Accueil Endurance ELMS 2014 : Signatech Alpine titrée pour la seconde fois consécutive à...

ELMS 2014 : Signatech Alpine titrée pour la seconde fois consécutive à Estoril

87
2
PARTAGER

Razzia française sur l’European Le Mans Series à Estoril dimanche pour la cinquième et dernière manche du championnat 2014. Après une course à suspense, c’est l’Oreca-Nissan de Capillaire-Eriksson qui l’emporte pour la première victoire en ELMS du Sébastien Loeb Racing et c’est l’écurie Signatech Alpine et l’Alpine A450b-Nissan de Chatin/Pantiatici/Webb qui est titrée pour la seconde année consécutive.

En arrivant à Estoril, les Bleus de Signatech Alpine avaient 10 points d’avance sur les Britanniques de Jota Sport. Un avantage certain mais pas une garantie totale de succès. D’autant que les écarts entre les voitures étaient énormément serrés cette saison qui a vu cinq vainqueurs différents en cinq courses. Il était donc crucial de se maintenir aux avants-postes et de marquer à la culotte Jota Sport et la Zytek-Nissan #38 de Dolan/Tincknell/Albuquerque, les vainqueurs du LMP2 aux 24 heures du Mans qui ressemblent de plus en plus à un junior team Audi, de la couleur de la voiture à la composition de l’équipage.

ELMS_Estoril_1

Les Anglais tiraient les premiers en qualification, la Zytek Jota réalisant la pole position devant la Ligier de Thiriet by TDS Racing #46 et l’Alpine Signatech #36. En course cependant la voiture bleue prenait le commandement devant la Ligier avant que celle-ci ne soit victime d’un souci mécanique. La voiture #24 du Sébastien Loeb Racing s’installait en seconde position devant la  voiture de Jota Sport. L’Alpine était victime d’une première alerte au moment du cap de la troisième heure avec une pénalité pour une infraction au règlement sur les ravitaillements, mais conservait la tête alors que les rivaux de Jota Sport étaient tombés au cinquième rang suite à un tout droit de Simon Dolan… Les choses se présentaient bien mais l’Alpine écopait d’une nouvelle pénalité de trois minutes, encore une fois à cause d’une irrégularité dans les stands. Cette fois c’est Chatin-Pantiatici-Webb qui se retrouvaient cinquièmes alors que Jota était remonté à la troisième position derrière Capillaire-Eriksson bien installés en tête et la Morgan-Judd du Morand Newblood Racing #43 de Klien-Hirsch-Ragues, une cinquième place synonyme de titre toutefois sous le drapeau à damier.

ELMS_Estoril_2

Mission accomplie pour Philippe Sinault et Alpine qui n’ont pas dominé la saison outrageusement mais ont joué placés quand il le fallait, et ont obtenu un podium au Mans. Quid de la suite pour l’écurie berruyère ? Après deux titres en ELMS, le WEC semble la suite logique. A suivre…

ELMS_Estoril_3

En GTE les Ferrari 458 ont régné en maîtresses et c’est la russe #72 du SMP Racing de Bertolini-Shaitar-Zlobin qui l’emporte avec une neuvième position au général à la clé, devant la #54 AF Corse et la #66 du JMW Motorsport. L’équipage du SMP Racing obtient le titre en GTE grâce à cette victoire, un beau résultat pour la jeune structure russe qui obtient également celui du GTC avec Beretta-Ladygin-Markosov, troisièmes à Estoril.

La victoire dans cette dernière catégorie est pour les nouveaux venus de BMW Sports Trophy Marc VDS Racing qui pour leur première participation en ELMS ont fait un sans faute avec la BMW Z4 GT3 de Hassid-Leinders-Paltalla. Une victoire BMW au nez et à la barbe de l’armée des Ferrari qui constituent le gros des troupes de la catégorie et qui pourrait donner envie à d’autres poids-lourds du GT3 européen de venir y voir l’année prochaine.

Crédit illustrations : Signatech Alpine, ELMS

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "ELMS 2014 : Signatech Alpine titrée pour la seconde fois consécutive à Estoril"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Oh joie de revoir les Zytek avec leurs vrais phares 😮

Marco
Invité

Bravo à Alpine, résultat logique vu que c’est la seule équipe qui aligne sur les 5 manches un équipage 100% pro.

wpDiscuz