Accueil Dakar Dakar 2015 étape 1 : déjà des péripéties, Roma perd son titre...

Dakar 2015 étape 1 : déjà des péripéties, Roma perd son titre !

121
0
PARTAGER

Pour le grand retour de Peugeot au Dakar, il n’y a pas de temps d’observation. La première spéciale a vu les Peugeot un peu en retrait mais pour un retour en rallye-raid après 25 ans d’absence, ce n’est pas si mal. En revanche certains ont déjà perdu gros.

L’étape du jour n’était « que » un prologue…mais un prologue de 833 km dont 170 de spéciale. Sur un parcours en terre sans grande difficulté, il fallait surtout vérifier que tout était ok au niveau des mécaniques et ne pas faire d’erreur bête. Le premier des favoris a mettre un genou à terre c’est le vainqueur de la dernière édition, Nani Roma dont le moteur de la MINI ratatouillait après quelques kilomètres.

En revanche ses coéquipiers Nasser Al-Attiyah et Terranova ne se sont pas ratés. Le Qatari remporte la victoire avec 22 secondes d’avance sur l’Argentin. Sur la troisième marche on trouve Robi Gordon et son indéboulonnable Hummer qui finit à 1 minute 4 secondes. Suivent l’outsider de Villiers sur Toyota et Holowczyc sur MINI. La première voiture « française » est le Renault Duster de Spataro qui finit 6ème à 1 minute 18 secondes.

2008DKR_76

Les deux premiers Peugeot 2008 DKR sont ceux de Sainz (8ème) et de Peterhansel (10ème) qui abandonnent un peu plus de 2 minutes (mais ont sans doute voulu jouer la prudence). Cyril Dépres a été encore plus prudent pour son premier Dakar sur 4 roues puisqu’il termine à 10 minutes du vainqueur. Mais la route est encore longue sur ce Dakar.

Romain Dumas, touche à tout du sport automobile est 19ème à 5 min 35 juste derrière Adam Malysz, ancien champion de…saut à ski et devant Chicherit ancien champion…de ski free ride. C’est une constante de retrouver des anciens du ski sur le Dakar. On rappellera bien sur Luc Alphand, vainqueur du rallye 2006 en Mitsubishi.

Roma a du se faire tracter par un camion de son assistance. A 40/50 km/h, il a fini par rallier l’arrivée mais avec 6h26 de retard sur Al-Attiyah. L’Espagnol a perdu son titre acquis sur consignes d’écurie l’an passé. Il n’est pas hors course et pourra repartir demain si son écurie arrive à trouver d’où vient la panne moteur.

Le buggy Acciona 100% électrique termine cette première étape avec 1h14 de retard sur la MINI de Al-Attiyah.

Classement provisoire de l’étape 1 – autos :
1 301 AL-ATTIYAH (QAT)/BAUMEL (FRA) MINI 01:12:50 – –
2 305 TERRANOVA (ARG)/GRAUE (ARG) MINI 01:13:12 00:00:22 –
3 308 GORDON (USA)/CAMPBELL (USA) HUMMER 01:13:54 00:01:04 –
4 303 DE VILLIERS (ZAF)/VON ZITZEWITZ (DEU) TOYOTA 01:14:02 00:01:12 –
5 307 HOLOWCZYC (POL)/PANSERI (FRA) MINI 01:14:06 00:01:16 –
6 316 SPATARO (ARG)/LOZADA (ARG) RENAULT 01:14:08 00:01:18 –
7 315 TEN BRINKE (NLD)/COLSOUL (BEL) TOYOTA 01:14:28 00:01:38 –
8 304 SAINZ (ESP)/CRUZ (ESP) PEUGEOT 01:14:56 00:02:06 –
9 314 VAN LOON (NLD)/ROSEGAAR (NLD) MINI 01:15:10 00:02:20 –
10 302 PETERHANSEL (FRA)/COTTRET (FRA) PEUGEOT 01:15:25 00:02:35 –

Duster_81

En camion, le vainqueur du jour est le Hollandais Hans Stacey sur Iveco devant son compatriote Van Vliet sur Man, 35 secondes derrière. Les deux Tchèques Loprais et Kolomy  suivent à égalité de temps à 47 secondes. Les deux premiers Kamaz sont 6 et 7 (Nikolaev, vainqueur de 2013) a plus de 1 minute 43 du leader. Vainqueur de l’édition 2014, Karginov est 11ème à 3 minutes 16. Gerard de Rooy (fils de Jan vainqueur en 1987), son dauphin en 2014 et vainqueur en 2012 est 9 ème. Les favoris sont bien au rendez-vous.

Classement provisoire de l’étape 1 – camions :
1 504 STACEY (NLD)/BRUYNKENS (BEL)/DER KINDEREN (NLD) IVECO 01:30:43 – –
2 508 VAN VLIET (NLD)/PRONK (NLD)/KLEIN (DEU) MAN 01:31:18 00:00:35 –
3 503 LOPRAIS (CZE)/MARCO ALCAYNA (ESP)/VAN DER VAET (BEL) MAN 01:31:30 00:00:47 –
4 506 KOLOMY (CZE)/KILIAN (CZE)/KILIAN (CZE) TATRA 01:31:30 00:00:47 –
5 513 VAN DEN BRINK (NLD)/WILLEMSEN (BEL)/MOUW (NLD) RENAULT TRUCKS 01:31:41 00:00:58 –
6 507 MARDEEV (RUS)/BELYAEV (RUS)/SVISTUNOV (RUS) KAMAZ 01:32:26 00:01:43 –
7 502 NIKOLAEV (RUS)/YAKOVLEV (RUS)/AKHMADEEV (RUS) KAMAZ 01:32:30 00:01:47 –
8 511 VAN GINKEL (NLD)/KUPPER (NLD)/VAN DONKELAAR (NLD) GINAF 01:32:39 00:01:56 –
9 501 DE ROOY (NLD) RODEWALD (POL)/DAMEN (BEL) IVECO 01:32:40 00:01:57 –
10 510 VIAZOVICH (BLR)/HARANIN (BLR)/ZHYHULIN (BLR) MAZ 01:32:49 00:02:06 –

Demain on commence les choses sérieuses avec une spéciale de 518 km pour les autos et un premier passage en haute montagne à plus de 1900 m d’altitude. Le terrain va se varier avec une première partie caillouteuse et une fin de spéciale sur le sable.

Source et illustration : Dakar, Peugeot Sport

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz