Accueil Ferrari Pininfarina et Ferrari dévoilent la Sergio

Pininfarina et Ferrari dévoilent la Sergio

284
20
PARTAGER

Le magnifique concept car Sergio de Pininfarina est devenu réalité. S’il gagne un pare-brise au passage en production, il conserve les lignes globales du concept et devrait devenir la propriété de très très peu de « happy few ».

C’est à Abu Dhabi (au Ferrari World) que Ferrari et Pininfarina ont dévoilé la première Ferrari Sergio qui a été livrée à son heureux propriétaire, Sheik Sultan, qui possède la collection privée SBH Royal Auto Gallery. C’est le premier des 6 exemplaires qui seront construits. La voiture a été créée pour « célébrer l’esprit et les valeurs de l’entreprise de Cambiano pour le 60 ème anniversaire de la collaboration avec le cheval cabré. Il va sans dire que Sergio était le seul choix de nom possible pour un modèle hommage au grand Sergio Pininfarina, qui a célé le partenariat unique et de longue durée avec Ferrari » explique la maison de Modène.

Basée sur la F458 Spider, la Sergio est motorisée par un V8 atmosphérique de 4 497 cm3 développant 605 chevaux. Le 0 à 100 km/h est oublié en à peine 3 secondes. Quant aux lignes, c’est à chacun de voir mais si elles tranchent avec les Ferrari actuelles, elles n’en restent pas moins sublimes. Non ? Pour le prix….chut ! Mais il se murmure qu’il est de plusieurs millions pour avoir une Ferrari pratiquement unique.

Source et illustration : Ferrari

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Pininfarina et Ferrari dévoilent la Sergio"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Dessin plus pur que les Fef « usine ». Moins tape-à-l’oeil.

Mais le bicolorisme gâche cette pureté.

Et Pininfarina n’est pas allé jusqu’à étendre cette pureté au volant « playstation ». Contraintes techniques et budget…

seb92
Invité

Les volants play station sont inspiré des ferrari ou autres voitures de course et non l’inverse.
Ça paraît logique.

Carlos Ghost
Invité

Je sais.

Mais il n’y a aucune travail sur l’intégration esthétique de ces commandes.

Julien
Invité

Le placage noir amorçait une prise d’air sur le proto avec de belles surfaces creusées sur les portes.
Là non. C’est juste un placage et ça lui enlève beaucoup d’intérêt, et technique et esthétique. Bel objet malgré tout, le jaune lui irait mieux.

Gébé
Invité

Je trouve qu’on est quand même assez loin de la pureté du concept original. Sous certains angle (faces avant et arrière), on a plus l’impression de voir le résultat d’un carrossier amateur qui a cherché à imiter un modèle connu (comme on le voit régulièrement sur le net avec les nombreuses « fauxrrari »)… Je suis assez déçu du résultat, surtout de la parte de Pininfarina !

Invité

Ils ont fait la F40, et la Nissan Cube, donc ils sont capable du meilleurs comme de la pire horreur

Manchu
Invité

Euh, faut réexpliquer la différence entre un beau design et un design réussi? Parce que là on parle de 2 designs réussis.

Sinon c’est un peu vilain, pas équilibré leur truc. Dommage.

Nico
Invité

J ai eu peur que le nom de Sergio soit un hommage au nouveau fossoyeur de Modene

Castor
Invité

Ferrai, où l’art de prendre la base d’une voiture qui est vendue environ 250000 euros, de mettre une nouvelle Carrosserie dessus pour ensuite la vendre plus d’un million, juste en vertu de sa rareté…. Elle à beau être plutôt réussi (sauf l’arrière, qui m’a provoqué des hauts le coeurs) je ne parviens pas à comprendre comment un homme sain d’esprit peut claquer un million là-dedans, alors que son voisin et sa 458 spéciale fera aussi bien que lui quelle que soit les circonstances, pour 4 fois moins cher, et avec un design plus équilibré….

Remy C
Invité
Avant de critiquer la démarche, il faut déjà comprendre le process de fabrication d’un tel objet, à la limite du one-off, pour un objet exclusif comportant de nombreuses pièces spécifiques (après on est client ou pas, c’est une autre histoire). A la base déjà, il semblerait que Pininfarina soit parti d’une version Spider de la 458 (le pare-brise), qui est plus chère que la version fermée à 250000€ hors options. Auxquels il faut ajouter au minimum 300000€ de travail de carrosserie à la main, vraisemblablement sur une carrosserie carbone. Sans compter les heures d’ingénierie, de soufflerie, les frais d’homologation (la… Lire la suite >>
Castor
Invité
Je critique la démarche, parce qu’objectivement, elle n’apporte rien de plus, si ce n’est le fait de dire « je l’ai payé plus cher que toi ! » Une 458 est plus pure, et plus fine de ligne, et les qualités dynamiques et mécaniques sont identiques. Pour ce qui est de la rentabilité de ce genre de série spéciale, je pense que Ferrari s’en fout, parce que s’ils y étaient vraiment attachés, au lieu d’en produire 6 exemplaires ils en produiraient 60, qu’ils vendraient 2 fois moins cher et rentreraient vraiment dans leurs frais. La rentabilité de Ferrari se fait, comme tous… Lire la suite >>
wpDiscuz