Accueil F1 F1 2015 – Jerez jour 1 : Vettel met Ferrari en tête

F1 2015 – Jerez jour 1 : Vettel met Ferrari en tête

168
18
PARTAGER

La F1 reprend ses droits après des mois de silence. Sur le circuit atypique et abrasif de Jerez (pourquoi continuer d’y aller ?) plus que les temps, ce sont les nombres de tours et les pannes ou incidents qui sont intéressants. C’est également l’occasion de voir les nouvelles monoplaces évoluer sur la piste.

Souvenons-nous, l’an dernier les écuries arrivaient pour les premiers essais d’intersaison avec des voitures à peine terminées et des power unit bourrés de défauts provoquant pour certaines écuries des essais catastrophiques avec très peu de roulage à un moment crucial pour la saison. Cette fois-ci, outre la Force India dont l’écurie n’a pas fait le déplacement, la Lotus E23 Hybdrid manque à l’appel, n’ayant été terminée qu’hier à l’usine d’Enstone et faisant actuellement le trajet jusqu’à Jerez. Elle devrait être en piste demain mais cela commence mal pour Lotus.

Rosberg, machine implacable

Red Bull a pour sa part fini juste à temps pour prendre la piste contrairement à toutes les autres écuries qui semblent prêtes depuis quelques jours. Enfin semblent car souvent les premiers kilomètres montrent les premières faiblesses. Une écurie qui n’a pas connu la faiblesse (dommage diront certains) c’est Mercedes donc la W06 a tourné comme une horloge sur de longs relais assurés Rosberg avec 157 tours, la W06 impressionne par une fiabilité déjà là ! Avec seulement 4 moteurs pour toute la saison (soit 1 de moins qu’en 2014) la fiabilité sera un facteur important. Pour ne pas perdre de temps Rosberg a même pris un rapide déjeuner sanglé dans sa voiture.

Quelques soucis de jeunesse

Les autres monoplaces ont pas mal tourné pour un premier jour d’essai mais se « contentent » de 50 à 70 tours. Coté chrono, Rosberg a longtemps été en tête jusqu’à une série de tours rapides de Vettel et de la Ferrari SF15T. Le deuxième sur la feuille est Marcus Ericsson avec une Sauber elle aussi motorisée par le Cavalino. Vettel se montre capable de tourner régulièrement sur un temps intéressant. C’était l’un des poins faibles de la F14T qui demandait entre 1 et 2 tours « lents » pour 1 rapide. Pour les points faibles justement, on peut évoquer des soucis de fiabilité sur la RedBull RB9 zébrée de Ricciardo (35 tours seulement) mais surtout sur la McLaren Honda de Alonso.

Alonso et McLaren-Honda cloués au stand

Avec 6 petits tours, la McLaren a surtout passé son temps au stand pour tenter de régler des soucis électriques (dixit l’écurie). Pour McLaren c’est rebelote par rapport à l’année passée. Espérons que cela se règle vite. Ron Dennis a par ailleurs confirmé que la livrée de la voiture changerait bien. Pour le moment pas d’indication sur les couleurs ni même sur la date de cette nouvelle décoration. Demain les écuries remettent cela, toujours à Jerez, sous une météo clémente et printanière (15° dans l’air entre 20 et 25° sur la piste).

Classement non officiel Jerez jour 1 :
1 – S. Vettel Ferrari 1:22.690 (59 tours)
2 – M. Ericsson Sauber 1:22.777 (73 tours)
3 – N. Rosberg Mercedes 1:23.106 (157 tours)
4 – D. Ricciardo Red Bull 1:23.338 (35 tours)
5 – V. Bottas Williams 1:23.906 (73 tours)
6 – C. Sainz Toro Rosso 1:25.327 (46 tours)
7 – F. Alonso McLaren 1:40.738 (6 tours)

Illustration : écuries respectives

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "F1 2015 – Jerez jour 1 : Vettel met Ferrari en tête"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Dommage elles ne rendent pas beaucoup plus belle que l’année dernière :s
Je comprend vraiment pas cette volonté d’abaisser autant le nez

Invité

Newey est partit on peux remettre les règles comme avant ^^

Pour l’accident Liuzzi/Schumacher, je sais pas si les nez actuel empêche réellement ça, ça fait vraiment tremplin, après on a jamais eu l’occasion de le voir

sylver
Invité

@ Thibaut
Petite précision sur l’appui, en fait toute les F1 développent plus d’appuis que leur poids et à des vitesses bien inférieure à 300km/h. Typiquement, une F1 roule au plafond vers 160km/h (en se basant sur un S.Cz de 5.2m^2), vers 300km/h on a plus de 2t d’appuis.
Sinon, d’accord sur le fond.

Dcomdim
Invité

Pas de Lotus en piste aujourd’hui? Bizarre, pourtant le fournisseur du groupe moto propulseur n’est plus Renault, non?

Gilles
Invité

il me semble que la Mercedes tourne sur le moteur 2014 encore non ?
l’écurie souhaitait commencer l’année avec le moteur de la saison passée et utiliser le power unit 2015 une fois en Europe

4aplat
Invité

Non, c’est un 2015 pour tout le monde chez Merco …

4aplat
Invité

Ca y est ça reprends !!! Ne tirons pas de conclusions hâtives …
Toutefois, ça qui est sur, c’est que la Mercedes est fiable !!!
Visiblement Ferrari a fait des progrès puisque Vettel signe un temps (ça fait toujours plaisir !!)
Déception pour McLaren et ses 6 tours (Alonso porte la poisse ?) et lotus qui n’avais pas sa voiture

Raymond le barbu
Invité

Bon point pour Ferrari; même si ces essais ne veulent pas dire grand-chose, ça montre au moins que le voiture peut être rapide. Par contre, j’ai du mal à comprendre vos critiques par rapport à Jerez: certes le revêtement est très abrasif, mais il a aussi beaucoup de qualité. Climat intéressant pour une reprise, infrastructures de qualité (le circuit accueillant le motogp tous les ans), facilement accessible, près de la majorité des usines…

wpDiscuz