Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

98
0
PARTAGER

Situations contrastées en sport auto. Malgré des calendriers qui se chevauchent, FR ALPS et FR NEC font le plein d’engagés. Alors que l’Auto GP et la F3 Australienne, seules à leurs niveaux, ont des plateaux squelettiques.

FR ALPS

Une semaine après Pau, la FR ALPS est au Red Bull Ring. Pour la deuxième fois en trois rendez-vous, la FR ALPS tombe en même temps que la FR NEC, donc pas d’invités.

Plus rapide lors des essais libres, Jack Aitken (Koiranen) obtient logiquement la pole.

Ph Roberto Piccinini

Le samedi, il pleut des cordes en Autriche. Aitken se fait surprendre au départ par Matevos Isaakyan (JD Motorsport.) Surgis de nul part, Jake Hughes (Koiranen) s’installe au 3e rang. En tête, l’Anglo-coréen repasse Isaakyan. Puis Hughes est trahi par son faisceau électrique. Il doit céder le bronze à Stefan Riener (Koiranen.)

Aitken remporte la course 1, devant Isaakyan et Riener.

FR ALPS 1

Aitken débute le dimanche avec une nouvelle pole.

FR ALPS 3

Aitken poursuit sa moisson durant la course 2. Hughes se contente d’assurer le doublé. Koiranen peut même rêver d’un quadruplé (photo.) Mais Philip Hamprecht emmène Riener dans le décor, éliminant les deux pilotes. Thiago Vivacqua (JD Motorsport) hérite du 3e rang.

Ainsi, Koiranen réalise finalement un doublé avec Aitken et Hughes. Vivacqua obtient son premier podium en FR 2.0.

FR ALPS 4

La FR ALPS décide de changer la grille de la course 3 (pour éviter un triplé d’Aitken ?) Au lieu de se baser sur la pole dominicale, elle décide d’inverser le top 5. Isaakyan se retrouve en pole. Bruno Baptista (Koiranen) ferme la porte sur Aitken. L’Anglo-coréen doit rentrer aux stands pour changer son nez. Vasily Romanov (CRAM) double Baptista et Amaury Richard (Arta Engineering) pour s’emparer du 2e rang. Matteo Ferrer (CRAM) se sort tout seul et déclenche un safety-car.
A la reprise, Aitken profite du regroupement. Il rattrape Richard et frôle ainsi le podium.

Isaakyan, jamais inquiété, s’offre la course 3. Romanov et Richard complètent le podium.

FR ALPS 5

Aitken bétonne son leadership, à 125 points. Hughes est 2e, à 102 points. Riener complète le triplé de Koiranen, à 99 points.

Ph Roberto Piccinini

FR NEC

Strakka abandonne la FR 2.0. Officiellement, ses programmes en WEC et en FR 3.5 occupent tout son temps. Charlie Eastwood rebondit chez Fortec et Max Defourny, chez ART Junior.

Comme à Monza, Louis Delétraz (Josef Kaufmann) décroche les deux poles.

FR NEC 1

La course 1 est assez monotone. Delétraz effectue une traversée en solitaire. 2e sur la grille, Ukyo Sasahara (ART Junior) se fait harceler par Callan O’Keefe (Fortec.) Puis, le Japonais se détache de l’ex-pilote Red Bull Junior. Le 4e, Dennis Olsen (Manor MP), étant trop loin, le podium est gelé.

On obtient donc un tiercé Delétraz-Sasahara-O’Keefe.

FR NEC 2

Le lendemain, on retrouve Delétraz devant. Cette fois, il est poursuivi par Kevin Jörg (Josef Kaufmann) et Olsen. Derrière, il y a une collision entre Nikita Mazepin (Josef Kaufmann) et Luke Chudleigh (Fortec.) Le safety-car reste longtemps en piste, le temps de déblayer.
Lorsque la voiture se range, Olsen surprend Jörg. Tandis que Delétraz joue de nouveau les solistes. Sasahara tente de rattraper Jörg, mais il échoue au pied du podium.

Ce sont donc Delétraz, Olsen et Jörg qui montent sur l’estrade.

FR NEC 3

Le coude à la portière (ou presque), Delétraz quitte Silverstone avec 97 points. Très réguliers, Sasahara est 2e à 95 points. Olsen est le nouveau 3e, avec 70 unités au compteur.

FR NEC 4

Auto GP

Sur le Hungaroring, ils n’étaient que 9. L’Auto GP déclarait que son promoteur l’avait roulé et qu’à Silverstone, la grille serait plus remplie. Hélas, point de nouveau en terre anglaise. Pire : Johnny Cecotto est retenu par le GP2. Quant à FMS et Leonardo Pulcini, ils brillent par leur absence. On arrive donc à 7 participants.

Facu Regalia (FMS Racing) est le poleman.

Auto GP 1

Christof von Grunigen (Paolo Coloni) doit renoncer dans le tour de formation. Il faut refaire un tour de formation et la course d’être réduite.

Au feu vert, Antonio Pizzonia (Zele Racing) et Luis Sa Silva (Zele Racing) laissent sur place Regalia. L’ex-animateur du GP3 réussit à repasser l’Angolais. Nikita Zlobin (Virtuosi) revient lui aussi sur Sa Silva. Mais il ne trouve pas l’ouverture.

Soit un tiercé Pizzonia-Regalia-Sa Silva.

Auto GP 2

Le dimanche, Pizzonia cale lors du tour de formation. Lors de la seconde tentative, Zlobin cale. Les deux pilotes partent des stands et de nouveau, l’épreuve est raccourcie.

Grâce à la grille inversée, Andrés Mendez (Zele Racing) est en pole. Dés le feu vert, il se fait doubler par Giuseppe Cipriani (Ibiza), Sa Silva et Regalia. Gentleman-driver, Cirpriani zigzague en piste. Sa Silva slalomme et le double. Regalia met plus de temps à trouver une solution. Pizzonia, parti dernier, s’offre Mendez, von Grunigen et le restaurateur dans le même tour !

Sa Silva obtient son premier succès depuis son titre en Formula Pilota China, en 2012. Regalia et Pizzonia l’accompagnent sur l’estrade.

Auto GP 3

Pizzonia mène cette parodie de championnat, avec 79 points. Regalia est 2e, à 68 points. Sa Silva passe 3e, à 53 points.

Auto GP 4

F3 Australia

Pour l’ouverture à Sandown, il n’y avait que 7 pilotes. Du coup, la CAMS (fédération australienne) a jeté l’éponge. Le championnat se poursuit néanmoins, à Phillip Island.
Le champion 2014 de FF Australia, Tom Randle, a essayé une Mygale M11. En l’occurrence, la voiture championne en titre avec Simon Hodge. Un test pour l’instant sans lendemain. Quant à Shane Ryding (Harvest), il a obtenu in extremis un budget pour Phillip Island. On reste donc à 7 pilotes.

Malheureux à Sandown, Jon Collins (Gilmour) débute le week-end par une nouvelle pole.

F3 Aus 1

Le samedi, Collins contient Ricky Capo au départ. Luke Spalding (Gilmour) est 3e. En queue de peloton, Trent Shirvington sort violement et son week-end s’arrête là. Le safety-car sort et l’intervention s’éternise.
Ca repart pour une poignée de tours. Capo tente une attaque, mais Collins résiste.

Le revenant obtient ainsi son premier succès 2015, devant Capo et Spalding.

F3 Aus 2

Le dimanche matin, Capo prend un meilleur départ. Collins, très motivé, revient sur le leader et le passe. Il n’a plus ensuite qu’à gérer jusqu’au damier.

On retrouve donc Collins, Capo et Spalding sur l’estrade.

F3 Aus 3

Pour la finale, Collins s’envole au feu vert. Capo doit sortir les jumelles. Spalding suit d’encore plus loin.

Le podium est donc identique aux courses 1 et 2, avec Collins devant Capo et Spalding.

F3 Aus 4

Au classement, Spalding est un concurrent de « National » et il ne marque pas de points au scratch. Capo reste en tête avec 80 points. Collins est 2e avec 70 points. Shirvington (?) est 3e avec 45 points.

F3 Aus 5

F4 MSA

L’ex-FF reviendra à Oulton Park. A cet occasion, Jessica Hawkins va débuter, avec Falcon. La jeune Anglaise (déjà vue en FF) figurait parmi les tout premiers inscrits de la F4 MSA, avant d’être lâchée par son sponsor.

F4 MSA

BTCC

La star du jour, c’est Nicolas Hamilton (Audi S3.) Le petit-frère handicapé de Lewis ne peut prétendre à une licence (faute de palmarès.) Le BTCC consent à lui offrir un mi-temps. A Brands Hatch, il a droit à sa première séance officielle. Charge à lui de se faire un prénom et de montrer qu’il mérite sa place…

BTCC

Carrera Cup Italia

On a retrouvé Zhang Da Sheng ! En 2011, il devenait le premier Chinois a remporter plusieurs manches de Scirocco R-Cup China. Il n’en fallait pas moins pour que la presse locale s’enflamme. On lui a même demandé quand Est-ce qu’il allait mettre une correction à Sébastian Vettel ! Volkswagen l’a pris sous son aile et il a disputé une manche de Scirocco R-Cup, en Allemagne. Son accession à la Carrera Cup Asia fut laborieuse. VW l’oublia, tout comme les médias. Au moins, contrairement à Wang Jian Wei ou à « Lisi » Chen (d’autres « ex-futur » Chinois), il a pu poursuivre. Pour 2015, il s’exile en Italie. Il profite ainsi des infrastructures locales de Porsche. A 22 ans, arrivera-t-il à relancer sa carrière ?

PCCI

Crédits photos : FR NEC (photos 1 et 8 à 11), Fast Lane Promotion (photos 2 à 7), Auto GP (photos 12 à 15), F3 Australia (photos 16, 17 et 20), Shannon National (photos 18 et 19), F4 MSA (photo 21), BTCC (photo 22) et Zhang Da Sheng (photo 23.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz