Accueil Concept car La technologie Triple Boost de Volvo : 450 ch pour 2 litres...

La technologie Triple Boost de Volvo : 450 ch pour 2 litres de cylindrée

146
6
PARTAGER

Avec sa nouvelle génération, Volvo a fait le choix du « tout 4 cylindres ». Plus de 5, 6 ou 8. Ce qui n’empêche pas le constructeur suédois de lorgner sur des puissances supérieures, soit avec l’hybridation, ou encore avec une technologie baptisée Triple Boost

Sur le marché, l’un des moteurs présentant actuellement le rendement le plus élevé est le 4 cylindres 2.0l Mercedes-AMG équipant les A45 / CLA45 et GLA45, avec 360 ch pour ses 1991 cm3, soit plus de 180 ch au litre. Avec son dernier démonstrateur, Volvo va bien au delà.

Partant du dernier né des 4 cylindres 2.0l de la marque, de la famille Drive-E, les ingénieurs de Volvo, AVL, Denso et Polestar ont fait grimper sa puissance à 450 ch. 225 ch/l. Pour en arriver là, le moteur est gavé par deux turbos en parallèle, eux même alimenté en air par un turbo électrique. D’où l’appellation Triple Boost.

Ce moteur reste pour le moment un prototype, démontrant néanmoins la volonté de Volvo de poursuivre dans la voie du downsizing de façon intensive. C’est aussi une suite logique de son engagement sur la technologie du turbo, depuis 1981.

Source : Volvo

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "La technologie Triple Boost de Volvo : 450 ch pour 2 litres de cylindrée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
juuhuu
Invité

Au moins le côté positif finalement de ne plus avoir que des 4cyl. d’au moins 400ch comme le font Mercedes, Audi et maintenant Volvo, c’est que ça va peut-être mettre à la benne la kyrielle d’anémique moteurs pourraves déclinés artificiellement en 110/120/150/180ch voir plus avec la même base moteur !

Dr_briefs
Invité

400 ch via 2 turbo et un compresseur, avec forcement des pièces renforcés, etc…
On est très loin du cout du moteur de monsieur tout le monde.
Et je voudrais voir le cout d’entretien et la période entre chaque révision avec un moteur pareil… (fiabilité en baisse etc…)
Pour moi on est dans une voie sans issue à vouloir toujours plus de puissance et des moteur de plus en plus petit.
Au lieu de chercher absolument une puissance importante de chercher a travailler sur le poids d’un véhicule, son aérodynamisme, la récupération d’énergie, etc…

wizz
Membre
Réduire le poids du véhicule, il y a 2 voies. -1: réduire les équipements, à commencer par le confort Un moteur de lève vitre électrique. 1kg (au pif, pour le principe) 20cm de mousse du siège. 2kg Le plastique moussé du tableau de bord. 5kg Le plastique et moquette dans le coffre. 10kg. (Il parait que les gens sont mécontents du coffre de la Clio…) La clim. 20kg Les 10cm d’épaisseur de la moquette au sol. 50kg A la fin, ça pèse… -2: conserver une voiture full option, et utiliser des matériaux léger. 1kg d’alu. 10€ 1m de soudure alu.… Lire la suite >>
Dr_Briefs
Invité
Ma pensé rejoins un peu la vision actuel de mazda. Qu’il vaudrait mieux travailler sur d’autres éléments pour arriver à des perf/agrément de conduite identique que le downsizing à tout prix. Et ceux sans forcement des surcouts. Car la 450ch sur un 2l c’est excessif. Nul question d’empêcher les gens d’avoir un modèle full option. Et l’on peut travailler sur le poids d’une voiture sans forcement avoir recours à des matériaux cher. La c4 cactus est un poids plume sans abuser de carbone par exemple. Pour l’aérodynamisme c’est marrant mais sans surcout énorme les modèles « basse consommation » des généralistes réussisse… Lire la suite >>
Doeds
Invité

On voit fleurir cette faute un peu partout, mais c’est bien un compresseur (centrifuge) électrique et pas un turbo électrique ici (Justement ce qu’il manque, c’est le turbo du turbo-compresseur).

wizz
Membre

Ce moteur serait excellent pour fonctionner en GNV

wpDiscuz