Accueil Constructeurs chinois Beijing ES210, la Saab électrique c’est elle

Beijing ES210, la Saab électrique c’est elle

172
0
PARTAGER

Si les problèmes de NEVS persistent, le chinois BAIC (Beijing Auto) vient de lancer la version électrique de sa Shenbao D70. Et au final, c’est elle la première Saab électrique…

Les véhicules électriques commencent peu à peu à compléter les gammes des différents constructeurs chinois. BAIC lance à présent son deuxième modèle du genre, et il ne s’agit plus d’une petite citadine, mais d’une grande berline. La base de cette ES210 est ainsi la Shenbao D70, mais BAIC ne donne aucune explication quant au choix du nom d’ES210… Rappelons que la D70 repose sur la plateforme de la Saab 9-5, que Shenbao est l’une des traductions officielles de Saab en chinois, et que BAIC ne se prive guère de mettre en avant des origines scandinaves, ainsi que le passé de la marque suédoise dont il ne possède pas les droits, dans ses brochures.

Une berline statutaire qui cherche à séduire les administrations ou membres du parti. A présent en plus de les faire rouler en voiture nationale, BAIC leur permet d’afficher leur cohérence avec les ambitions gouvernementales en matière de ventes de véhicules électriques.

Grande berline de 4m86, l’ES210 revendique une autonomie de 210 km. Plutôt pas mal pour ses 1760 kg. Pour y parvenir, le moteur électrique de 80 kW / 109 ch et 255 Nm est alimenté par une batterie de 38 kWh de capacité.

La distinction entre D70 et ES210 se fait via les « ailes » bleutées de la calandre, et à bord avec une instrumentation dominée par un grand écran, et une commande de boîte de vitesse remplacée par un sélecteur rotatif.

Le tout pour un prix de 346.900 yuans (44.800 €) avant aides à l’achat. En prenant en compte ces aides, le prix est abaissé à 256.900 yuans (33.200€). Ce qui la place plutôt favorablement sur le marché.

Source : BAIC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz