Accueil Assurance Sécurité Routière : +1,3% en septembre

Sécurité Routière : +1,3% en septembre

71
3
PARTAGER

L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de publier les chiffres provisoires de la mortalité routière pour le mois de septembre. Ils sont quasi-stables à +1,3%.

Alors que les mois de juillet et d’août affichaient de belles baisses, le mois de septembre s’affiche en stabilité. Avec 316 personnes tuées sur la route, ce sont 4 personnes de plus par rapport à septembre 2013 et donc une hausse de 1,3%. En revanche, le nombre d’accidents corporels et de blessés affichent des baisses de, respectivement, 5,1% et 4,7%.

Depuis le début de l’année 2014, 2 448 personnes ont trouvé la mort sur les routes de métropole contre 2 395 à la même période l’an dernier soit une légère hausse de 2,2%. « La Sécurité routière lance un appel à la vigilance alors que les conditions climatiques risquent de se dégrader ». C’est assez paradoxale puisque cette même sécurité routière expliquait les bons résultats précédents par une météo pluvieuse… En cette période, il faut surtout se méfier des battues et des animaux traversants alors les routes, ainsi que du crépuscule qui coïncide avec nos déplacements quotidiens jusqu’au prochain changement d’heure.

Lire également : Le coupe-ceinture et le brise-vitre bientôt obligatoires à bord ?

Source : ONISR, illustration : Préfecture d’Eure-et-Loir

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Sécurité Routière : +1,3% en septembre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Chiffres
Invité

+ 1,3 % = quasi stable
– 4,7 % = chute historique
Ah les chiffres…..

leelabradaauto
Invité
les chiffres ciblent aussi les 2 roues et plus encore les piétons. Dans les aires où les piétons sont prioritaires, ceux-ci n’ont pas tous conscience qu’il existe des conducteurs d’engins motorisés pas décidés à abandonner leur avantage prioritaire . oui, on est tous appelés à s’améliorer, s’adapter au milieu, à l’environnement. Rappelons que le bon conducteur est celui qui n’a pas d’accident. Les chiffres ne sont pas représentatifs mais quantitatifs du nombre des victimes. Oui la fin de l’article cite 2 paramètres qui peuvent accroître la potentialité des accidents. Le pire est à venir si bientôt tous les axes ne… Lire la suite >>
wpDiscuz