Accueil F1 F1 : l’accident de Maria de Villota classé sans suite (pour l’instant)

F1 : l’accident de Maria de Villota classé sans suite (pour l’instant)

79
0
PARTAGER

Suite à l’accident dont avait été victime la pilote espagnole lors d’essais pour le compte de l’écurie Marussia, Health & Safety Executive (HSE) a diligenté une enquête pour savoir quelles étaient les responsabilités de chacun.

Le HSE est l’organisme chargé des accidents du travail en Angleterre. Ce dernier a donc procédé à l’analyse de l’accident survenu en 2012 lors d’essais en ligne droite pour savoir si l’employeur, Marussia, était en cause ou non. Selon les conclusions du HSE, il n’y a pas de responsabilité de nature à poursuivre Marussia ou qui que ce soit et pour le HSE l’enquête est close.

Toutefois, cette enquête ne concerne que le HSE et la famille de Maria de Villota, informée des conclusions, se réserve le droit de porter l’affaire devant la justice. « Le 14 mai, le responsable de l’enquête du HSE nous a informé de la fin de l’instruction et qu’aucune preuve suffisante n’existait pour engager des poursuites pénales » explique la famille de la pilote dans un communiqué.

« Dès que nous aurons accès au contenu et aux détails du rapport du HSE, nous étudierons l’opportunité d’action en justice pour établir les responsabilités au civil pour, comme le souhaitait Maria, qu’un tel accident ne se reproduise pas à cause d’une négligence grave ».

Marussia (devenu Manor depuis) avait très rapidement mené une enquête interne qui concluait que le souci n’était pas venu de la voiture elle-même. La pilote espagnole avait perdu l’oeil droit et subit de lourds dommages cérébraux qui ont probablement conduit à sa mort en octobre 2013.

Source : HSE via La Vanguardia, illustration : Marussia/Manor

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz