Accueil F1 F1 Bahreïn 2015: Hamilton engrange

F1 Bahreïn 2015: Hamilton engrange

179
16
PARTAGER

Vainqueur presque facile de ce Grand Prix de Bahreïn, Lewis Hamilton fait coup double en prenant un maximum de points à Vettel et Rosberg puisque c’est Raïkkonën qui prend la deuxième place devant l’autre Mercedes. Vettel termine cinquième après avoir procédé à un arrêt supplémentaire pour changer d’aileron.

Départ: Ils ne sont que 19 pilotes à prendre place sur la grille de départ, la monoplace de Jenson Button souffrant d’ennuis techniques impossibles à réparer avant l’heure du départ. Eric Boullier confirme qu’il s’agit d’une panne consécutive aux problèmes électriques survenus lors des essais. Le deuxième coup de théâtre survient au moment du tour de chauffe lorsque la Williams de Massa reste scotchée à son emplacement. Le Brésilien pourra toutefois s’élancer depuis la voie des stands. A l’extinction des feux, Hamilton conserve l’avantage alors que Vettel est moins bien parti et doit défendre sa position face à Rosberg qui tente de l’attaquer. C’est finalement Raïkkonën qui en profite pour prendre la troisième position à la seconde Mercedes.

Tour 2: Grosjean a réussi un beau début de course. Il est septième avec Ricciardo en point de mire.

Tour 4: Rosberg freine très tard et prend l’avantage sur Raïkkonën qui tente de reprendre sa position mais la Mercedes reste devant.

Tour 7: Massa poursuit sa remontée dans le peloton. Il prend la treizième place en dépassant Alonso.

Tour 8: Rosberg tente une première attaque sur Vettel mais parti d’un peu trop loin il ne peut dépasser la Ferrari.

Tour 9: Cette fois c’est la bonne, au même endroit qu’avec Raïkkonën il prend le meilleur sur Vettel qui avait commis une petite erreur quelques hectomètres plus tôt.

Tour 10: Maintenant Vettel se trouve sous la menace de Raïkkonën. En tête Hamilton possède 5″3 secondes d’avance sur Rosberg.

Tour 13: Arrêt de Romain Grosjean.

Tour 14: Vettel est le premier parmi les leaders à s’arrêter.

Tour 15: Arrêts de Nico Rosberg, Valterri Bottas et Daniel Ricciardo.

Tour 16: Hamilton s’arrête. Il reprend la piste au moment où Rosberg dépasse Vettel. Les trois hommes sont désormais regroupés.

Tour 18: Raïkkonën abandonne le leadership pour procéder à son premier arrêt. Il est le seul parmi les premiers à chausser des pneus medium.

Tour 20: Raïkkonën est le plus rapide en piste.

Tour 23: La bataille se situe aux portes des points entre Massa et Nasr.

Tour 25: Nasr dépasse Massa juste avant que les deux Brésiliens ne s’engouffrent dans la voie des stands en compagnie de Maldonado. Au retour en piste Maldonado est devant Massa et Nasr.

Tour 27: Ericsson perd beaucoup de temps dans les stands à cause d’un écrou récalcitrant.

Tour 28: Dixième après dixième, Raïkkonën revient sur Vettel et Rosberg alors que Lewis Hamilton tourne dans un rythme similaire à celui du Finlandais.

Tour 31: Abandon de Carlos Sainz.

Tour 33: Vettel s’engouffre dans la voie des stands et repart en mediums.

Tour 34: Hamilton aux stands pour un arrêt éclair. Bottas s’arrête également.

Tour 35: Arrêt de Nico Rosberg qui reprend la piste derrière Vettel, auteur du record du tour.

Tour 36: Vettel sort très large dans la dernière courbe du circuit et Rosberg en profite pour dépasser à nouveau la Ferrari. Abandon de la deuxième Toro Rosso de Verstappen.

Tour 37: Vettel repasse par les stands pour changer d’aileron avant. Désormais seul Raïkkonën peut encore menacer les Mercedes.

Tour 39: Raïkkonën souffre avec ses pneus et se fait dédoubler par Alonso.

Tour 40: Hamilton dépasse le Finlandais et reprend la tête de la course.

Tour 41: Arrêt de Raïkkonën.

Tour 42: Vettel revient sur Bottas, quatrième.

Tour 43: Maldonado perd beaucoup de temps dans son stand. Son moteur a coupé et ses freins sont surchauffés.

Tour 45: Raïkkonën reprend deux secondes au tour aux deux Mercedes mais Rosberg est encore à 12 secondes devant lui.

Tour 46: L’écart entre Rosberg et Raïkkonën est de 10 secondes.

Tour 48: Vettel est dans la zone DRS derrière Bottas depuis plusieurs tours mais il ne parvient pas à se débarrasser de la Williams. Dans le trafic, Raïkkonën remonte moins vite sur Rosberg. Il est à 6″9 secondes de lui désormais.

Tour 50: Ecart Rosberg-Raïkkonën: 4″9 secondes.

Tour 52: Raïkkonën a encore 3 secondes de retard sur la deuxième Mercedes. Cela semble de plus en plus difficile pour lui. Vettel manque de percuter Bottas dans un freinage un peu trop tardif.

Tour 55: Kvyat dépasse Massa au moment où Rosberg revient sur les deux hommes.

Tour 56: Rosberg manque son freinage et sort large. Raïkkonën en profite pour prendre la deuxième place.

Arrivée: Troisième victoire de Lewis Hamilton en quatre Grands Prix devant Raïkkonën qui monte sur son premier podium depuis le Grand Prix de Corée 2013. Daniel Ricciardo passe la ligne en sixième position dans un panache de fumée, moteur cassé.

Classement Bahrein 2015

Championnat pilotes:

1. Hamilton 93
2. Rosberg 66
3. Vettel 65
4. Raïkkonën 42
5. Massa 31
6. Bottas 30
7. Ricciardo 19
8. Nasr 14
9. Grosjean 12
10. Verstappen 6

Championnat constructeurs:

1. Mercedes 159
2. Ferrari 107
3. Williams 61
4. Red Bull 23
5. Sauber 19

Crédit photo: Mercedes GP

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "F1 Bahreïn 2015: Hamilton engrange"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin
Même si c’est moins intense que l’an passé, cette course a encore été très chouette 🙂 Ferrari la reine de la tactique est de retour (Mercedes n’a toujours pas compris le coup des arrêts anticipés ou quoi ?) et Räikkönen/Ice man est lui aussi de retour…quelle tronche à l’arrivée 😛 Rosberg montre des signes de « fébrilité » (à la radio notamment)… Sinon Bravo à Romain qui fait encore le job et se la ferme quand il s’agit de céder son baquet (contre plein de sous pour l’écurie) à Palmer en EL1…heureusement qu’il est là pour les 12 points de l’écurie… Dommage… Lire la suite >>
wizz
Membre

Finalement, Mercedes n’a fait que 2 arrêts, tout comme Ferrari (excepté arrêt aileron)

Un petit commentaire de notre spécialiste expert es stratégie sur la gestion pneumatique Gianni?

https://www.leblogauto.com/2015/04/f1-2015-bahrein-qualifications-hamilton-atomise-la-concurrence.html

Uberalles
Invité

A ce rythme, Hamilton va surement dépasser Vettel et Senna en nombre s de victoires.

Ham et Raikko ne sont pas loin de Senna en nbes de Podiums.

La stratégie a toujours été la fébrilité chez Mercedes depuis le départ de Brawn. Ferrari a retenue les erreurs également des années passées.

Le championnat s’annonce encore plus palpitant que l’années passée avec 3/4 protagonistes en lutte pour le titre ainsi que 2 grands constructeurs en lice egalement pour le titre constructeur.

gigi4lm
Invité

Hamilton a prouvé dans un passé pas si lointain que son environnement affectif pouvait le déstabiliser.
Rosberg nous montre encore une fois qu’il a du mal à se concentrer sur son pilotage lorsqu’il est sous pression.
La saison est loin d’être finie les deux Rouges imperturbable d’en face n’ont pas dit leur dernier mot.

zak
Invité

La saison est déjà pliée… Il faut être réaliste.

Thibaut Emme
Admin

C’est à dire ?

wizz
Membre

pas sûr
par exemple, en 2007, Raikkonen avait fait une fantastique fin de saison (ainsi que Massa en s’intercalant avec les autres pilotes), pour venir coiffer sur le finish le rookie Hamilton et la pleureuse double champion du monde en titre…

Thibaut Emme
Admin
Oh on peut même citer 2012…sur les 12 premières manches, Vettel ne remporte qu’une seule victoire et Alonso 3. En arrivant à Singapour, à 7 GP de la fin, Alonso a 179 points, et Vettel 140… Vettel est même devancer par Räikkö 141 points (et 3 victoires) et Hamilton 142 points…certains ont alors dit « la saison est pliée »… Sauf qu’en 4 GP Vettel marque 100 points et Alonso 48…paf saison inversée…elle ne se jouera pourtant qu’à 3 points. Rien ne dit ici que Ferrari ne va pas amener de meilleurs développements que Mercedes et de 2 ou 3ème, aller jouer… Lire la suite >>
Fred21
Invité

Et 2008, clap final au dernier virage …

wpDiscuz