Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

87
0
PARTAGER

Le Rantanplan du week-end, c’est Jon Collins (Gilmour.) Trois poles en F3 Australia, des tours menés et à chaque fois, des pépins ou des erreurs qui lui coutent la victoire.

F3 Australia

Il n’y a que 7 concurrents à Sandown. Le team BRM, qui est l’épouvantail de la série, brille par son absence. Absente aussi, Chelsea Angelo (OZ Staff.)
Le revenant Jon Collins (Gilmour) dispose de la 311 qui avait permis à Ben Gersekowski d’être vice-champion 2014. Il fait équipe avec Luke Spalding, qui débute avec une vieille 307. Le privé Ricky Capo étrenne une 311 ex-Sergio Perez. Roland Legge (R-Tek) dispose d’une 307 achetée à Double R (qui suit l’équipe de loin.) Son équipier, Andrew Roberts (issu de la Formula Vee) est l’unique concurrent de la Kumho Cup. Quant aux débutants Trent Shirvington (venu de la PRB Australia -proche des Westfield-) et Shayne Riding (Harvest), ils possèdent des Mygale M11.

Collins est l’un des seuls ayant déjà roulé en F3. Il profite de son expérience pour dominer les essais et décrocher la pole.

F3 Aus 5

Au départ, il y a un 8e homme, Nathan Kumar (inconnu au bataillon.) Collins effectue une course en solitaire. Mais Kumar sort et entraine un safety-car.
Capo profite du regroupement pour coller le leader. Il le passe dans l’ultime tour.

C’est le premier succès en F3 du redoublant Capo. Collins doit se contenter de l’argent. Spalding est 3e, malgré une voiture ayant pas mal de kilométrage.

F3 Aus 2

Le dimanche matin, la série noire de Collins se poursuit. Longtemps en tête, il est trahi par son Mercedes.

Capo, Legge et un surprenant Shirvington forment le tiercé final.

F3 Aus 3

Pour la course 3, Collins mène la course, devant Capo. Legge, qui a calé au feu vert, tente de remonter le peloton. Au 6e passage, Collins sort un peu large. Capo saisit l’opportunité et prend les commandes. En vue de l’arrivée, Legge a le leader déchu dans la mire et il le passe.

Capo réalise un triplé chanceux. Legge est 2e et Collins doit se contenter du bronze.

F3 Aus 1

Au classement, Capo est logiquement en tête, avec 46 points. Legge est 2e, à 30 points. Shirvington, très régulier, est 3e à 25 points.

On peut désormais souhaiter que d’ici le deuxième rendez-vous, en mai, la grille se garnisse.

F3 Aus 4

Clio Cup China

C’est la révolution en Clio Cup China ! Le Clio 3 RS partent enfin à la retraite. FRD, le promoteur, s’est rapproché de Renault Sport et il a droit à des Clio 4 RS. Plusieurs concurrents ont été invités pour les essais post-saisons de l’Eurocup de Clio Cup. Andy Yan (double-champion de CTCC avec les Focus de FRD) a assuré le déverminage de la voiture « chinoise ».
La saison débute à Sepang, en prologue de la F1. Les Clio roulent au milieu des concurrents de Malaysia Super Series. « Senna » Iriawan dénote parmi les 13 pilotes. Ancien de l’Asia Cup Series (courue exclusivement à Sepang) et de la FMCS, il est beaucoup plus capé que ses adversaires. Et il connait la tracé comme sa poche.

Clio Cup 1

Il y a pas mal de cafouillage au départ. Iriawan, 3e sur la grille, prend le dessus parmi les Clio. Le poleman Kenneth Lau se fait bousculer dans la cohue et il se retrouve dans le peloton. Michael Choi passe à l’attaque. L’Indonésien et lui se passent et se repassent pour la tête de la course. Han Hui Lin et Kenneth Lau en profitent pour revenir. Choi part à la faute. Néanmoins, Iriawan a désormais Han et Lau dans les rétroviseurs.

Iriawan s’impose in extremis. Han est 2e et Lau, 3e.

Clio Cup 2

Le dimanche, c’est Iriawan, la victime collatéral de la bousculade. Yu Kam Cheong débarque de nul part et passe Han et Lau. Dans un peloton d’une quarantaine de voitures, les touchettes sont fréquentes. Han se fait éjecter, ce qui permet à Choi d’intégrer le trio de tête. Il passe Lau, alors que le drapeau rouge est brandi suite à un accident.

Yu est déclaré vainqueur, devant Choi et Lau.

Clio Cup 3

Outre les Clio Cup, FRD a préparé une Fiesta RS pour Lo Sze Ho. Le pilote Hong-kongais a déjà participé au WTCC et à la Chinese Racing Cup. En revanche, il découvrait Sepang.

Signalons que la manche de Carrera Cup Asia (qui ouvre traditionnellement la saison) a été annulée au dernier moment.

Clio Cup 4

Ecurie Ecosse

Depuis 2012, l’Ecurie Ecosse est de retour en endurance. Pour 2015, l’équipe lance l’Ecurie Ecosse Young Drivers Initiative. Avec le parrainage de Dario Franchitti, elle va soutenir deux espoirs Ecossais. Ciaran Haggerty, champion d’Ecosse de FF1600 2014, va ainsi passer en F4 BRDC. Adam MacKay, 3e de la discipline, va rester en FF1600 Ecossaise, mais il aura davantage de moyens.

Ecurie Ecosse

F4

Une poignée d’Indiens tentent de marcher sur les traces de Tarun Reddy (champion de MRF 1600 2014) et d’Arjun Maini (vice-champion de F4 BRDC 2014.) Ameya Vaidyanathan a testé une F4 BRDC et une F4 MSA, Il a finalement choisi… De ne pas choisir. Il fera à la fois la F4 BRDC, avec Hillspeed et la F4 MSA, avec JTR.
Ca fait d’ailleurs poser un problème car les deux disciplines débutent le week-end prochain.

F4 MSA

Carlin

En marge de la compétition, Carlin organise des stages pour les apprentis-pilotes. Premier stagiaire de 2015 : Devlin Defrancesco. Né au Canada, mais habitant Miami, Defrancesco a jusqu’ici couru en kart. Il s’est blessé grièvement à la main en 2014. Dans le cadre de sa convalescence, il s’offre une séance de simulateur, avec des tests en FR 2.0 et en F4 MSA. A 15 ans, il se verrai bien en F4 MSA en fin de saison. A suivre ?

Carlin

Crédits photos : F3 Australia (photos 1 à 6), Clio Cup China (photos 7 à 10), Ecurie Ecosse (photo 11), F4 MSA (photo 12) et Carlin (photo 13)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz