Accueil Dakar Dakar 2015 : les jumeaux Coronel au départ

Dakar 2015 : les jumeaux Coronel au départ

244
3
PARTAGER

La présentation du Dakar 2015 aura lieu mi-novembre. L’affiche, ce sera un duel entre les MINI et les nouvelles Peugeot 2008 DKR. Mais le Dakar, c’est aussi des privés, avec des véhicules parfois hors du commun. Ainsi, les frères Coronel vont chacun disposer d’un nouveau buggy 2RM maison.

Tim, le plus âgés des jumeaux, va attaquer son 8e Dakar. L’an dernier, il a du abandonner sur panne mécanique. « J’étais trop loin pour pouvoir pousser mon buggy jusqu’à l’arrivée. »
Pour 2014, son buggy SuperB recevra davantage d’élément en kevlar-titane. Du coup, il perd 75kg, avec 780kg (à vide.) Dans le même temps, le 1 350 de Suzuki Hayabuza est poussé à 224ch (une version 250ch a été testée en essai.) Son avantage, ce sont des pneus Maxxis Trepator. En 2014, les pneus taïwanais lui ont permis de rouler sans jamais crever (une prouesse sur les chemins pierreux du Dakar.)

Lorsque Tim annonça qu’il aurait un coéquipier pour 2015, les regards se sont tournés vers son frère Tom. Pourtant, le pilote WTCC n’avait pas gardé une expérience terrible du Dakar. En 2009, lors de son unique participation, il avait du « mécaniquer » pendant des heures avec son frangin (alors copilote.) Il avait emmené le Bowler familial à l’arrivé, mais il jurait qu’on ne l’y reprendrait plus…
Pourtant, 6 ans plus tard, il revient ! En plus de piloter, il sera animateur pour la chaine RTL. A lui les interviews dans le bivouac, à l’arrivée de chaque spécial.

Source :
SuperB

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Dakar 2015 : les jumeaux Coronel au départ"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
KevD
Invité

Autant je comprends le choix du moteur pour son rapport légèreté – encombrement – puissance, autant je le comprends moins pour une course « d’endurance » comme le dakar. La majorité des préparateurs estiment qu’au-dessus de 600kg, les organes internes du moulin atteignent leur limite pour une utilisation type « endurance ». Dit autrement, pour de la course de côte avec des runs court, c’est parfait, mais pour 5000 km dans le sable et la terre… Ils ont dû passer un bon bout de temps à le renforcer et à le fiabiliser.
Ils seront à suivre !

Doeds
Invité

« Tim, le plus âgés des jumeaux »
Mention indispensable 😉

sidi bou said
Invité

Des pneus qui ne crèvent pas sur un Dakar, une sacré performance…

wpDiscuz