Accueil Lamborghini SEMA 2014 : Vorsteiner et la Lamborghini Huracán LP 610-4

SEMA 2014 : Vorsteiner et la Lamborghini Huracán LP 610-4

93
3
PARTAGER

Le préparateur américain Vorsteiner, qui avait déjà travaillé sur l’Aventador ou encore l’Aventador Roadster, s’annonce sur la Lamborghini Huracán LP 610-4.

La petite dernière du constructeur de Sant’Agata Bolognese, celle qui vient reprendre le flambeau laissé par la Gallardo, sera dévoilée à travers une offre inédite lors du futur Sema Show de Las Vegas.

Cette proposition, à mettre au crédit des Américains de Vorsteiner, permettra d’apprécier les changements opérés et modifications apportées ici anticipée à travers un rendu virtuel. L’Italienne hérite d’un imposant aileron arrière en fibre de carbone, de la fibre de carbone qu’on retrouve aussi au niveau de la lame implantée à l’avant. Un capot inédit ventilé et de nouvelles jupes latérales sont également au centre des réjouissances.

Vorsteiner annonce également des jantes en alliage léger de 20″ et de 21″. Vorsteiner ne proposant pas de programme mécanique, cette  Lamborghini Huracán LP 610-4 conservera sa fiche technique originelle entre V10 5.2 l de 610 ch et 560 Nm, moteur couplé à une boîte double-embrayage à 7 rapports et transmission intégrale. A voir en détails complets en novembre prochain à l’ouverture des portes du Sema Show.

Source : Vorsteiner.

Crédit illustration : Vorsteiner.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "SEMA 2014 : Vorsteiner et la Lamborghini Huracán LP 610-4"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yves Rognard
Invité

SVP… N’appeler plus une lamborghini… comme une italienne. Ce ne sont en fait que des VW (Audi), étudiée en Allemagne (le V10 n’est autre qu’un moteur Audi) En plus elles ont perdu leur identité stylistique… Ou est donc la Miura ?

timeless
Invité

Achètes toi une FERRARI et l’affaire sera clos..!!! Au lieu de pondre un commentaire aussi nulle.
RollsRoce, Mini, Jaguar, LandRover, AstonMartin, Bentley,…ce sont bien des Anglaises de prestiges qui font rêver et qui pourtant, appartiennent à des groupes allemand ou indiens, et marchent très bien. Si Lamborghini n’était allemand, elle n’existerait certainement plus…
Avant d’être des marques, ce sont d’abord des entreprises qui cherche à gagner des l’argent et leur pérennité, et s’ils t’avaient écouté, eut etre qu’aucune n’existerait encore de nos jours.

Yves Rognard
Invité

Malgré les fautes d’orthographe, qui sont plaisantes, ton article est insultant et totalement dénué de bon sens.

wpDiscuz