Accueil Sport auto WTCC – Argentine 2015 : les Citroën au rendez-vous

WTCC – Argentine 2015 : les Citroën au rendez-vous

80
9
PARTAGER

La saison 2015 de WTCC fait ses grands débuts sur les terres du champion du monde en titre, José Maria Lopez. Dès les qualifications, les Citroën C-Elysée ont marqué leur territoire en s’adjugeant un quadruplé.

Qualifications : des C-Elysée de gala

Lopez était imprenable selon Loeb lors des qualifications. Lors de la Q1, Muller se bat avec sa voiture, Lopez semble en retrait derrière Loeb, mais aussi derrière Bennani sur la C-Elysée du Sébastien Loeb Racing. Derrière, Honda Civic et RML Chevrolet Cruze semblent faire jeu égal comme l’an passé et les nouvelles Lada Vesta, quant à elles, semblent bien nées.

En Q2, Lopez remet les pendules à l’heure mais est tout de même devancé par le 4ème pilote Citroën, le Chinois Ma Qing Hua. Muller est un peu décroché mais a visiblement trouvé un peu plus d’équilibre sur sa voiture, tandis que Loeb passe de justesse en Q3 juste derrière Monteiro.

Loeb est le premier à s’élancer en Q3 mais commet une grosse faute alors qu’il semblait très rapide. Monteiro échouera à dépasser Loeb alors que Muller réussit à le passer. Lopez s’élance et met tout le monde d’accord. Il signe un temps incroyable et prend vraisemblablement la pole. En effet, Hua ne peut le battre et se glisse entre Loeb et Monteiro. Les 4 premières places sont donc 100% Citroën. A noter que pour sa première sortie, la Lada Vesta signe la 10ème place et donc la pole en course 2 !

Argentina_WTCC_2015_Q

Course 1 : Lopez commence bien, triplé Citroën

La piste est une vraie fournaise. Près de 40° dans l’air, 63,5° sur la piste. Attention aux pneus. Chose amusante, la voiture qui ferme la grille est…un Citroën C4 Picasso !

A l’extinction des feux, Lopez prend un bon départ mais Muller le rattrape et se place à l’intérieur du premier virage. Muller passe, mais sort un peu large tandis que Lopez lui refait l’intérieur pour reprendre la tête. Loeb suit de très près alors que Hua se fait aspirer par le peloton. Le trio de tête creuse un premier écart et Lopez maintient les deux Alsaciens derrière lui.

Bennani remonte avec sa C-Elysée qu’il doit encore apprendre à comprendre. Il s’attaque à Chilton sur sa Chevrolet mais en vieux renard ce dernier l’oblige à faire l’extérieur et à abîmer ses gommes. Bennani se fait passer par la Lada de Huff ! Mais Bennani force la porte et casse la suspension de la Vesta. Devant Lopez compte 1 seconde sur Muller qui compte lui-même 1 seconde sur Loeb. Monteiro et Tarquini sont 4 et 5 sur Honda.

Le Français Valente sort sa Chevrolet du Campos racing après avoir perdu les freins (deuxième fois du weekend) et froisse fortement l’avant (et sa main). C’est terminé pour lui, visiblement pour la course 2 aussi. Décidément c’est une première course animée. Bennani trouve enfin la solution sur Chilton et ce dernier doit même laisser passer Michelisz, puis Ma Qing Hua. Bennani est le premier des indépendants à la 6ème place. Au 8ème tour, Lopez compte 2 secondes d’avance sur Muller malgré une petite chaleur, Loeb est à 4 secondes, Monteiro est à près de 10 secondes.

Mais Bennani reçoit une pénalité pour sa manoeuvre sur la Lada ! Un drive-through qui va lui coûter sa belle course. Trop impatient dans ses dépassements, le Marocain paie cash. Tom Coronel sort également de la piste et rentre dans aux stands pour tenter de réparer d’ici la course 2. Dernier tour, Lopez est toujours en tête devant Muller, Loeb, Monteiro et Tarquini. Michelisz maintient Ma Qing Hua à 1 seconde pour la 6ème place.

Lopez remporte sa 11ème victoire en carrière et sa 4ème consécutive (en course 1). Le Champion du monde en titre démarre la saison de la meilleure manière possible avec un doublé pole+course 1. Muller et Loeb complète un top 3 pour Citroën qui continue la domination de la saison passée. A noter que pour sa première course depuis son retour en WTCC, Rickard Rydell finit 10ème.

Argentina_WTCC_2015_C1

Course 2 : Loeb devant Lopez

En course 2, on inverse les 10 premiers de la grille de qualification. Thompson avec la Vesta partira du coté un peu poussiéreux de la piste et Coronel 2nd a une bonne carte à jouer. Tarquini également puisqu’il partir 4ème. 7, 8, 9 et 10, les « Citroën boys » tenteront de remonter le plus vite possible aux avant poste pour tenter de remporter cette course ou au moins bien finir.

Coronel et Tarquini prennent les meilleurs départs mais Coronel oblige Tarquini à aller faire un tour dans l’herbe et perdre un peu de vitesse. Derrière Ma Qing Hua et Loeb se sont glissés entre les concurrents et pointent derrière Coronel, Tarquini et Monteiro. Sur la grande ligne droite du fond du circuit Ma Qing Hua attaque Tarquini et Loeb s’infiltre. Les deux C-Elysée s’infiltrent à l’intérieur de Coronel et Loeb fait l’extérieur à Ma Qing Hua, mais cela ne passe pas. Ma fait une petite erreur, sort large dans l’herbe et Loeb en profite pour prendre la tête.

D’Aste provoque la sortie de la voiture de sécurité. L’occasion de voir l’Alfa Romeo 4C en action ! On a donc Loeb, Hua, Tarquini, Lopez, Bennani, Monteiro et Muller. La neutralisation est une bonne nouvelle pour Loeb finalement car cela ralentit Lopez dans sa remontée. Le nonuple champion du monde WRC a une chance de signer sa 3ème victoire en WTCC. Rebondissement ! Ma Qing Hua doit rentrer au stand pour nettoyer sa grille de radiateur bouchée par de la terre et de l’herbe. Tarquini et Lopez gagnent une place. Hua se retrouve 13ème et dernier. Coronel doit abandonner.

La voiture de sécurité éteint ses lumières, on repart au 6ème tour ! Tarquini va être sous la pression de Lopez. La piste est très sale de terre, huile, etc. On n’a pas nettoyer la piste durant la neutralisation et les glissades vont être légion. Lopez passe Tarquini et va aller à la chasse au Loeb… Muller de son coté tente de passer Monteiro pour la 5ème place tandis que Bennani tient sa revanche et la 4ème place.

Muller passe Monteiro à l’intérieur et se rapproche de Bennani qui est bouchonné à la loyale par Tarquini. Devant, Lopez compte 1,5 secondes de retard sur Loeb à 6 tours de la fin. Muller s’impatiente et balance Bennani ! Retour de bâton pour Bennani, dommage, mais la C-Elysée est solide. Muller pourrait recevoir un drive-through comme Bennani dans la course 1. Loeb de son coté creuse un peu son avance sur Lopez.

Monteiro passe Muller qui se bat désormais avec sa voiture. Le gros contact avec l’autre C-Elysée n’a pas du arranger la voiture. Bennani qui a glissé à la 7ème place dépasse Michelisz pour prendre la première place des indépendants. Muller rentre aux stands et abandonne. Quand on a vu la régularité de Lopez l’an dernier, c’est un coup dur pour Muller. Tarquini semble en difficulté, il se fait passer par Monteiro pour la 3ème place. Bennani est 5ème après l’abandon de Muller.

Sébastien Loeb passe la ligne en vainqueur devant Lopez et Monteiro. Les Citroën sont encore les épouvantails de la saison devant les Honda Civic. Les Chevrolet Cruze et les Lada Vesta sont un cran derrière. Concernant les Lada, elles se sont montrées dans le rythme mais terriblement fragile. Le lest devrait rapidement ralentir les C-Elysée.

Argentina_WTCC_2015_C2

 

 

Au général, Lopez est en tête devant Loeb et Monteiro. Muller fait la mauvaise opération du jour.

Classement général provisoire :
1 – Lopez 48 points
2 – Loeb 43 points
3 – Monteiro 28 points
4 – Muller 22 points
5 – Tarquini 22 points
6 – Michelisz 16 points
7 – Ma 14 points
8 – Bennani 12 points

Source et illustration : WTCC

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "WTCC – Argentine 2015 : les Citroën au rendez-vous"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vévé
Invité

Ro le championnat sans intérêt
Qu’est-ce qu’il fout la Loeb

LudoThouv
Invité

« Ro le championnat sans intérêt
Qu’est-ce qu’il fout la Loeb »
Je ne peux m’empêcher de répondre: Ro le commentaire sans intérêt…

ASP68
Invité

Trés beau résumé. Merci.

Thomas
Invité

Beaucoup d’action malgré la domination de Citroën 😀

Marco
Invité

C’est vrai que Citroen cannibalise le WTCC. Il va falloir s’attendre à une réaction de la FIA, façon lestage en tout genre.
Sinon 18 voitures sur la grille, voir 20 à Marrakech, c’est tout de même assez maigrichon.

ASP68
Invité

Encore 2 meeting sans leste (réglementation), et ensuite la FIA imposera celui-ci.

wpDiscuz