racing restent en si bonnes positions.

A noter l’abandon du Belge Thierry Neuville lors de l’ES8 qui tient à infirmer les rumeurs de départ de chez Hyundai en 2016. Pour la petite histoire, un certain Max Vatanen (fils de la légende du rallye) s’est imposé au Portugal dans la série d’accès au WRC, le Drive DMack Fiesta Trophy.

En WRC2, la victoire revient à Al Attiyah sur Ford Fiesta RRC devant Esapekka Lappi et Pontus Tidemand, tous deux au volant de la Skoda Fabia R5, qui effectuait sa première sortie. Deux rallyes et deux victoires pour Al Attiyah qui revient à cinq petits points du leader Ketomaa, contraint à l’abandon, la faute à une mauvaise réception après un saut.

Classement des pilotes :
1. Sébastien OGIER 105
2. Andreas MIKKELSEN 63
3. Mads OSTBERG 57
4. Kris MEEKE 47
5. Jari-Matti LATVALA 46
6. Elfyn EVANS 41
7. Daniel SORDO 38
8. Thierry NEUVILLE 35
9. Martin PROKOP 27
10. Ott TANAK 23
11. Hayden PADDON 14
12. Khalid AL-QASSIMI 8
13. Sébastien LOEB 6
– Abdulaziz AL-KUWARI 6
– Nasser Saleh AL-ATTIYAH 6
16. Diego DOMINGUEZ 4
17. Gustavo SABA 2
– Nicolas FUCHS 2
– Robert KUBICA 2
– Yuriy PROTASOV 2
21. Federico VILLAGRA 1
– Jari KETOMAA 1

Source et crédit photographique : WRC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz