Accueil BMW Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

120
0
PARTAGER

Pas mal de courses, ce week-end : l’EuroFormula Open démarre à Jerez, la FR NEC est à Monza, tandis que la FR ALPS est à Imola, quant à la Carrera Cup Asia, elle débute à Shanghai.

EuroFormula Open

Après de nombreuses séances collectives hivernalex (et deux courses), l’EuroFormula Open attaque sa saison régulière à Jerez. Les deux vainqueurs du Paul Ricard, Yu Kanamaru (Emilio de Villota) et Alessio Rovera (BVM), sont favoris. On attend beaucoup des redoublants  Tanart Sathienthirakul (Team West-Tec), John Simonyan (MKTG), Konstantin Tereshchenko (Campos) et de Yarin Stern (West-Tec.) Après une carrière en dent de scie, Luis Michael Dorrbecker (Emilio de Villota) tentera de se racheter. Tandis que Amhad Al Ghanem, vice-champion de FG 1000 2014-2015, tentera de se faire remarquer à l’international.

Stern décroche la pole du samedi.

Euroformula 1

Il a plu durant la nuit et la course 1 débute avec des endroits encore humide. Stern loupe complètement son départ. Kanamaru le passe, mais il oublie de tourner le volant à la chicane. Vitor Baptista (RP Motorsport) est le premier vrai leader, devant Sathienthirakul et Tereshchenko. Le Thaïlandais double le Brésilien, tandis que Rovera se rapproche de l’éphémère pilote de GP3. Derrière, « Sefo » Vilalta (Emilio de Villota) se retrouve arrêté dans une zone dangereuse. Safety-car.
A la reprise, Rovera se blotti derrière Sathienthikarul. Le champion de Formula Abarth 2013 s’en débarrasse peu après. Puis Baptista fait de même.

On obtient donc Rovera, Baptista et Sathienthikarul sur le podium.

Euroformula 2

Pour le dimanche, c’est Tereshchenko le plus rapide.

Euroformula 3

Le Russe se montre intraitable pour la course 2. Kanamaru, Stern et « John » Simonyan (RP Motorsport) le voient s’éloigner. Mal qualifié, Rovera double 5 concurrents d’emblée. Simonyan casse son aileron avant et l’Italien récupère le 4e rang. Hélas, ses Michelin sont trop usés et il doit ralentir.

Le trio ne bougera plus et Tereshchenko de gagner devant Kanamaru et Stern.

Euroformula 4

Le Russe est également le premier leader, avec 35 points. Rovera suit à 33 points, tandis que Kanamaru est 3e à 30 points.

Euroformula 5

FR 2.0 NEC

Curieusement, les deux championnats régionaux de FR 2.0, NEC et ALPS, débutent le même week-end, en Italie. De quoi se couper de tout invité prestigieux. Le championnat 2014 fut très ouvert. Plusieurs animateurs veulent prendre leur revanche, comme Louis Delétraz (Josef Kaufmann), Kevin Jörg (Josef Kaufmann), Alex Gill (Fortec), Callan O’Keefe (Fortec) ou Ukyo Sasahara (ART Junior.) Du côté des débutants, il faut surveiller « Ferdinand Hasbourg » (Fortec), Jehan Daruvala (Fortec, protégé de Force India), Nikita Mazepin (Josef Kaufmann, vu en Asia Cup Series, en MRF 2000 et en TRS !), Roy Geerts (AVF, champion 2014 de FR 1.6 NEC) et Bartolomiej Mirecki (BM Racing, éphémère protégé de Ferrari.)

FR NEC 2

Delétraz obtient les deux poles de Monza.

FR NEC 1

Delétraz cale au départ. D’où une nouvelle procédure.

D’après le règlement, le Suisse devrait se mettre au dernier rang. Mais il refuse d’obtempérer, ce qui lui vaut un drive-through. Au feu vert, Delétraz conserve l’avantage. Jörg double Sasahara et se retrouve virtuellement en tête, devant Dries Vanthoor (Josef Kaufmann.) Le leader part effectuer sa punition et on a donc Jörg, devant Sasahara et Vanthoor. Le Japonais fonce sur le Suisse. Il y a contact et Jörg doit ralentir pour cause de crevaison lente. Quant à Vanthoor, il ne peut résister à l’ultime coup de rein d’Ignazio d’Agosto (Manor MP) et de Max Defourny (Strakka.)

On obtient donc un tiercé Sasahara-d’Agosto-Defourny.

FR NEC 3

Le dimanche Delétraz est trop prudent. Sasahara se présente en premier à la chicane. Derrière eux deux, c’est le chaos : Mazepin, Vanthoor, Rahul Raj Mayer (Mark Burdett Motorsport), Hasburg et Darius Oskoui (ART Junior) se jettent ensemble dans le bac à sable. Du coup, Valentin Hasse-Clot (Strakka) passe du 8e au 3e rang. Delétraz repasse Sasahara et file vers la victoire. Jörg et O’Keefe remontent à grandes enjambées sur Hasse-Clot. Mais le Francilien a décidément une bonne étoile : ses poursuivants se neutralisent.

Delétraz prend sa revanche sur le samedi, devant Sasahara et le petit nouveau, Hasse-Clot.

FR NEC 4

Au classement, Sasahara est bien sûr en tête, avec 54 points. Deletraz est 2e, à 37 points et Defourny complète le podium provisoire, à 33 points.

FR NEC 5

FR 2.0 ALPS

Et donc, à Imola, la FR ALPS 2015 démarre. Champion 2014, Koiranen s’offre une « dream team » avec Jack Aitken (champion 2015 de Winterfest Pro Mazda), Jake Hughes (champion 2013 de F4 BRDC), Bruno Baptista (issu de la F3 Brazil), Philip Hamprecht (brillant animateur de l’ADAC Formel Masters 2014) et Stefan Riener (révélation de la FR 2.0 NEC 2014.) En face, la résistance s’organise. Champion de FR 2.0 NEC 2014, Ben Barnicoat (Fortec) est un « client ». Brillants en 2014, les redoublants Matevos Isaakyan (JD) et Simon Gachet (Tech 1) tenteront de percer. Enfin, Matteo Ferrer (CRAM) pourrait profiter de sa longue expérience (en Intersteps, F4 BRDC, Protyre FR et TRS.)

Cocorico ! Anthoine Hubert (Tech 1) obtient la première pole. Il est là en « invité », afin de s’échauffer pour l’Eurocup FR 2.0.

FR ALPS 2

La course 1 est assez tranquille, du moins, en tête. Hubert contient Aitken et Hughes. En vue de l’arrivée, Hughes est victime d’une panne de cerveau. Son tête-à-queue lui coute bêtement le podium. Le malheur des uns fait le bonheur des autres et voilà Gachet 3e.

Au terme d’une course en solitaire, Hubert cueille la victoire. Aitken est 2e et Gachet, 3e.

FR ALPS 1

Le dimanche, Aitken est en pole et cette fois, c’est au tour de l’Anglo-Coréen de jouer les solistes. 2e, Martin Kodric doit surveiller Hubert et Hughes, bien décidé à réparer sa bévue de la veille. Riener et Barnicoat font la jonction sur le trio et Kodric d’en avoir plein les rétros. Le Croate craque, au bénéfice des autres.

Aitken remporte la course 2 devant Hubert et Hughes.

FR ALPS 3

Hubert ne marquant pas de points, Aitken engrange. Il quitte Imola avec 50 unités. Riener est 2e à 33 points. Hughes et Isaakyan sont 3e ex-aequo à 18 points.

FR ALPS 4

Carrera Cup Asia

Après un faux-départ à Sepang, la Carrera Cup Asia 2015 débute en prologue du Grand Prix de Chine. Champion 2013-2014, Earl Bamber est désormais pilote Porsche en endurance. Qui pour lui succéder ? Martin Ragginger (2 fois 2e) et Ho-Pin Tung veulent revoir les podiums. Du côté des débutants, Craig Baird (qui possède une longue expérience des différents championnats de Carrera Cup) et le tout jeune Nico Menzel (vu en BMW Talent Cup et en ADAC Formel Masters) sont à surveiller. Pour l’anecdote, signalons les débuts de Vutthikorn Inthraphuvasak, importateur Porsche pour la Thaïlande et jusqu’ici porté sur le golf. Quant à Zhu Ju Han, pilote de B, c’est un quasi-homonyme de l’ex-pilote de F3 Zhu Huan.

Carrera Cup 3

Pour Shanghai, il y a un autre Néo-zélandais sur la grille : Chris Van der Drift (ancien de la Superleague Formula, de l’Auto GP et de la Blancpain.) Ca n’empêche pas un habitué, Rodolfo Avila, de décrocher la pole.

Carrera Cup 2

Avila conserve l’avantage au feu vert. Mais Baird, Ragginger et Van der Drift sont à ses trousses. Quelques virages plus loin, Baird le dépasse. Van der Drift, 4e, double à la fois Ragginger et Avila. L’Autrichien doit patienter quelques tours de plus avant de trouver l’ouverture.

On obtient donc un podium avec Ragginger 1er, Van der drift 2e et Ragginger, 3e.

Carrera Cup 1

Le dimanche, Avila contrôle Ragginger, tandis que Tung s’offre d’emblée Baird. Embrayage cassé, Van der Drift ne démarrera jamais. Il y a pas mal de grabuge dans le peloton et le safety-car intervient.
Au redémarrage, Avila, « Raggi » et Tung roulent de front. L’Autrichien tente de passer le leader et le Chinois tentent de les doubler tous les deux. Ca ne passe pas la première fois. Mais l’audace du pilote de Formula E finit par payer : le voilà en tête. Ragginger, lui, continue de klaxonner derrière Avila. Suite à un autre incident, le safety-car ressort.
Pas de changement à la reprise : Tung mène devant Avila et Ragginger. Baird se rapproche et passe le vice-champion 2013-2014. Mais dans les ultimes mètres, « Raggi » reprend son bien.

Grosse émotion pour Tung, qui s’impose à domicile. Avila et Ragginger l’accompagnent sur le podium.

Carrera Cup 4

Baird débute en fanfare, avec 34 points. Le vétéran Avila est à 33 points. Tandis que Tung et Ragginger sont ex-æquo, à 32 points. Un championnat ouvert, voilà qui nous change de l’ère Bamber !

Carrera Cup 5

BMW Junior

BMW vient de révéler ses pilotes « Junior » pour 2015. Il s’agit de Delétraz (qui a fêté ça par un beau week-end en FR NEC -voir plus haut-) de Nick Cassidy (désormais en F3 Japan), Victor Bouveng (3e de la Scirocco R-Cup 2014) et de Trent Hindman. Ils seront suivi pendant un an par BMW et feront équipe lors des 24 heures du Nurburgring.

BMW Motorsport Junior Program 2015, Shootout, INTERNE

Crédits photos : EuroFormula Open (photos 1 à 6), FR NEC (photos 7 à 11), Fast Lane (photos 12 et 13), Koiranen (photos 14 et 15), Carrera Cup Asia (photos 16 à 20) et BMW (photo 21.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz