Accueil F1 F1 2015 : seulement 4 moteurs pour toute la saison

F1 2015 : seulement 4 moteurs pour toute la saison

91
0
PARTAGER

Si l’an dernier les écuries avaient droit à 5 moteurs pour toute la saison avant d’avoir des pénalités, cette année ce ne sera plus que 4 power units pour les 20 rendez-vous. A priori le nouvel entrant Honda sera logé à la même enseigne.

5 grands-prix par power units

Lorsque le calendrier provisoire était sorti à la fin de la saison 2014, 21 dates apparaissaient avec le retour mystérieux de la Corée du Sud. Les organisateurs n’ayant visiblement pas l’intention de faire partie de la saison 2015, il était alors évoqué la possibilité que cette 21 ème date soit avant tout pour conserver la règle des 5 moteurs pour la saison. En effet, en dessous de 20 grands-prix, les écuries n’avaient droit, selon le règlement, qu’à 4 power units pour la saison, au delà de 20, à 5.

La Corée à présent absente d’un calendrier à 20 dates, un porte-parole de la FIA vient de préciser hier que ce serait finalement bien 4 moteurs seulement pour toute la saison avant de recevoir sa première pénalité pour dépassement de quota. Quand on sait que l’an passé ce fut dur de respecter la limite de 5 alors qu’il y avait un GP de moins (19 contre 20 cette année), il y a fort à parier que les pénalités vont tomber cette année plus qu’en 2014.

Les grilles de fin de de saison chamboulées ?

A noter que normalement Honda sera soumis à la même règle et McLaren ne disposera donc que de 4 power units bien que ce dernier soit dans sa première année. Les pénalités seront également revues puisqu’en 2014, un pilote qui dépassait son quota de power units recevait une pénalité de 20 places sur la grille et s’il ne pouvait reculer d’autant de place, le restant était alors reporté sur le grand-prix suivant. Romain Grosjean ayant reçu une pénalité lors du dernier GP et ne pouvant reculer « au prochain GP », la FIA avait décidé d’appliquer du temps de pénalité. Il a été décidé qu’en 2015, cette modification serait appliqué tout le temps.

Si un pilote devant recevoir 20 places de pénalité a encore à la suite des qualifications de une à cinq places de pénalité restantes, il aura cinq secondes de pénalité à effectuer avant un arrêt au stand. S’il lui en reste de 6 à 10, il devra effectuer un drive through et s’il lui en reste de 11 à 20, il aura un stop and go de 10 secondes.

Source : FIA via agences, illustration : F1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz