Accueil F3 Brèves des autres disciplines

Brèves des autres disciplines

92
0
PARTAGER

Encore une semaine sans « résultats »; il n’y a que des « brèves ». L’occasion de faire un point sur les différentes séries de monoplaces. De l’Europe à l’Amérique, en passant par l’Asie-Pacifique, il y en a pour tout le monde !

Toyota Racing Series

Comme d’habitude la série Néo-zélandaise ouvrira l’année. Pour ses 10 ans, elle s’offre un nouveau châssis (toujours signé Tatuus.) Nick Cassidy et Mich Evans (4 titres en TRS à eux deux) ont effectué une grosse journée de roulage. Cassidy ayant déjà fait le déverminage en Italie.

Le redoublant James Munro (champion 2014 de Formula Masters China et put produit de la TRS Academy) devrait ramener le titre dans le giron « kiwi ». Les frères Leicht devraient l’aider.
Du reste, il y aura du très beau monde. Qui va gagner ? Un débutant à la réputation flatteuse, comme Lance Stroll (champion de F4 Italia et membre de la Ferrari Academy), Arjun Maini (vice-champion de F4 BRDC et protégé de Force India) ou Santino Ferrucci (courtisé par plusieurs écurie de F3) ? Un pilote chevronné comme Artem Markelov (GP2), Alfonso Celis (GP3) ou le redoublant Matteo Ferrer ? Voir un outsider comme Nikita Mazepin (stakhanoviste des séries hivernales), Stefan Riener (vu en FR NEC) ou Charlie Eastwood (F4 BRDC) ?
Enfin, pour le côté people, signalons la présence de Ferdinand Zvonimir Maria Balthus Keith Michael Otto Antal Bahnam Leonhard Habsburg-Lothringen (alias « Ferdinand Hasburg ».) Pilote de F4 1.6, ce jeune Autrichien est le petit-fils du dernier empereur d’Autriche-Hongrie.

TRS

GP3

Il y a près d’un an, le fondateur de Russian Times décédait. Hilmer rachetait la structure « GP3 » de l’équipe (ex-Bamboo Racing.) Au fil de la saison, plusieurs pilotes se sont relayés, au gré des budgets. Pour les essais post-saisons de Yas Marina, l’équipe a confié ses monoplaces à des seconds couteaux, pas vraiment dignes de l’image d’excellence de la discipline. Cela trahissait surtout un cruel manque de fond.

Peu après, le couperet tombe : Hilmer va disparaitre du GP3, au profit de Campos Racing. Ainsi, en un peu plus de 2 ans, la « franchise » de GP3 aura changée 4 fois de nom !

Hilmer GP3

Brazil F3 Open

Depuis 5 ans, Interlagos accueille les F3 en plein hiver. Le Brazil F3 Open s’est autoproclamé « Macao de l’ouest ». Un titre abusif, mais l’épreuve n’en permettait pas moins aux espoirs brésiliens d’affronter des pilotes en place (voir quelques un ou deux mercenaires européens.) Hélas, l’hiver prochain, le circuit sera en travaux. Donc point d’épreuve.

F3 Brazil Open

FR 2.0

Passons aux recrutements. Champion de FR 2.0 NEC et d’Eurocup avec Nick de Vries, Koiranen veut poursuivre sur sa lancée. Elle s’offre ainsi Jake Hughes et Anton di Pasquale. L’Anglais est champion de F4 BRDC 2013, il a ensuite couru en FR 2.0 NEC (1 podium.) L’Australien est lui champion de FF Australia 2013. En 2014, il a fêté son arrivée en Europe en décrochant un titre en FR 1.6 NEC. C’est ce qu’on appelle avoir de l’ambition.

FR 2 0

Formula Masters China

Eurasia, équipe championne en titre, vient d’annoncer ses 2 premiers pilotes pour 2015. Aidan Read, qui avait disputé la finale, veut rouler sur les traces d’un autre Aidan venu d’Australie (NDLA : Aiden Wright, champion 2013.) A ses côtés, Sean Hudspeth. Le Singaporien avait débuté en 2012 (alors que la discipline s’appelait Formula Pilota China.) En 2013, il du renoncer pour cause de service militaire. En 2014, il se contenta d’une demi-saison très anonyme. Néanmoins, il est confiant pour 2015 !

FCMS

Pro Mazda

Andretti est au complet pour 2015. Weiron Tan va rejoindre le redoublant Dalton Kellett. Le Malaisien est un habitué des colonnes du Blog Auto. En 2011, il fut recruté par le Team Lotus (actuel Caterham F1) comme pilote d’essai. Il arriva l’année suivante en JK Racing Asia (ex-Formula BMW Pacific), ne disputant qu’une demi-saison. A l’hiver 2012-2013, il effectua quelques piges en FG 1000, ridiculisant ses adversaires. En 2013, toujours soutenu par les « verts », il couru en FR BARC. Il y joua le titre, face à Chris Middlehurst, jusqu’au bout. En 2014, il se rendit en Allemagne pour la F3 ATS. Il termina souvent dans le bac à sable et à l’été, Caterham F1 changea de main (ce qui signifie la dissolution de « l’Academy ».) Il changea de manager (WH, celui de Jack Hawksworth) et collectionna les podiums.
Et donc, l’ex-vert va chercher fortune aux Etats-Unis. Pilote rapide, il sera intéressant de le mesurer à un Garett Grist ou à un Jose Guttierez.

Pro Mazda

F4 MSA

La grille de l’ex-FF se remplit petit à petit. Jack Butel (vu en Protyre FR) s’était acheté une voiture. Il roulera finalement avec SWB.
Carlin a déjà Lando Norris (annoncé comme le nouveau « grand » Anglais), elle s’offre Colton Herta. Fils de Bryan Herta, il a remporté la Formula Pacific 2013, il a été moyen en US F2000, mais il s’est rattrapé lors d’une pige en Asia Cup Series (qui s’est transformée en razzia.) Il est donc d’emblée considéré comme un « client ».

F4 MSA

Clio Cup

En 2012, Tony Gilham, un athlète de MMA, rachetait une Civic ex-usine et démarrait le Team HARD. Il était alors à la fois pilote et patron. Encouragé par ces débuts, il est passé à 4 voitures en 2013 (2 Insignia et 2 Passat CC.) Des problèmes de budgets et un patron un peu explosif ont entrainé une valse des pilotes. Fin 2013, le partenaire de Gilham rachète l’équipe, rebaptisée BMR. Gilham devait réapparaitre comme pilote de Rotek (gérée par l’un de ses ex-pilotes, Rob Holland.) Hélas, Holland a détruit son S3 avant que Gilham ne puisse monter à bord.
En 2015, HARD revient, via la Clio Cup UK. Elle engagera une voiture pour Kieran Gallagher. L’Ecossais fut l’un des nombreux pilote HARD de 2013.

Clio Cup

Crédits photos : TRS (photos 1 et 2), GP3 (photo 3), Brazil F3 Open (photo 4), Koiranen (photo 5), FMCS (photo 6), Pro Mazda (photo 7), FF (photo 8) et HARD (photo 9)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz