Accueil Général Paris 2014: Kia Optima T-Hybrid

Paris 2014: Kia Optima T-Hybrid

63
5
PARTAGER

Sous ses dehors de d’Optima de série, ce concept T-Hybrid dissimule la nouvelle technologie hybride de Kia. Associée à un moteur 1.7l diesel.

Kia propose déjà dans sa gamme Optima une déclinaison hybride, associée à un moteur essence. Le constructeur coréen songe toutefois à développer l’association diesel + électrique pour cibler le marché européen. Au salon de Genève en début d’année, il montrait les premiers principes de cette technologie, qui se voit à présent installée dans une berline Optima.

La technologie choisie par Kia est à classer dans la catégorie des mild-hybrid. La partie électrique est en fait constituée par un gros démarreur entrainé par courroie, et qui remplace aussi l’alternateur. Il vient également apporter de l’assistance au moteur thermique en cas de besoin, mais avec ses 11 kW et 55 Nm n’est pas réellement conçu pour entrainer seul la voiture. Kia indique toutefois que la voiture roule sur la seule énergie électrique lors des phases de lever de pied ou à vitesse stabilisée.

Kia-Optima-T-Hybrid-2

L’énergie électrique est stockée à l’arrière dans une batterie de 0,96 kWh de capacité, fournissant une tension de 48V. Une batterie qui a aussi pour caractéristique d’adopter la technologie plomb-carbone.

Le moteur 1.7 CRDi recèle lui aussi ses spécificités. Il est ainsi doté d’une compresseur électrique en complément du turbo, afin d’améliorer la réponse à bas régimes. Kia n’a pas sombré dans les annonces de performances mirobolantes pour son concept, et annonce 125 kW / 170 ch et 380 Nm. Rien par contre en ce qui concerne les chiffres de consommation, à part un 10 à 20% de réduction. Il s’agit pour l’heure d’un prototype de recherche et aucune date n’a été mentionnée quant à une arrivée en série de l’une ou l’autre des technologies.

Source : Kia

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Paris 2014: Kia Optima T-Hybrid"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Pas très ambitieux, plus proche des Hybrid4 de PSA que les nouvelles Hybrides GTE de VW, capacité de la batterie est ridicule. L’intérêt réside si le surcout de l’hybridation reste très limité.
Une sorte de stop & Start améliorée.

wizz
Membre

C’est juste l’alterno-démarreur de PSA, avec une tension supérieure et une batterie un peu plus grosse

greg
Invité

Rien à voir avec un alterno-démarreur : c´est un mild hybride, un système similaire à ce que propose Audi sur son concept 48V RS5 TDI.
Le but étant d´un coté de consommer moins, de l´autre donner une conduite sportive pour pas cher, puisque le petit moteur électrique a la fonction d´un « booster » en accélération.
Rien à voir non plus avec un full hybride comme celui de PSA, Hyundai a déjà un full hybride aux USA, ce n´est pas le but 😉
Quant à l´absences d´ambitions, là aussi vous n´avez pas saisi le sens de la démarche.

wizz
Membre

c’est pour cela que j’ai écrit avec une tension supérieure, et une batterie plus grosse
de ces 2 choses différentes, cela permet d’apporter une puissance supplémentaire pour booster la voiture, alors que la simple batterie au plomb 12V ne suffit pas

bref, le concept, la technologie, le principe d’hybridation, la manière de greffer la partie hybride au moteur thermique, c’est celui de l’alterno-démarreur…

SGL
Invité

Je ne parlais pas d’architecture mécanique (Hybrid4 de PSA séparé est remarquable seulement sur le principe) mais de résultats sur les performances.
Avec une batterie de 0,96 kWh de capacité on ne peut pas s’attendre à des miracles, donc au niveau des ambitions des performances elle est plus proche des Hybrid4 de PSA.
Le prix deviendra donc un élément déterminant pour juger définitivement.

wpDiscuz