Accueil F1 F1 Sepang 2015: Victoire stratégique de Vettel

F1 Sepang 2015: Victoire stratégique de Vettel

186
16
PARTAGER

En choisissant de rester en piste durant une intervention de la safety car contrairement aux Mercedes, Sebastian Vettel a remporté une très belle victoire stratégique à Sepang devant Hamilton et Rosberg. C’est sa première victoire en rouge et le premier succès d’une Ferrari depuis près de deux ans.

Départ: Parfait envol de Lewis Hamilton depuis la pole position tandis que Vettel doit tasser Rosberg contre le mur pour conserver sa seconde position. Derrière ce trio, les deux Red Bull se frictionne ce dont profite Massa pour s’intercaler entre elles.

Tour 1: Victime d’une crevaison, Pastor Maldonado rentre au ralenti au stand.

Tour 2: Lui aussi victime d’une crevaison suite à un contact avec Felipe Nasr, Raïkkonën perd beaucoup de temps.

Tour 4: Alors huitième, Marcus Ericsson part tout seul en tête-à-queue et plante sa Sauber dans le gravier. Mal placé, cette sortie entraine l’entrée en piste de la safety car.

Tour 5: La plupart des pilotes profite de cette neutralisation pour changer de pneumatiques à l’exception notable de Vettel.

Tour 6: Le classement est désormais: 1 Vettel 2 Hülkenberg 3 Grosjean

Tour 7: Drapeau vert. Vettel réussit parfaitement ce deuxième départ et possède déjà plusieurs longueurs d’avance. Dans le peloton les Mercedes tentent de se faufiler pour remonter au classement.

Tour 10: Hamilton est quatrième après un dépassement sur Sainz. Rosberg lutte pour sa part contre Massa pour la septième place.

Tour 11: Hamilton a dépassé Grosjean et Hülkenberg et se retrouve deuxième à dix secondes de Vettel.

Tour 12: Rosberg profite d’une petite erreur de Ricciardo pour prendre la sixième place.

Tour 13: Rosberg dépasse Sainz. Il est cinquième.

Tour 14: Grosjean, en pneus usés cède à son tour à Rosberg.

Tour 15: Sainz et Raïkkonën au stand. Malgré ses gommes usées, Vettel résiste bien au retour d’Hamilton puisque son avance dépasse encore les neufs secondes.

Tour 16: Arrêts de Grosjean et Hülkenberg.

Tour 17: Vettel s’arrête aux stands. Il ressort troisième derrière les deux Mercedes.

Tour 18: Ricciardo aux stands.

Tour 22: Vettel ne fait qu’une bouchée de Rosberg grâce à ses pneus neufs.

Tour 24: Vettel revient comme une balle sur Hamilton et le dépasse au moment où ce dernier s’engouffre dans la voie des stands. Alonso abandonne dans le stand McLaren.

Tour 26: Kvyat par en tête-à-queue suite à un contact avec Pérez.

Tour 27: Rosberg aux stands. Il repart en pneus durs. Grosjean s’arrête lui aussi.

Tour 29: Record du tour pour Hamilton en 1’43″976. Il accuse un retard de 20″8 secondes sur Vettel.

Tour 31: Tête-à-queue de Grosjean lors d’une attaque sur Pérez.

Tour 34: Bottas dépasse Verstappen pour le gain de la sixième place. Troisième arrêt de Raïkkonën. Il reprend la piste en septième position.

Tour 37: Raïkkonën dépasse Verstappen. Vettel s’arrête aux stands. Il repart devant les moustaches de Rosberg.

Tour 38: Arrêt de Lewis Hamilton. Vettel reprend la tête. Massa s’arrête également.

Tour 39: Record du tour pour Vettel.

Tour 40: Hamilton réplique mais il doit encore se défaire de Rosberg, deuxième.

Tour 41: Arrêt de Nico Rosberg. Hamilton est deuxième.

Tour 42: Button est au ralenti.

Tour 43: Abandon de Button.

Tour 46: A dix tours de l’arrivée, Vettel mène avec 11″4 secondes sur Hamilton et 22″4 secondes sur Rosberg.

Tour 50: Abandon de Pastor Maldonado.

Tour 51: Hamilton accuse encore près de 10 secondes de retard sur Vettel qui contrôle en préservant ses pneus.

Tour 55: La lutte est âpre entre Massa et Bottas pour la cinquième place mais le Brésilien ne fait pas de cadeaux à son équipier.

Tour 56: Bottas est passé devant Massa

Arrivée: Sebastian Vettel remporte le quarantième succès de sa carrière après 18 mois de disette. Hamilton conserve la tête du championnat avec trois points d’avance sur Hamilton.

classement GP de Malaisie 2015

Championnat pilotes:

1. Hamilton 43
2. Vettel 40
3. Rosberg 33
4. Massa 20
5. Raïkkonën 12
6. Nasr 10
7. Bottas 10
8. Ricciardo 9
9. Hülkenberg 6
10. Verstappen 6

Crédit photo: Ferrari

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "F1 Sepang 2015: Victoire stratégique de Vettel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Uberalles
Invité

Ah bah voila, superbe GP. RB qui va encore faire sa pleureuse sur le moteur Renault qui est plus doué a dominer le Formule E comme il est bon ton que l’ami XX de le rappeller.

Meme TR est passé devant eux.

Bon apres les 100M€ de budget en plus de la SF ne sont pas étrangers a ce regain de forme…. Quoi ? on me chuchote dans l’oreille reduction des couts ? … 🙂

Kaiser Sauzee
Invité

Une superbe mise au point de Vettel à tous les jamais contents.
Que vont-ils trouver cette fois ci pour le descendre ?

wizz
Membre

Avec cette victoire de Ferrari, le « nouveau pape » de la F1 doit surement regretter son choix de quitter cette écurie…

juuhuu
Invité

C’est toujours pareil, si tu ne te bouges pas le fion…. On peut en dire autant d’Hamilton quand il a changé, peu aurait parié un kopeck dessus… !

Seb
Invité

Je n’ai pas vu la course mais en lisant le résumé le titre de l’article me paraît érroné.
Une safety au 5ème tours n’est pas aussi déterminante que ça. La même chose l’an dernier et mercedes gagnait quand même.
De plus vettel fait le meilleurs tours en course et dépassa également des mercedes en piste. On est loin d’une de la victoire juste stratégique. Je vois plus un bon pilote et une bonne voiture, des bon choix stratégique et une bonne saison qui s’annonce pour Ferrari.

Seb92
Invité

Erreur dans mon pseudo, il fallait lire seb92 et non seb 😉

zak
Invité

Belle victoire de Vettel. Mercédès a cumulé les erreurs stratégiques sur ses deux voitures. Victoire-cadeau… Il faudra que Ferrari gagne encore une demi-seconde au tour pour inquiéter vraiment les flèches d’argent au championnat.

Quand McLaren-Honda terminera dans le top 10 ?

Kaizer Sauzée
Invité

Une deuxième place sur la grille, un meilleur tour en course, le dépassement des 2 Mercedes et des écarts qui ne se réduisaient pas en fin de course…
Où tu vois qu’il leur faudrait encore 1/2 seconde au tour ?

zak
Invité
Vettel a repris 20 secondes à Hamilton grâce à la SC et en effectuant un changement de pneus de moins. Rosberg a encore perdu davantage de temps car il a du attendre derrière Hamilton lors du 1er arrêt. Vettel a réalisé le troisième meilleur tour en course, loin derrière les deux Mercédès : 1:42.062 pour Rosberg au 43ème tour, 1:43.125 pour Hamilton (45ème tour) et « seulement » 1:43.648 pour Sébastien (46ème tour). Comme je ne crois pas que les Ferrari pourront faire un arrêt de moins à chaques épreuves, elle devront trouver encore entre 0.3 et 0.5 secondes au tour pour… Lire la suite >>
André
Invité
Pour compléter l’information, Ferrari avait deux trains de pneus durs neufs contre un seul pour Mercedes ( un économisé lors des qualifacations). Avantage Ferrari Deusio, les pilotes Mercedes se sont plaints du comportement de leurs voitures… ( instabilité ????) Hamilton a demandé à son ingénieur de ne pas lui parler dans les virages ( sic..) Signe d’énervement que Mercedes va mal Tercio les Ferrari usent moins leurs pneus que les Mercedes et le macadam était très chaud et cela ne se reproduira pas toute la saison. Léger avantage Ferrari. Quatrième point, les Ferrari doivent être rapides, sinon Kimi ne serait… Lire la suite >>
wpDiscuz