Accueil BMW DTM 2015 : Tom Blomqvist chez BMW

DTM 2015 : Tom Blomqvist chez BMW

78
0
PARTAGER

Stig et Tom Blomqvist sont père et fils. Et pourtant, ils sont si différents qu’on pourrait croire à une homonymie ! Stig, Suédois, est un as du rallye (champion du monde 1984 et vice-champion 1985.) A l’issu d’une longue carrière, il est désormais porte-parole d’Audi (avec qui il a obtenu ses plus grands succès.) Tom, lui, a fait coudre un drapeau britannique sur sa combinaison et c’est sur circuits qu’il s’est revellé. Ultime différence : il va être pilote BMW en DTM.

Cosmopolite, Tom est né en Grande-Bretagne, de parents Suédois et il a grandi en Nouvelle-Zélande. Pourtant, c’est en Suède qu’il a débuté, en 2009, via la FR 2.0 (1 victoire.) En fin de saison, il disputa la Winter Series FR, en Grande-Bretagne (2 courses, 2 victoires.) En 2010, il passa à la FR 2.0 UK et à 16 ans, il devint le plus jeune champion. En prime, il s’offrit une pige en Formula BMW Pacific, en prologue du GP de Macao, terminant 3e.
La suite fut plus laborieuse. En 2011, il « monta » en F3 ATS, se blessant grièvement à mi-saison. 2 fois finaliste du McLaren Autosport awards, il échoua au « volant » de la Carrera Cup Deutschland. Convalescent, sans le sou, il se pensait perdu pour le sport auto. In extremis, il trouva un budget pour disputer l’Euro F3 2012, avec la modeste équipe Ma-Con. EuroInternational, avec laquelle il avait couru à Macao, lui offrit en prime un mi-temps en F3 ATS. Red Bull le recruta en fin de saison et il redoubla en championnat européen de F3 (avec EuroInternational.) Les résultats furent décevants et l’Anglo-suédois d’être lâché par le limonadier.
En 2014, Carlin l’embaucha comme coach. Grâce à Sean Gelael et son budget « poulet frit », il pu tripler en championnat européen de F3. Il fit preuve de réalisme et termina 2e, au détriment de Jos Verstappen.

Il avait fait le tour de la F3, mais manquait de budget pour progresser. Gelael s’offrit une tournée promotionnelle en Indonésie et Tom Dillman (futur obligé de l’Indonésien en FR 3.5) le remplaça… Y compris pour les speechs sur les prouesses de Blomqvist avec le team « poulet frit » !
L’anglo-suédois effectua un test avec BMW, en DTM, aux côtés d’autres « jeunes ». Cette fois, il a donc remporté le « volant ».

Crédit photo : BMW

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz