Accueil Actualités Entreprise Total se met au tandem

Total se met au tandem

98
10
PARTAGER

Non le pétrolier français n’a pas décidé de se mettre à fabriquer des vélos. Pour succéder à Christope de Margerie tragiquement disparu dans un accident d’avion, le Conseil d’Administration a décidé de rappeler son ancien PDG Thierry Desmarest pour accompagner les débuts du dauphin désigné de Margerie, Patrick Pouyanné.

Desmarest, Cardinal Mazarin de Pouyanné

Thierry Desmarest avait adoubé Christophe de Margerie, lui passant petit à petit le pouvoir chez Total et ne gardant finalement qu’un rôle de Président d’Honneur. Celui qui a fait de Total le géant pétrolier qu’il est aujourd’hui revient donc au pouvoir (Président du Conseil d’Administration) mais pour un temps relativement court. En effet, il sera atteint par la limite d’âge de 70 ans et laissera alors voler Patrick Pouyanné de ses propres ailes.

En attendant, celui qui était jusqu’à présent Directeur Général de la branche raffinage-chimie sera Directeur Général, comme le fut de 2007 à 2010 Christophe de Margerie, déjà sous le contrôle bienveillant de Thierry Desmarest. A 51 ans, Pouyanné était présenté comme le dauphin probable de Margerie mais pas aussi rapidement, plutôt en 2017 ou 2018. Hélas le destin de « big moustache » s’est précipité lundi soir sur un aéroport en Russie.

Polytechnicien et Ingénieur du corps des Mines, Patrick Pouyanné est entré chez Total en 1997 après une première carrière dans les cabinets ministériels. Physiquement imposant par sa carrure de seconde ligne de rugby, fin connaisseur du Moyen-Orient, il s’appliquait depuis plusieurs années à réformer la partie avale du groupe Total, à savoir le raffinage et la chimie que de Margerie voulait réunir dans une même entité. Pouyanné devrait s’inscrire dans les pas de son mentor chez Total et continuer d’investir dans des énergies autres que le pétrole ou le gaz.

Si sa nomination ne souffre visiblement d’aucune contestation même au sein des syndicats, celle de Desmarest est plus partagée.

Desmarest, l’homme des rachats, d’AZF et de l’Erika, …

L’image de Thierry Desmarest est plus brouillée que celle de Christophe de Margerie ou celle du nouvel homme fort de Total, Patrick Pouyanné. En effet, Desmarest c’est avant tout l’homme des fusions. Fusion avec le Belge Petrofina en 1999 mais surtout Elf qui donna lieu à un bras de fer mémorable avec Philippe Jaffré et dont Total sortit grand vainqueur finissant d’engloutir son rival en le faisant définitivement disparaître, à la fois du nom du groupe, mais aussi des stations service depuis 2011.

Grâce à Desmarest, Total devient le 5ème pétrolier au monde et représente l’un des fleurons de notre industrie nationale. Mais Desmarest c’est aussi un homme qui reste à jamais lié à des affaires comme l’explosion de l’usine AZF à Toulouse ou le naufrage du pétrolier Erika dans la nuit du 12 décembre 1999. Affréteur du bateau poubelle, Total fut finalement condamné définitivement en 2012 et garde encore une trace noire de ces affaires (et d’autres).

Malgré le travail de communication entrepris par de Margerie lors de sa prise de fonction en 2007, ces épisodes restent encore très présents. Patrick Pouyanné aura pour mission de continuer dans cette voie tout en assurant la transformation de Total dans un contexte où l’extraction coûte de plus en plus cher tandis que le prix du baril est à la baisse.

Illustration : Total

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Total se met au tandem"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Dario
Invité
A vomir… Je croyais naïvement que la France soutenait la coalition anti Poutine pour le rétablissement de l’Ukraine dans ses frontières de 1991 et qu’ et qu’est ce que j’apprends 2 jours après mon retour en France, qu’un avion particulier ( donc incognito pour voyager et faire ses coups en douce) voyageant en toute discrétion pour faire des affaires avec les russes ! C’est pourri…. la France n’a aucune parole ni honneur… honte à ce président socialiste. Quand à la comédie des gardes à vue.. la Russie est coutumière de disparition de dirigeants sur son sol… rappelez vous la mort… Lire la suite >>
lerv1
Invité

Théorie du complot. Tu es au courant pour les tours du World Trade Center?

SGL
Invité

Pour avoir un semblant de parole d’honneur il faudrait commencer par livrer les BPC qui sont payés et qui appartiennent déjà à la Russie (du moins pour le premier)

SGL
Invité

D’autant plus que Christophe de Margerie était plutôt le pote avec Poutine, donc si attentats soit-il ne viendrait-il pas de nos amis les Anglo-saxons si on voit des méchants partout.

wizz
Membre

magouille ou pas, de toute façon, à ce niveau hiérarchique, on ne prend plus un billet chez Air France et consort
à leur niveau, c’est jet privé

alfa155
Invité

N’importe quoi Dario.
La Russie est un grand pays ayant depuis de longues dates des relations privilégiées avec la Russie.
Il ne faut pas écouter les grands médias vendus ;), la Russie est un grand pays avec de la poigne, de l’autorité, un exemple pour un pays comme le notre qui s’écroule.

leelabradaauto
Invité

je ratifie ce comm. Moi aussi je pense que nos alliés de 39/45 ne sont vus comme ennemis que depuis que nous avons rejoint l’Otan . Notre allégeance au dollar monnaie retenue pour les échanges pétroliers nous a coûté un conflit avec la Lybie, Kadhafy , son exécution, L’Irak, la fin de Saddam Hussein. On se souvient que ces 2 gds personnages voulaient aussi un dinar pétrolier . Forcément ,ça dérangeait aussi. Nous ne sommes pas dans les arcanes des accords Total/Russie. Nous avons bcp de contrats avec nos voisins Russes et tant mieux

SGL
Invité
Oui enfin c’est un peu plus compliqué que cela ! Alliés de 39/45 faute de mieux comme le pensait Churchill en attendant que l’entrée en guerre de l’Amérique et les premiers échecs sur le terrain des nazis. Sachant quand même que Staline avait massacré plus d’hommes avant 39 que Hitler sur toute la guerre ! (renseigner-vous !) et que Churchill fît l’aveugle et le sourd sur massacre à Katyn malgré les protestations du général Władysław Sikorski (le de Gaulle Polonais pour simplifier). Bon maintenant j’espère que Poutine n’a rien à voir avec Staline et qu’il soit plus proche d’un Khrouchtchev… Lire la suite >>
miké
Invité

@SGL, tu as raison, donne le baton pour te faire battre.

SGL
Invité

Euh, je ne vois pas bien pourquoi ?

wpDiscuz