Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

105
0
PARTAGER

C’est l’effet ketchup ! La semaine dernière, point de courses exotiques. Et ce week-end, c’est la bousculade ! Du coup, il y a plein de choses à raconter : la bonne fortune des F3 françaises en Australie, la bonne opération d’Arjun Maini en F4, le titre chanceux de Ben Barnicoat (Fortec) en FR NEC et celui, plus attendu, de Pietro Fittipaldi (MGR) en Protyre FR, la domination « Naomi Schiffesque » d’Alice Powell en Asian Formula Renault, le réveil des Chinois en Formula Masters China, la course folle (et nocturne) d’ex-Saab à Guangzhou et la course (diurne) des Carrera Cup à Singapour !Australian F3

La F3 Australienne arrive à Phillip Island. La bonne nouvelle, c’est la présence d’une autre Mygale sur la grille. Il s’agit de celle de Chris Anthony (BRM.) Avec Simon Hodge (BRM), cela fait 2 des 3 premiers du classement en F3 made in France !

F3 Aus 1

Hodge s’offre une 6e pole consécutive, un record dans la discipline. Anthony a le 2e meilleur temps et c’est donc un doublé pour Mygale aux essais !

F3 Aus 2

Malheureusement, Anthony est déclassé pour aileron non-conforme.

Au feu vert, Ben Gersekowski (Gilmour) part comme un boulet de canon. Le voilà 2e. Roland Legge (R-Tek) est aux prises avec Ricky Capo (Modena) pour la 3e place. Ce dernier finit par passer et à filer vers son premier podium en F3. En tête, Hodge effectue une course en solitaire.

Hodge passe donc le 1er sous le damier, suivi par Gersekowski et Capo.

F3 Aus 4

Au départ de la course 2, Gersekowski prend les commandes. Hodge le passe. Puis son rival le repasse. Le pilote BRM tente de se dédoubler, mais il accroche son rival. Aileron cassé, il perd de la vitesse de pointe. Anthony est parti en tête-à-queue. Du coup, c’est Chelsea Angelo (OzStaff) et Capo qui l’excluent du podium.

Gersekowski n’a plus qu’à dérouler jusqu’au damier. Angelo, pilote de « National », obtient son premier podium « scratch ». Capo est de nouveau 3e.

F3 Aus 3

Pour la course 3, Hodge veut se venger. Gersekowski doit retenir Anthony et Angelo. Le leader peut donc s’échapper. Anthony passe, mais le vainqueur de la course 2 réussit à se dédoubler. Malgré la pression, le pilote Gilmour tient le coup.

C’est donc une nouvelle victoire pour Hodge, devant Gersekowski et Anthony.

F3 Aus 5

Hodge se donne un peu d’air. Il quitte Philip Island avec 235 points. Gersekowski, éternel 2e, a 215 points. Anthony est bien esseulé au 3e rang, à 168 points.
Ce qui est dommage, c’est que ces 3 pilotes sont les seuls du plateau à avoir une voiture récente et une vraie structure. R-Tek marque le pas et les autres sont de quasi-privés.

F3 Aus 6

F4

Une semaine après le British F3, la F4 se rend seule à Donington. Sennan Fielding obtient la pole.

F4 1

Dans la course 1, Fielding patine au départ. Heureusement pour lui, le trio de Lanan (George Russell, Struan Moore et Arjun Maini) se livre une lutte fratricide. Le poleman peut donc prendre le large. Moore est 2e, avant de se faire passer par Russell. Le leader du classement fait la jonction sur Fielding et le met sous pression, en vain. Quant à Maini, il est trop loin pour embêter Moore.

Fielding s’impose ainsi devant Russell et Moore.

F4 2

Le dimanche midi, Charlie Eastwood (Douglas) est en pole. Il patine au feu vert, mais réussi à contenir Raoul Hyman (HHC.) Diego Menchaca (Douglas) passe ensuite Hyman, qui se dédouble. Eastwood, solide leader, part en tête-à-queue et le peloton passe. Hyman est le nouveau leader, tandis que Will Palmer (HHC) double Menchaca.

Ca ne bouge plus jusqu’au damier et Hyman de triompher devant Palmer et Menchaca.

F4 3

Russell est en pole de la course 3. Maini essaye de le passer au départ, mais le leader lui ferme la porte et Maini se retrouve 5e. Hyman, Fielding et Palmer sont passés devant l’Indien. Puis, Fielding harponne Palmer et peu après, Hyman fait de même sur Russell. Voilà Maini en tête devant Moore et Menchaca. Maini commet une faute et Moore peut tenter une attaque. Le protégé de Karun Chandhok -comme Russell au départ- lui ferme la porte. Menchaca et Eastwood passe. Puis ce dernier cède sa 3e place à Jordan Albert (SWR-Caterham.)

Maini remporte donc la course 3, devant Hyman et Albert (dont c’est le premier podium.)

F4 4

Avec cette victoire, Maini prend la tête de la F4, à 432 points. Russell est 2e à 411 points. Fielding complète le podium provisoire, à 399 points. La finale de Snetterton s’annonce chaude !

F4 5

Formule Renault NEC

Dernier acte pour la FR NEC 2014 au Nürburgring. Avec 10 vainqueurs en 13 courses, le compétition est très ouverte et ils sont plusieurs à pouvoir rêver de sacre dimanche soir.

Andrea Pizzitola (Manor MP) profite de la pression chez les leaders pour obtenir la pole.

FR NEC 1

Pizzitola conserve l’avantage au feu vert. 4e sur la grille (et au championnat), Seb Morris (Fortec) n’a pas de temps à perdre. Il dépose Louis Delétraz (Josef Kaufmann) et Kevin Jorg (Josef Kaufmann.) Il tente ensuite de harceler Pizzitola. Delétraz est lui menacé par Ben Barnicoat (Fortec.) Le leader du championnat trouve l’ouverture, tout comme Ukyo Sasahara (Euronova) et Jake Hughes (ART Junior Team.) Par contre, Pizzitola contient l’ex-champion de FR BARC.

Et donc, Pizzitola obtient son premier succès en FR NEC. Morris est 2e et Jorg, 3e.

FR NEC 2

Pour la course 2, Josef Zaruba (AVF) est en pole. Mais c’est Gustav Malja (Josef Kaufmann) qui se présente en premier à la chicane. Pizzitola, 3e, essaye lui aussi de passer Zaruba, en vain. Delétraz est de nouveau 4e et de nouveau leader des « prétendants au titre »… Et de nouveau, il se fait doubler par Barnicoat.

Malja gagne donc la course 2, devant Zaruba (premier podium en FR NEC) et Pizzitola.

FR NEC 3

Le dimanche, il y a trop de brouillard pour rouler et la course 3 est annulée. Tant pis pour le spectacle. L’organisateur reconnait qu’il aurait préféré un vrai dénouement. Tant pis.

Le débutant Barnicoat est donc le champion 2014 de FR NEC. Rappelons qu’il y a tout juste un an, il abandonnait le kart pour « l’Autumn Cup » de FR Protyre (qu’il a gagné.) Un pilote à surveiller…
Delétraz termine 2e. Morris, lâché par Caterham (même s’il a gardé la combi) est 3e. Grosse déception pour Steijn Schothorst (Manor MP), simple 4e. Au moins, il a déjà un pied en F3. Signalons pour terminer que l’Anglo-Thaïlandais Alexander Albon (KTR) vient d’obtenir un test F3 chez Prema. Il est soutenu par Lotus, comme Esteban Ocon…

FR NEC 4

Protyre Formula Renault

Croft accueille le BARC pour l’avant-dernière manche de Protyre Formula Renault. Le Cliff Dempsey Racing a profité de la pause pour une séance d’essai privée. L’originalité, c’est que l’écurie s’est rendue à Mallory Park. Rappelons que le circuit a frôlé la fermeture définitive.

Protyre FR 2

La résistance s’organise face à Pietro Fittipaldi (MGR.) Matteo Ferrer (MGR) et Alex Gill (Fortec) s’offrent chacun une pole.

Protyre FR 1

Le dimanche matin, le feu est en panne au moment du départ ! Il faut faire un 2e tour lancé. Lorsque le feu passe enfin au vert, Fittipaldi dépose tout le monde, à commencer par Ferrer, Colin Noble Junior (MGR) et Gill. Le poleman tente de reprendre son bien, mais le Brésilien lui ferme la porte et Ferrer se retrouve 4e. Derrière, Tarun Reddy (MGR) et Patrick Dussault (Cliff Dempsey) se neutralisent. Drapeau rouge.
Lors du 2e départ, Fittipaldi contient Noble. Mais les voitures se touchent et Piers Hicklin (Scorpio) saisit l’opportunité pour passer en tête. Noble, lui, cède la 3e place à Gill. Tandis qu’Hicklin enchaine les tours de qualifications, Ferrer sauve sa course en passant Gill.

En résumé, Hicklin triomphe devant Fittipaldi et Ferrer. C’est la première fois depuis le printemps que Fittipaldi ne gagne pas !

Protyre FR 3

L’après-midi, Fittipaldi ne fait qu’une bouchée du poleman Gill. Hicklin tente lui aussi de passer, mais le débutant de Fortec résiste. La bataille fait rage, mais Hicklin ne passe pas.

Le Brésilien s’impose et gagne le titre. Gill est 2e et Hicklin, 3e.

Protyre FR 6

Avec le décompte, Fittipaldi à 380 points et il est donc le champion 2014 de la FR Protyre. C’est le premier titre en automobile du petit-fils d’Emmo. Gill est 2e à 312 points et Hicklin, 3e à 306 points.

Protyre FR 7

Asia Formula Renault

Pendant des années, l’AFR a utilisé les mêmes Tatuus. L’an prochain, le championnat êmploira les nouveaux modèles (ceux utilisés en FR 2.0 Eurocup depuis 2013.) Les écuries veulent donc employer au maximum leurs voitures, avant de les envoyer à la retraite. PS Racing loue les siennes à l’Allemand Markus Engel (d’ordinaire présent en Scirocco R-Cup China) et à Alexandra Asmasoebrata. La dernière course de l’Indonésienne remonte à exactement un an, tout comme William Lau, qui revient via le Buzz Racing. Chez Asia Racing Team, Li Zhi Cong, auréolé de sa campagne en British F3, revient en Chine avec Asia Racing Team. Quant à Alice Powell, elle est l’invitée de FRD (par ailleurs promoteur de la série.)

Aux essais, Lau part en tête-à-queue, entrainant un drapeau rouge. Tant pis pour ceux qui voulaient refaire un tour rapide, comme Li. Powell fait une bonne affaire et elle se retrouve en pole.

AFR 1

Shigetomo Shimono (Buzz Racing) commet une erreur au départ. Maxx Ebenal (PS Racing) en profite pour lui prendre la 2e place, tandis que Powell fait le break. Shimono se reprend et repasse Ebenal (qui disparait ensuite mystérieusement du classement.) Jim Ka To (Champ Motorsport) est aux prises avec Li. Mais le pilote de British F3 part visiter les pelouses de Zhuhai. Shimono revient sur Powell, qui résiste.

L’Anglaise s’offre une nouvelle victoire en AFR, devant Shimono et Ka To.

AFR 2

Formula Masters China

On reste à Zhuhai, avec la Formula Masters China. Jake Parsons (Meritus) continue d’impressionner. Déjà impressionnant pour ses débuts à Sepang, l’Australien s’offre une 2e pole pour son 2e meeting ! L’actualité, c’est aussi la pole pour la course 3 de Yuan Bo (Eurasia.) Il est le premier Chinois de la discipline à avoir un tel honneur.

FMCS 1

Parsons et Bo anticipent le feu vert. Ca n’empêche par James Munro (KCMG) de les rattraper, puis de passer le pilote Volkswagen. Par contre, l’Australien est inabordable. Curieusement, les protagonistes habituels sont complètement absents. Ancien de l’AFR, Ronald Wu (Zen Motorsport) connait Zhuhai comme sa poche et pointe au 4e rang. Yin Hai Tao (Zen Motorsport) quadruple dans la discipline (il a débuté au temps où elle s’appelait Formula Pilota China et fut le seul Chinois à s’imposer.) Là aussi, c’est l’expérience qui parle.

Parsons passe en 1er sous le damier, devant Munro et Bo. Mais le 1er et le 3e sont pénalisés pour départ anticipé. Munro est déclaré vainqueur devant Wu (premier podium) et Yin (premier Chinois sur un podium depuis le passage à la Formula Masters China.)

FMCS 2

Grâce à son meilleur tour dans la course 1, Yin est en pole pour la course 2. Il souffle donc la politesse de la première chinoise, à son compatriote Bo (qui a lui, obtenu la pole de la course 4.) Parsons, 5e sur la grille, veut laver l’affront de la course 1. A la chicane, il est déjà 2e. Il dépose Yin et déroule jusqu’au damier.

Cette fois, pas de contestation : Parsons gagne la course 2, devant Yin et Wu.

FMCS 3

Pour la course 3, les gweilo se réveillent ! Matthew Solomon fait fructifier sa position sur la première ligne. Darma Hutomo (Humpuss) sort de la piste et provoque un safety-car.
Au restart, Dan Wells (KCMG) profite du regroupement pour s’attaquer au leader. Puis il se fait lui-même passer par Parsons. Néanmoins, Solomon tient bon.

Solomon remporte ainsi la course 3, devant Parsons et Wells.

FMCS 5

Au printemps, la course 3 du meeting de Zhuhai avait été annulée, à cause de la pluie. La FMCS a maintes fois essayé de la récupérer, mais il n’est jamais simple de rajouter une épreuve à un week-end de course. Finalement, la course 3 de Zhuhai a lieu… A Zhuhai.

Wells se débarrasse rapidement du poleman Munro. Solomon fait de même et il y a une bagarre entre les deux Anglais de Hong-Kong. Bo se joint au duo, attaquant Solomon. Ce qui permet à Wells de semer ses poursuivants. Bo passe ensuite Solomon.

Wells remporte sa première victoire depuis 2012 (lorsque la discipline s’appelait Formula Pilota China.) Bo décroche son premier podium dans la discipline. Tandis que Solomon est 3e.

FMCS 4

A une manche de la fin, rien ne va plus ! Certes, Munro reste en tête, avec 179 points. Mais Solomon est en embuscade, à 173 points. C’est plus compliqué pour Wells, 3e à 137 points. L’étincelant Parsons est 4e avec 73 points (obtenus en seulement deux meetings.)

FMCS 6

Chinese Racing Cup

Chacune des 4 « nations chinoises » invite les autres à tour de rôle. Ainsi, après Taiwan, la Chinese Racing Cup se rend à Hong-Kong. L’ancien comptoir n’a pas de circuit automobile. D’ordinaire, les pilotes locaux se dégourdissent les jambes à Zhuhai, mais vu qu’il y a déjà un meeting, la coupe a lieu à Zhaoqing. Ca tombe bien, car le circuit cantonnais a été lâché par le DTM.
Côté plateau, il y a un peu de changement. On nous avait promis Han Han et Ma Qing Hua, mais Gao Huawang (éternelle doublure de Han, y compris au cinéma) est la seule « star » parmi les débutants. Le clan Taïwanais se lamente : seul « Stanley » Yang a déjà mis les pieds à Zhaoqing.

Chinese Racing Cup 2

« David » Zhu, déjà impérial à Penbay, s’offre la pole. Yang, 2e, s’immisce dans le tir groupé des pilotes chinois. Jiang Tengyi est 3e ; on retrouve le tiercé de la 1ère course !

Chinese Racing Cup 1

La course a lieu de nuit. Zhu et Yang restent dans cet ordre au feu vert. Derrière, il y a du chahut. C’est terminé pour « Denise » Yeung, qui entraine un safety-car.
Au restart, Chen Xu rejoint les leaders. Le Chinois de Macao Lo SzeHo rattrape l’ancien champion de CTCC et le passe. Il y a pas mal de baston dans le peloton. Jiang effectue un meilleur tour avec une Senova D50 passablement endommagée. Yang tombe en panne. Chen se dédouble et passe donc 2e. Zhu oublie de prendre un virage. De quoi permettre à Zhu de prendre la tête devant Lo et le Hong-Kongais Song Zhiwei.

Ca ne bouge plus et Chen s’impose donc devant Lo et Song. La Taïwanaise « Lorraine » Shen remporte la coupe des dames. Les 4 nations sont sur le podiums !

Chinese Racing Cup 3

Porsche Carrera Cup Asia

La coupe asiatique retrouve la F1, pour une manche en prologue du Grand Prix de Singapour. Earl Bamber, meilleur débutant de la Supercup, est de nouveau intraitable aux essais.

Porsche Carrera Cup Asia, Marina Bay Street Circuit, Singapore, 19-21 September 2014.

Au feu vert, il y a une bousculade générale. Bamber se retrouve dans le peloton. Martin Ragginger prend la tête, devant Alexandre Imperatori et Ho-Pin Tung. Le Néo-zélandais réussit à remonter ses adversaires. Passer Ragginger lui demande plus de temps, mais il n’est pas un des leaders de la Supercup pour rien ! Il s’offre même le luxe de faire le trou avant le dernier.

Ainsi, Bamber remporte l’unique course de Singapour, devant Ragginger et Imperatori.

Porsche Carrera Cup Asia, Marina Bay Street Circuit, Singapore, 19-21 September 2014.

Bamber a désormais 20 points d’avance sur Ragginger et il devrait cueillir un 2e titre consécutif à Shanghai. Probablement dés le samedi. Le suspens est pour la place de 3e : Alexandre Imperatori (champion 2012, humilié par Ragginger et Bamber depuis leur arrivé) et Ho-Pin Tung (qui sera plus ou moins régional de l’étape à Shanghai) sont ex-æquo.

Porsche Carrera Cup Asia, Marina Bay Street Circuit, Singapore, 19-21 September 2014.

Grand Prix de Macao

Cette année, les informations filtrent au compte-goutte. Cela fait un mois que les inscriptions sont ouvertes et peu de concurrents ont rempli leur bulletin. Sun Zheng, présent à l’épreuve de F3 l’an dernier, sera cette année à celle de Roadsport Challenge, avec une Mitsubishi Lancer Evo.

Sun Zheng

Formule Ford

A l’instar de l’Asian Formula Renault, la FF va changer de châssis en 2015. Donc, il faut maximiser le roulage avant d’envoyer les voitures au musée ! Clay Mitchell (JTR), Michael O’Brien (MBM) et Ovie Iroro (le premier pilote professionnel Nigérian) sont de retour. Jessica Hawkins (vue en Clio Cup) va effectuer ses débuts en monoplace, avec MBM. Elle vise un volant en F4 pour 2015, avec la nouvelle structure « Team China ».

FF

Crédits photos : FRD (photos 1, 22 et 23), Australian F3 (photos 2 à 7), F4 (photos 8 à 12), FR NEC (photos 13 à 16), Renault Sport UK (photos 17 à 21), FMCS (photos 24 à 29), China Cap Series (photos 30 à 32), Porsche Carrera Cup Asia (photos 33 à 35), Sun Zheng (photo 36) et Jessica Hawkins (photo 37)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz