Accueil Nouvelles technologies Royaume-Uni : le gouvernement investit pour accélérer la recherche sur les...

Royaume-Uni : le gouvernement investit pour accélérer la recherche sur les véhicules autonomes

69
0
PARTAGER

Les véhicules autonomes sont  être un sujet porteur du moment. Alors que Google et même Apple pourraient être de la partie, le Chancelier de l’Echiquier George Osborne vient d’annoncer, lors de la présentation du budget, que le gouvernement britannique investirait 100 millions de livres (soit 139 millions d’euros) au cours des cinq prochaines années en vue d’accélérer les recherches sur les véhicules autonomes.  L’industrie devrait parallèlement réaliser un investissement du même montant.

Le ministre du Commerce Vince Cable a déclaré à cette occasion que l’investissement « permettra au Royaume-Uni de rester en pointe et d’être bien placé pour profiter de la demande croissante pour les véhicules à haute technologie à l’avenir ».

L’annonce a été saluée par la SMMT, l’association des constructeurs britanniques, ainsi que par Jaguar Land Rover. Ce dernier teste actuellement des systèmes avancés d’aide à la conduite sur une Range Rover semi-autonome expérimentale. Rappelons par ailleurs qu’en janvier 2015, le Royaume-Uni a lancé trois programmes pilotes destinés à tester des prototypes de véhicules autonomes en contexte urbain.

Le projet de Venturer consortium, parmi lequel figure notamment l’assureur Axa, a pour but d’étudier si les voitures sans conducteur peuvent améliorer efficacement la sécurité sur les routes, tout en travaillant sur les problématiques réglementaires et d’assurance soulevées par ces nouveaux objets.

Le Gateway scheme, dirigé par le Transport Research Laboratory, dont General Motors fait partie prévoit de tester des prototypes de navettes sans conducteur, ainsi que des services de voituriers automatiques pour ce type de véhicule.

Le UK autodrive programme, intégrant Ford, Jaguar Land Rover ou encore Arup a pour but de tester le comportement des voitures autonomes sur la route, ainsi que celui de véhicules plus légers conçus pour les zones piétonnes. Les technologies à installer sur les routes en vue d’assister la navigation de ces voitures sont également à l’étude.

Sources : Telegraph, bulletins-electroniques

Crédit Photo : Catapult

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz