Accueil Droit routier Sécurité Routière : +13,6% en octobre, lâchez les chiens !

Sécurité Routière : +13,6% en octobre, lâchez les chiens !

71
10
PARTAGER

Forcément après une année 2013 exceptionnellement basse, l’année 2014 est plus mitigée. En octobre, on note une hausse de 13,6% du nombre de morts ce qui fait évidemment réagir toujours les mêmes. L’hiver va être chaud.

Selon les chiffres provisoires de l’Organisme National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), 350 personnes sont décédées sur les routes de métropole courant octobre. Ce sont 42 décès de plus par rapport à octobre 2013. Du coté des accidents corporels, ceux-ci sont en hausse plus modérée de 1,9%, les blessés en hausse de 2,9% et le nombre d’hospitalisés de 4,4%.

Sur les 10 premiers mois de l’année 2014, le nombre de décès (provisoires) s’établit à 2 815 contre 2 703 soit une hausse de 4,1%. Evidemment, les habituels chantres de la bonne parole de la sécurité routière s’insurgent comme Chantal Périchon : « C’est inacceptable. Une hausse de 13 %, ça veut dire 42 familles qui ont perdu un père, un enfant, un proche dans un accident ».

Evidemment la réalité brute lui donne raison (même si c’est démagogique de le présenter ainsi), et oui ce serait le première année de hausse depuis 2001. Cependant, une fois de plus, il faut rapporter ces chiffres à ceux des années précédentes et pas qu’à l’exceptionnelle année 2013. Que voit-on en faisant cela ? Qu’actuellement nous sommes, en année glissante, à 3 380 décès. Ceci est le niveau que l’on avait…en mai 2013 et une baisse de plus de 10% par rapport à 2012 ! Rien à voir avec les niveaux de 2001 qui étaient à 8 160 tués sur la route.

Bref, on risque d’en entendre évidemment parler et nul doute que beaucoup reprendrons en chœur ces chiffres pour y plaquer leurs explications toutes trouvées, qui de la faute des smartphones, qui de la faute du manque de radars mobiles-mobiles, qui encore d’appeler très vite à la baisse généralisée à 80 km/h.

Source : ONISR, agences

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Sécurité Routière : +13,6% en octobre, lâchez les chiens !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Toute façon on aura jamais 0 morts, que les gens arrêtent de gueuler dès que ça monte et arrête de se réjouir quand ça descend, car on a peut être atteint la tranche de nombre où ça va stagner pendant quelques temps, avec des fois des baisse de 10% et d’autre fois des hausse de 10% mais globalement un nombre identique

Zeptepi
Invité

Et ces accidents, ils se répartissent comment ?
Dépassement sans visibilité ?
Non respect de la priorite/feux de signalisation ?
Vitesse inadaptée ?
Défaut du véhicule ?
Manque d attention ? Téléphone ?
alcool ? cannabis ? cocaïne ? médicament ?
fatigue/assoupissement ?
etc…

Ce serait intéressant d avoir ce genre de détails.

KifKif
Invité

Bonjour Thibault : Merci pour le lien. De mémoire ceinture ou pas le rapport est de 1 tué pour 4… C’est donc 300 morts que l’on peut économiser…
Mais d’un autre côté, Darwin fait son boulot…

KifKif
Invité

Et pour être précis : 75% de 20% de 1600 font 240 vies économisées

Axone
Invité

Pour rappel, il y avait eu une carte de France des accidents de la route en 2012, avec les circonstances :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/25/carte-presque-tous-les-accidents-route-2012-253113

lym
Invité
Encore faudrait-il que les circonstances soient finement caractérisées. Je pense que les accidents lors de dépassement ne prennent nullement la visibilité en compte par exemple. Seulement le franchissement d’une ligne blanche le cas échéant, ligne qui était souvent discontinue il y a 10 ans là ou c’était possible d’ailleurs… Et comme les traînards se sont bien multipliés (idéalement, ils accélèrent d’ailleurs là ou restent des créneaux pour doubler ce qui doit leur provoquer une demi-molle…), les franchissements de ligne aussi sans doute. Bref, l’environnement évolue et peut a lui seul mécaniquement multiplier les chiffres d’infraction (cf aussi les PV liés… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité
lire les chiffres d’un tableau, c’est difficile à interprêter pour se faire un jugement qui dit la vérité du moment. plusieurs facteurs sont évolutifs, changeants oui tous les cirtère cités en amont sont des causes de mortalité. quand on roule, on remarque plein de fautes des usagers, piétons, cyclistes inclus: la réduction des allures que bcp ont enregistré dans la tête a donné une confiance et une prise en possession de la chaussée par tous. C’est peut-être le facteur majeur avec l’accroissement du trafic des mauvais chiffres des victimes de la route. En effet, on s’autorise à des dépassements mortels… Lire la suite >>
0+0
Invité

P***** est-ce qu’un jour il y aura des journalistes qui auront les couilles de ne pas reprendre bêtement certains chiffres
Les morts sur la route tout comme la vente de voitures comparées au même mois de l’année précédente ça n’a pas de sens

wpDiscuz