Accueil Audi Un dimanche bucolique chez Gégène

Un dimanche bucolique chez Gégène

217
15
PARTAGER

« Un dimanche bucolique chez Gégène », c’est le nom d’une randonnée en GT, à travers l’est parisien. Tout est dit dans le titre ou presque ! Elle est organisée par Matching Numbers.

Assister à ce genre d’évènements, c’est bien. Y participer comme concurrent, c’est mieux. Pour l’occasion, Le Blog Auto dispose d’une Nissan 350Z. Une voiture qui fera prochainement l’objet d’un essai.

Chez Gegene small 01

Place de la Concorde, 10h

C’est le point de départ de la balade. Le club n’est pas centré sur une marque, une époque ou un type de voitures. Néanmoins, les participants se sont plus ou moins mis d’accord pour venir avec des GT récentes. Il y en a de presque toutes les marques : Ferrari 458 Italia, Ferrari 550 Maranello, Ford Mustang, Lotus Elise, Maserati, Mercedes SLS AMG, Porsche 911… A la vue de tels bolides, les curieux se massent. La 550 est la plus photographiée. Néanmoins, la 350Z a la faveur des adolescents. Un jeune Russe, émerveillé, déclare : « This is the car from Fast & Furious. » Les touristes Chinois n’hésitent pas à se faufiler entre les voitures pour se faire photographier avec celle qui leur plait. Une voiture de police s’arrête… Pour demander à Jérôme Kuehn ( G.O. et propriétaire de la 550) quel modèle c’est, quel moteur elle a, etc. Le plus incongru est une troupe de petits voleurs, qui restent à distance respectable, puis filent vers les Champs Elysées commettre leurs méfaits.

Chez Gegene small 02

Au total, il y a une quinzaine de voitures. On reste donc dans une ambiance intimiste, où chacun se connait. Une fois que tous le monde est là, le « chef d’atelier » (dans la terminaison Matching Numbers) improvise un mini-buffet sur le coffre de sa 550. Puis c’est le briefing avec distribution des road-books.

Chez Gegene small 03

11h, vers République

Bientôt, on entend résonner les V6, V8 et autres V12. Rouler dans un tel attroupement est bizarre : on a l’impression de jouer à Gran Turismo, mais en « live » !

Chez Gegene small 04

Les passants sont étonnés. Un client d’un café à la berlue : « Oh, regarde la Ferrari ! Et celle-là ! Et celle-là! Y’en a partout ! » Quant à ce jogger sur le pont, il croise d’abord la troupe, avant de le voir passer sous le pont !
Par contre, la circulation est très « parisienne ». Un Qashqai grille un feu rouge et manque de provoquer un carambolage à plusieurs centaines de milliers d’euros !

Chez Gegene small 05

11h30, près du château de Vincennes

L’arrivée est à la guinguette « Chez Gégène ». Bien sûr, le chemin n’y va pas directement. Notamment pour faire découvrir Paris à ceux qui ne connaitraient pas la ville. Après une boucle près du Père Lachaise, on file vers Nation. La troupe s’étire au fil des feux rouges. Puis c’est le « chemin des limousines », un raccourci à travers Vincennes connu surtout des chauffeurs (d’où son nom.) Là, seule une poignée de voitures prend la bonne direction…

Chez Gegene small 06

12h, arrivée

Le parcours file à travers le Bois de Vincennes, où la circulation est plus fluide. C’est l’occasion de laisser les moteurs vrombir… Euh… A 50km/h, dans le respect de la signalisation et du code de la route. Puis on débouche sur Joinville, où nous longeons la Marne.
Nous avons obtenu le droit de rouler (et de nous garer) sur les bords du fleuve. Cette fois, ce sont les cyclistes et les promeneurs qui n’en reviennent pas.

Chez Gegene small 07

Notez que les Ferrari sont bonnes dernières. Certes, il n’y a ni chronomètre, ni classement. Néanmoins, on peut dire que la Nissan « Blog Auto » a battu des Ferrari, lors d’une épreuve de GT !

Chez Gegene small 08

Et comme chez Asterix, cela se termine par un repas tous ensemble. Chez Gégène est l’une des dernières guinguettes encore en activité. Un établissement centenaire, souvenir du passé ouvrier du Val de Marne. Et c’est au son de l’accordéon que la journée se termine.

Chez Gegene small 09

Ainsi s’achève cette balade d’une vingtaine de kilomètres. Aucune panne n’a été à déplorer et en prime, le soleil était de la parti. Du beau temps, de belles voitures, que demande le peuple ?

Chez Gegene small 10

Crédits photos : Joest Jonathan Ouaknine/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Un dimanche bucolique chez Gégène"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
bubbzy
Invité

20kms et 1h30 grand max de route dans Paris ça c est de la sortie!!!

miké
Invité

Jjo le mondain a encore frappé

beniot9888
Invité

J’espère qu’il y avait des Ferrero rochers.

zoubi
Invité

En quoi ca vous derange ? Chacun fait ce qu’il veut tant qu’il respecte les autres me semble t’il ? Ca ressemble juste a de la jalousie deguisee vue d’ici ..Bon par contre la 350z a du faire un peu tache !

pikoidonk
Invité

« on entend raisonner les V6, V8 et autres V12 » : ah bon, et il en sort quoi de leur « raisonnement » ????

beniot9888
Invité

Pourrais-je savoir à quoi reconnait on une troupe de « petits voleurs » ?

En tout cas, en rouge vif, elle a de la gueule la 350Z. Même si ce n’est qu’une voiture de prolétaire comparée aux autres.

pikoidonk
Invité

ben ils étaient juste là pour écouter « raisonner » des GT…

wpDiscuz