Accueil Historique Carnet de voyage : Cuba, une retraite honorable pour la 4CV ...

Carnet de voyage : Cuba, une retraite honorable pour la 4CV (7/12)

202
9
PARTAGER

Pas courant de voir une 4CV Renault dans les rues de l’Hexagone ! C’est donc à Cuba que nous aurons la chance de voir le véhicule qui a accompagné toute une époque. Mais comment a-t-elle pu se retrouver là ?

Rappelons tout d’abord que la voiture conçue par Fernand Picard et Charles-Edmond Serre, deux ingénieurs de Renault, est présentée pour la première fois en octobre 1946, suite au développement de trois prototypes, dont deux secrètement pendant l’Occupation. Les deux cadres de Renault, Serre et Picard vont dès  octobre 1940 commencer à concevoir ce véhicule populaire en prévision de l’après-guerre. S’il s’agit certes de ce qu’on peut appeler une « petite voiture », elle n’en est pas moins particulièrement spacieuse pour son époque et ses dimensions extérieures.

Ironie de l’histoire : Louis Renault ne croit pas à l’avenir commercial d’une voiture populaire, même si la Volkswagen Coccinelle  voit le jour dès 1939. Il n’est donc pas informé du projet. Pour lui l’automobile est un produit de luxe … Mais les mentalités évoluent peu à peu, effet 30 glorieuses aidant.

Fidel Castro aura quant à lui pu très certainement apprécié la publicité de l’époque mettant en avant le fait que la 4CV soit accessible au plus grand nombre  : « 4 chevaux, 4 portes,444 000 francs ! » clamaient les premiers slogans ventant ses mérites.

Bingo pour Renault : le succès de la 4CV est si grand qu’elle sera le véhicule le plus vendu en France jusqu’en 1955. C’est même la première voiture française à atteindre une production d’un million d’exemplaires. La production sera essentiellement réalisée à Billancourt, mais une partie se fera également à l’usine de Flins (Seine et Oise). Elle durera de 1947 à 1961, année de sortie du 1 105 547e et dernier exemplaire. La moustache de notre 4 CV cubaine réduite à 3 barrettes permet de dater le véhicule, c’est en effet à partir de 1954 que Renault abandonnera les six barrettes sur la face avant.

Le succès est tel en France que même l’Amérique, en 1951, importe près de 170 000 exemplaires de la 4CV. Certaines d’entre elles finiront dignement leur vie à Cuba, à quelques encablures des côtes américaines.

Crédits Photos : Elisabeth STUDER – www.leblogauto.com

 

LBA-CUBA-4CVIMG_6453 - retaille

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Carnet de voyage : Cuba, une retraite honorable pour la 4CV (7/12)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

un peu comme ds le sud Italie, on voit que la berline 4 portes est taillée pour la ruelle. Imaginons rien qu’un Renault Espace ou une laguna à la place, il faut monter sur le trottoir 2 roues pour la garer…
C’est vrai que la bagnole a pris tellement d’espace ici en Europe, et qu’en plus les familles en possèdent plusieurs aussi.
Belle photo: une 4 cv à Cuba qui garde son identité: ok on y voit des trop sièges , mais elle est belle, bonne teinte….

Thibaut Emme
Admin

Oui les sièges ne sont plus d’origine (on le voit bien) ni les roues 😉
Déjà qu’en Europe (France) c’est super dur de trouver des jantes à étoile d’origine alors à Cuba je n’ose imaginer.

A 1,43 m de large oui la Quat’che fait figure de « minus » à coté de nos voitures enflées au delà du 1,80m 😀

fistulinside
Invité

Cela n’a rien à voir avec l’automobile, mais simplement avec Cuba… c’est le seul pays qui a envoyé un contingent important en Afrique pour lutter contre Ebola. Comment se fait il que ce pays soit encore sous embargo américain, ceci depuis 1962 ? Cet embargo qui les contraint à jouir de véhicules normalement réservés à des collectionneurs.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/10/18/cuba-donne-l-exemple-dans-la-lutte-contre-ebola_4508408_3244.html

Franchise
Invité

J’ai toujours voulu faire un voyage à Cuba pour voire leurs voitures anciennes! Ils les aiment bien, et les entretiennent en bon état (quoique pas forcément état d’origine)

CDA
Membre

Ils ont surtout pas vraiment le choix.

SGL
Invité

Auto qui possède un capital de sympathie énorme, alors à quand un revival de la 4CV sur base de la nouvelle Twingo 3, sûr qu’elle pourrait devenir un triomphe.

Thibaut Emme
Admin

Le « revival » c’était la Fiftie :
https://www.leblogauto.com/2010/07/revival-renault-fiftie.html

Si elle avait un profil un peu ingrat (pavillon trop plongeant) de l’avant elle était sympathique et l’intérieur l’était tout autant.

SGL
Invité

Oui mais un revival actuel sur base Twingo 3 pourrait être plus fonctionnel (4/5 portes) et plus loyal vis-à-vis à la 4cv original (implantation moteur) mais avec les technologies du XXIe siècle.
Carlos Ghosn s’il te plaît !

Greg
Invité

En plus des USA, chose que l’on sait moins, la 4cv fût non seulement vendue mais aussi produite au Japon, ou elle connue un certain succès.
https://www.leblogauto.com/2011/02/breve-rencontre-hino-renault-4cv.html

wpDiscuz