Accueil Ferrari Ferrari : FCA pourrait créer un holding basé aux Pays-Bas

Ferrari : FCA pourrait créer un holding basé aux Pays-Bas

142
19
PARTAGER

Alors que Fiat Chrysler compte procéder à l’introduction en Bourse de Ferrari, Sergio Marchionne, administrateur délégué de FCA, a déclaré lors du Salon de Genève  que le groupe qu’il dirige pourrait créer un holding basé aux Pays-Bas chargé du contrôle de Ferrari.

Si l’on en croit ses propos, une telle opération – qui pourrait être du même ordre que celle mise en place pour le groupe Fiat Chrysler – aurait pour objectif de faciliter l’introduction en Bourse de Ferrari… et ne serait pas lié à des motivations fiscales. Rappelons que Fiat a créé une holding, Fiat Chrysler Automobiles (FCA), enregistrée aux Pays-Bas mais fiscalement domiciliée en Grande-Bretagne, la Bourse de New York constituant sa principale place de cotation.

« Ferrari va continuer de fabriquer des voitures en Italie, de générer des profits dans ce pays et de payer des impôts en Italie. Il pourrait y avoir une solution, et nous l’examinons, consistant à avoir une société au-dessus de Ferrari », a ainsi expliqué Sergio Marchionne à Genève.

Le dirigeant a également déclaré à cette occasion que Fiat Chrysler pourrait être soit vendeur soit acheteur dans d’éventuelles opérations de fusions-acquisitions qui pourraient voir le jour dans l’avenir.

Si initialement l’introduction en Bourse de Ferrari était prévue pour le premier semestre 2015, Sergio Marchionne a néanmoins indiqué que l’opération pourrait « glisser au troisième trimestre », l’objectif demeurant de boucler la scission d’ici la fin de l’année.

Sergio Marchionne a par ailleurs précisé que, compte-tenu de la demande élevée, l’IPO pourrait porter sur plus de 10 % du capital de Ferrari. Il a également tenu à préciser que Ferrari avait la capacité technique de produire 10 000 véhicules par an, sans que cela ne constitue un objectif de production.

Source : FCA
Crédit Photo : le blog auto

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Ferrari : FCA pourrait créer un holding basé aux Pays-Bas"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Roberto
Invité

Pas d’optimisation fiscale ?
Et la marmotte elle emballe le chocolat aux Pays-Bas par pur plaisir ?

zafira500
Invité

Venant d’un financier, il ne fallait pas s’attendre à des miracles. Sinon, quelqu’un peut-il expliquer au sieur Marchionne que Fiat est un constructeur automobile et pas une entreprise à optimisation fiscale? Vraiment pathétique le Sergio!

pat d pau
Invité

OK Zafira pour la morale anti FIAT… donc on dit de meme pour les autres ? renault qui est au pays bas deja…

Uberalles
Invité

Sergio, viens mettre ton argent chez nous au Grand duché, les plus grandes entreprises y sont, on aime bien l’argent ici

francois premier
Invité

Encore deux commentaires très spirituels !

Dcomdim
Invité

Le groupe Fiat est une entreprise. Et comme toutes les entreprises, de la plus petite à la plus grande elle cherche les meilleures « solutions » fiscales. Rien de bien nouveau là dedans.

zafira500
Invité

Oui, sauf que le Sergio a oublié que lorsque Fiat allait mal, c’était l’Etat italien qui mettait la main au porte-monnaie (la fameuse cassa integrazione). Mais c’est vrai que c’est la mentalité des grosses entreprise d’aujourd’hui : on privatise les bénéfices (et on les planque dans des pays à la fiscalité avantageuse) et on nationalise les pertes. En attendant, ce sont toujours les mêmes – les salariés – qui trinquent.

François
Invité

@zafira500 :  » Sergio a oublié que lorsque Fiat allait mal, c’était l’Etat italien qui mettait la main au porte-monnaie »
Il y a trois options :
1) L’Etat italien n’a rien demander en échange de son argent, c’est un Etat donc tout est possible, et FCA ne lui doit contractuellement.
2) L’état italien a aidé Fiat en échange d’engagements qui ont d’ores et déjà été tenus, Fiat ne lui doit donc plus rien.
3) L’état italien a aidé Fiat et Marchionné s’apprête à remettre en cause des clauses du deal signé, dans ce cas la holding de Ferrari aux Pays-bas restera lettre morte.

zafira500
Invité

@François
Je ne suis pas sûr que l’Etat italien ai donné de l’argent sans contrepartie, ni que Fiat a remboursé sa dette, mais c’est une source à vérifier. Pour votre troisième hypothèse, je ne crois pas que Marchionne en resterait là, l’homme marchant beaucoup au chantage.
Au faite, ça fait plaisir de vous revoir dans les parages. 😉

pat d pau
Invité

Allo Zafira,
Pour renault cela a été pareil…
Renault a pris les aides de l’etat et de l’europe (plusieurs millions poour faire des voitures elctriques… et Renault est parti en Netherland pour construire sa holding, une autre parit en suisse..

Donc renault est anti morale aussi ?? Comme Fiat ?

pat d pau
Invité

« l’homme marchant beaucoup au chantage. »

Vous le connaissez bien ? Ma lei parla Italiano ? Gia lovorato dalla FIAT ? DOve ? parigi, Milano, Torino.. ?

zafira500
Invité
@ pat d pau « Vous le connaissez bien ? Ma lei parla Italiano ? Gia lovorato dalla FIAT ? DOve ? parigi, Milano, Torino.. ? » Lisez l’actualité. Sa convention a été obtenue en faisant du chantage à l’emploi. Vous vous souvenez de son fameux référendum sur le site de Mirafiori? Si nous n’avons pas la majorité de oui, nous serons contraint de produire ailleurs », en gros c’est ce qu’il avait dit, pareil d’ailleurs pour Pomigliano d’Arco, ou il avait menacé de re-délocaliser la production de la Panda en Pologne (d’ou son retard de production). Brampton ça vous dit quelque chose?… Lire la suite >>
François
Invité

J’attends l’explication des deux porte-paroles de FCA, Seb92 et Bruce, pour me faire une opinion sur la question. 😉

wpDiscuz