Accueil Super Formula Super Formula 2015-1 : Doublé TOM’S pour la reprise à Suzuka

Super Formula 2015-1 : Doublé TOM’S pour la reprise à Suzuka

122
1
PARTAGER

André Lotterer a repris ses bonnes habitudes en remportant la première manche du championnat de Super Formula 2015 devant son coéquipier chez TOM’S Kazuki Nakajima. Les deux hommes ont eu une course relativement tranquille mais derrière eux les choses furent disputées jusqu’au bout.

La Super Formula entame sa deuxième saison avec les Dallara SF14 et les moteurs 2l turbo. Les essais d’intersaison ont montré que le moteur Toyota et le Honda sont proches, ce qui devrait nous donner une saison très disputée entre les deux camps. Le championnat change peu au niveau des écuries mais quelques nouvelles têtes et des transferts intéressants dans le milieu de tableau devraient mettre de l’animation. C’est ainsi qu’arrivent comme titulaires deux pilotes qui devraient rapidement jouer les premiers rôles, Andrea Caldarelli chez Impul et Bertrand Baguette chez Nakajima Racing. Fabio Leimer, le pilote suisse champion de GP2, a dû renoncer en dernière minute suite à la défection d’un sponsor. La tête d’affiche est toutefois le héros du pays, Kamui Kobayashi, qui rentre au bercail dans le clan Toyota en prenant le baquet occupé la saison dernière par Loïc Duval dans le team Le Mans.

bh8p5133

Quelques ajustements dans le règlement sportif et technique vont imposer aux équipes et aux pilotes de changer les stratégies : le débit de carburant est réduit pour atteindre 95 kg/h sur les circuits rapides que sont Suzuka et Fuji, et 90 kg/h sur les autres tracés. Le système Push to Pass (cinq fois par course, pendant 20 secondes) augmente le débit d’essence de 10 kg/h. Contrairement aux années précédentes, son utilisation ne s’accompagnera pas immédiatement de l’allumage des diodes sur l’arceau de sécurité, permettant aux pilotes attaquants de disposer de cinq secondes de surprise sur que les pilotes défendants qui dans le passé utilisaient eux aussi immédiatement leur Push to Pass. Enfin, la dotation de pneus pour le sec (unique, par Bridgestone) est modifiée pour atteindre six trains par week-end, dont trois neufs et trois hérités de la course précédente.

Qualifications

La Q1 cueillait à froid Caldarelli et Baguette qui se retrouvaient éliminés en compagnie de Ryo Hirakawa, Yuichi Nakayama et William Buller, le jeune Britannique qui débute cette année chez Kondo Racing. Kamui Kobayashi et James Rossiter étaient les éliminés notables de la Q2, et la Q3 se jouait entre deux pilotes Toyota, André Lotterer et Hiroaki Ishiura, et deux pilotes Honda : Naoki Yamamoto et l’inattendu Narain Karthikeyan, à l’aise d’emblée dans sa nouvelle écurie Docomo Dandelion. C’est Yamamoto qui décrochait la pole position en 1’38.585 devant Karthikeyan, Lotterer et Ishiura se plaçant en seconde ligne devant Kazuki Nakajima et Joao Paolo de Oliveira.

sf150419022H

Course

Malgré une matinée pluvieuse, le tracé de Suzuka était sec lorsque les voitures se plaçaient sur la grille de départ. Koudai Tsukakoshi, sur la voiture no10 du Real Racing, devait regarder ses camarades partir sans lui, sa voiture n’étant pas en était de prendre la piste suite à un problème moteur. Avec des spécialistes des départs derrière lui Yamamoto pouvait se faire du souci et de fait, lorsque la rampe de feux rouges s’éteignait, André Lotterer jaillissait entre les deux voitures de la première ligne, bientôt suivi par Kazuki Nakajima qui lui avait fait l’extérieur aux voitures devant lui. Au bout de 50 mètres, les deux sociétaires de l’écurie TOM’S avaient pris les choses en main, suivis de Ishiura, Yamamoto et Karthikeyan. Au bout de quelques tours Yamamoto trouvait son rythme et passait Ishiura pour la troisième position, alors que Kogure sur la voiture de la nouvelle écurie Drago Corse était le premier à abandonner sur un souci moteur. Bertrand Baguette réalisait un excellent début de course, passant de sa 17ème place de grille à la 9ème en un rien de temps.

ab8i9656

Englué en 12ème position, Kamui Kobayashi effectuait son arrêt très tôt, imité par Andrea Caldarelli qui était derrière lui. Andrea ne changeait pas ses pneus et passait Kobayashi qui reprenait son bien par la suite de haute lutte. Alors qu’on passait la mi-course, Yamamoto se rapprochait à quelques longueurs de Nakajima mais ne pouvait l’attaquer. Les deux hommes gardaient leurs positions intactes après leur arrêts respectifs de même qu’André Lotterer qui conservait une confortable avance en tête de l’épreuve. En quatrième position Karthikeyan, qui avait passé Ishiura, restait hors d’atteinte d’un groupe de furieux constitués de James Rossiter, JP de Oliveira et Ishiura.

mk4_2486

Rossiter et Oliveira se livraient à un duel intense lors des cinq derniers tours, se touchant même au freinage de la chicane. Rossiter, qui avait passé JP grâce à un arrêt très tardif et particulièrement bref sans changement de pneus, réussissait à défendre bravement sa position jusqu’à ce qu’il tombe en panne d’essence à moins d’un demi-tour de l’arrivée… quelques secondes après l’abandon in extremis de Yamamoto dans un grand panache de fumée blanche ! André Lotterer passait le premier sous le drapeau à damier devant Kazuki Nakajima et Narain Karthikeyan, qui obtenait là son premier podium en Super Formula.

La prochaine épreuve aura lieu à Okayama, où la Super Formula (et avant elle la Formula Nippon) n’ont pas couru depuis 7 ans. La course aura lieu les 23 et 24 mai prochains.

ab8i9920

Formule 3

C’était également le premier week-end de la Formule 3 japonaise, avec deux courses au programme. La première était remportée par  Mitsunori Takaboshi alors que le jeune néo-Zélandais Nick Cassidy s’emparait de la seconde. Lucas Ordonez, le pilote Nissan, prend une cinquième et un quatrième position pour ses débuts en F3, un résultat encourageant. A noter la présence dans le championnat d’un pilote français, Guillaume Cunnington, engagé en National par le team FSC Motorsport.

Classement

Première manche du championnat de Super Formula 2015 à Suzuka. 250 km.

Po.No.DriverCar Name / EngineLapsTimeDelayBestTime
12Andre LottererPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A431:14’01.371202.40km/h1’41.196
21Kazuki NakajimaPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A431:14’10.8559.4841’41.431
341Narain KarthikeyanDOCOMO DANDELION M41Y SF14HONDA HR-414E431:14’29.07727.7061’41.048
419J.P.L.de OliveiraLENOVO TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A431:14’40.37038.9991’41.490
538Hiroaki IshiuraP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A431:14’41.45040.0791’42.022
664Daisuke NakajimaNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414E431:14’45.27943.9081’42.225
711Takuya IzawaREAL SF14HONDA HR-414E431:14’46.14644.7751’42.010
840Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M40S SF14HONDA HR-414E431:14’53.04051.6691’40.912
98Kamui KobayashiTeam KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A431:14’57.80456.4331’42.498
1065Bertrand BaguetteNAKAJIMA RACING SF14HONDA HR-414E431:15’11.1561’09.7851’42.875
1120Andrea CaldarelliLENOVO TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A431:15’15.8891’14.5181’43.130
127Ryo HirakawaACHIEVEMENT Team KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A431:15’16.2221’14.8511’42.672
1318Yuichi NakayamaKCMG Elyse SF14TOYOTA RI4A431:15’29.9551’28.5841’42.908
144William BullerFUJI×D’station KONDO SF14TOYOTA RI4A431:15’37.9761’36.6051’41.994
1516Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14HONDA HR-414E421:12’29.3941Lap1’41.021
163James RossiterFUJI×D’station KONDO SF14TOYOTA RI4A421:12’55.3221Lap1’42.457
1739Yuji KunimotoP.MU/CERUMO · INGING SF14TOYOTA RI4A421:14’35.7471Lap1’41.431
Not Classified
34Takashi KogureDRAGO CORSE SF14HONDA HR-414E610’29.00737Laps1’42.877
10Koudai TsukakoshiREAL SF14HONDA HR-414EDNS

Crédit photos : Toyota, Honda

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Super Formula 2015-1 : Doublé TOM’S pour la reprise à Suzuka"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Marco
Invité

A noté qu’on vante la rapidité de ces autos (avec raison), mais à Suzuka, la pole 2014 est en 1’32 »506 alors que la pole 2015 de super formula est en 1’38″585. ça chiffre un peu tout de même, les marussia étaient également devant la pole super formula. et sachant que les F1 2015 améliorent les temps de 2014…
Bref les F1 ne sont pas si lentes que ça.

wpDiscuz