Accueil Dakar Dakar 2015 étape 2 : Al-Attiyah prend sa revanche

Dakar 2015 étape 2 : Al-Attiyah prend sa revanche

94
4
PARTAGER

Si hier le Qatari avait franchi la ligne d’arrivée en tête, il a été déclassé dans la soirée suite à un passage trop rapide dans un endroit à la vitesse limitée. Aujourd’hui le pilote MINI a frappé un grand coup et reprend la tête du général.

L’étape de 625 km comportait 518 km de spéciale avec une première partie très cassante puis une partie roulante avant de rencontrer du sable. De quoi avoir des problèmes pour bon nombres de concurrents. Très longtemps en têtes des chronos, Terranova (MINI) fait une sortie de piste à quelques encablures de l’arrivée et perd plus de 20 minutes. Un cadeau offert à Al-Attiyah qui n’en demandait pas tant.

Le Qatari termine avec 8 minutes 30 sur De Villiers (Toyota) et plus de 10 minutes sur Ten Brinke (Toyota). Holowczyc (MINI) et Vasilyev (MINI)  complètent le top 5. Terranova termine finalement à un peu plus de 24 minutes du vainqueur du jour. Premier des pilotes Peugeot, Sainz termine 8ème abandonnant 20 minutes sur Al-Attiyah, tandis que Despres perd plus de 1 heure 4 minutes et Peterhansel plus de 1 heure et 7 minutes.

Les Français disent a priori adieu à la victoire finale à la régulière, mais ce Dakar 2015 semble très dur, tout le monde pourra avoir un jour sans. Ils sont devancés par Roma qui après son étape cauchemardesque hier, a encore vécu une journée difficile. Il termine 22ème à 1h02 et est à plus de 9h au général…

135

Gordon a vécu une désillusion aujourd’hui avec des problèmes de freins lui faisant perdre plus de 4 heures. Romain Dumas abandonne 3 heures 50 et Chicherit 3 heures 54. Le buggy 100% électrique Acciona est lui aussi en difficulté. A noter qu’Adam Malysz a vu son buggy SMG partir en fumée. L’équipage est indemne mais doit abandonner.

Au général Al-Attiyah reprend la tête devant De Villiers avec 7 minutes 42 d’avance. Ten Brinke est 3 ème à un peu moins de 10 minutes, juste devant Holowczyc. Sainz est 6 ème juste derrière Vasilyev. Les 10 premiers restent en moins de 30 minutes et évidemment rien n’est joué.

Classement général provisoire – Autos :
1 301 AL-ATTIYAH (QAT)/BAUMEL (FRA) MINI 06:19:40 – 00:02:00
2 303 DE VILLIERS (ZAF)/VON ZITZEWITZ (DEU) TOYOTA 06:27:22 00:07:42 –
3 315 TEN BRINKE (NLD)/COLSOUL (BEL) TOYOTA 06:29:22 00:09:42 –
4 307 HOLOWCZYC (POL)/PANSERI (FRA) MINI 06:30:08 00:10:28 –
5 310 VASILYEV (RUS)/ZHILTSOV (RUS) MINI 06:37:03 00:17:23 –
6 304 SAINZ (ESP)/CRUZ (ESP) PEUGEOT 06:39:24 00:19:44 –
7 314 VAN LOON (NLD)/ROSEGAAR (NLD) MINI 06:39:44 00:20:04 –
8 325 ALRAJHI (SAU)/GOTTSCHALK (DEU) TOYOTA 06:41:14 00:21:34 –
9 306 SOUSA (PRT)/FIUZA (PRT) MITSUBISHI 06:41:44 00:22:04 –
10 305 TERRANOVA (ARG)/GRAUE (ARG) MINI 06:42:03 00:22:23 –

142

En camions, les favoris n’ont pas failli. L’étape est remportée par Nikolaev (Kamaz) devant Viazovich (Maz) et Mardeev (Kamaz). Le vainqueur d’hier, Stacey, est 4 ème. Au général Stacey conserve la tête mais pour 20 petites secondes sur Nikolaev. Suivent Kolomy, Mardeev, Viazovich et Loprais, le tout en moins de 2 minutes. Le premier Français, Joseph Adua (Iveco) est 21 ème à 46 minutes 47.

Classement général provisoire – Camions :
1 504 STACEY (NLD)/BRUYNKENS (BEL)/DER KINDEREN (NLD) IVECO 05:06:11 – –
2 502 NIKOLAEV (RUS)/YAKOVLEV (RUS)/AKHMADEEV (RUS) KAMAZ 05:06:31 00:00:20 –
3 506 KOLOMY (CZE)/KILIAN (CZE)/KILIAN (CZE) TATRA 05:07:12 00:01:01 –
4 507 MARDEEV (RUS)/BELYAEV (RUS)/SVISTUNOV (RUS) KAMAZ 05:07:16 00:01:05 –
5 510 VIAZOVICH (BLR)/HARANIN (BLR)/ZHYHULIN (BLR) MAZ 05:07:36 00:01:25 –
6 503 LOPRAIS (CZE)/MARCO ALCAYNA (ESP)/VAN DER VAET (BEL) MAN 05:08:11 00:02:00 –
7 508 VAN VLIET (NLD)/PRONK (NLD)/KLEIN (DEU) MAN 05:09:35 00:03:24 –
8 513 VAN DEN BRINK (NLD)/WILLEMSEN (BEL)/MOUW (NLD) RENAULT TRUCKS 05:10:19 00:04:08 00:02:30
9 501 DE ROOY (NLD)/RODEWALD (POL)/DAMEN (BEL) IVECO 05:12:08 00:05:57 –
10 500 KARGINOV (RUS)/MOKEEV (RUS)/LEONOV (RUS) KAMAZ 05:13:23 00:07:12 –

Demain encore plus de 540 km au programme avec 284 km de spéciale. sur des routes caillouteuses, les concurrents vont devoir passer de 1000 m d’altitude à près de 3 500 m avant de redescendre à 1300 m. De quoi avoir encore de belles (mauvaises) surprises.

Source et illustration : Dakar

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Dakar 2015 étape 2 : Al-Attiyah prend sa revanche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
laurent
Invité

Pour l’instant le retour de Peugeot est timoré mais bon le dakar est encore long..

Marco
Invité

Mini toujours favori avec Al-Attiyah mais à perdu un joker avec Roma.
Toyota a l’air tres en forme avec le nouveau moteur.
Début difficile pour Peugeot, don le but va être de finir dans le top15. visiblement Sainz est leur lièvre.

Invité

Mini Sport Team devrait faire une réclamation car en principe aucun constructeur ne devrait changer le moteur afin de provoquer une cassure qui a causé l’abandon précoce du leader Paris Dakar en Argentine. Une surpuissance déloyale peut être considéré comme une tricherie et nuit à l’esprit sportif. Le moteur de ces conccurents aurait pu provoquer déloyalement la cassure alors que la course n’était qu’au départ de l’épreuve spécial.

wpDiscuz