Accueil Infiniti Infiniti Q50 Eau Rouge : feu rouge

Infiniti Q50 Eau Rouge : feu rouge

94
5
PARTAGER

En ce début d’année pointaient quelques rumeurs quant à une suite concrète à la Q50 Eau Rouge au catalogue Infiniti. Bon et bien les dernières informations semblent claires…

La berline en survêtement et son moteur de GT-R ne devrait finalement bel et bien à jamais rester au stade de concept roulant.

Des indiscrétions relayées dans les colonnes d’un média, selon des propos rapportés par une source interne à Infiniti et au groupe, semblent clairement indiquer une fin de non recevoir pour la Q50 Eau Rouge dans es attributs de série.

Point de lancement. Point de série limitée. Une porte de sortie comme l’avait déjà laissé sous entendre Johan de Nysschen, l’ancien patron de la marque Infiniti et qui officie désormais du côté de Cadillac. Le jeu n’en vaudrait pas la chandelle, Infiniti devant et souhaitant prioritairement gagner en volume.

Pour cela, la marque premium a différents projets dans les cartons. Dont un très avancé, la future compacte Q30. La berline hautes performances animée par le V6 3,8 litres biturbo V38DETT de 568 ch pour 600 Nm afin de venir chatouiller les Allemandes et Anglaises s’arrête donc là.

Source : Autonews.

Crédit illustration : Infiniti.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Infiniti Q50 Eau Rouge : feu rouge"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Raymond le barbu
Invité

La bataille du luxe se jouant aussi sur l’image, Infiniti fait ici probablement une erreur. Lexus l’a bien compris en lançant la LFA et son fantastique V10 il y a quelques années. Une voiture totalement inutile, mais qui apporte une belle valeur ajoutée en terme d’image.

seb
Invité

Petite coquille, c’est un VR38DETT et non un V38DETT 😉

Sinon +1 avec Raumond le barbu. Cette voiture n’aurait pas été une voiture de volume mais une voiture d’image et c’est important pour faire du volume derrière. Dommage que les financiers qui dirigent les grosses entreprises ne voient pas plus loin que le court terme.

Remy C
Invité
Complètement d’accord avec les deux avis exprimés ci-dessus. L’image est primordiale pour un constructeur premium, d’autant qu’Infiniti court encore après, et l’investissement déjà consenti pour le développement (même sous-traité à une structure privée) aurait pu justifier une série ultra-limitée à la frontière de l’artisanat (comme envisagé pour le Juke-R), quitte à ouvrir les portes de la spéculation derrière. Peut-être faut-il y voir des espoirs déçus d’une greffe qui n’aurait pas bien pris, les premiers échos de la presse ayant pu l’essayer n’étant pas spécialement positifs. Peut-être l’aveu d’un semi-échec technique, ou d’un pic de fierté d’Infiniti vexé de mettre un… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Il faut dire que c’était mal parti. La com était axée sur l’image de S. Vettel entre temps parti voir si l’herbe n’était pas plus … rouge ailleurs.

Greenevans
Invité

Les raisons sont probablement multiples (S. Vettel en étant sûrement une) et l’érrivée prochaine d’une Q60 plus sportive l’explique aussi sûrement…

wpDiscuz