Accueil Bentley Paris 2014 : Bentley Mulsanne Speed

Paris 2014 : Bentley Mulsanne Speed

125
7
PARTAGER

Bentley compte renforcer son image plus dynamique que celle de Rolls-Royce, en dotant également son vaisseau amiral, la Mulsanne, d’une version Speed. Elle aurait aussi pu se nommer Torque avec ses 1.100 Nm de couple…

La gamme Continental n’est plus la seule à porter l’appellation Speed, qui signe donc son arrivée sur la Mulsanne avec un V8 6,75 litres revu. Sont ainsi revus les chambres de combustion, les ports d’amidssion, les injecteurs,  les bougies ainsi que le taux de compression et la gestion du turbo. Avec comme résultat chiffré 537 ch et un impressionnant couple de 1.100 Nm. La révision du moteur se traduit également par une baisse de sa consommation, en partie grâce au système de désactivation de cylindres.

14,6 l/100 km et 342 g/km pour la consommation et les émissions de CO2 en cycle mixte, cela représente une baisse de 13% et reste à mettre en relation avec les 2685 kg de la Mulsanne. Et côté performances, elle n’est pas là pour faire de la figuration : 0 à 100 km/h en 4″9,, 0 à 160 km/h en 11″ et vitesse maximale de 305 km/h. Pour l’occasion, la suspension pneumatique propose un nouveau mode Sport.

Malgré ces chiffres, la Mulsanne Speed reste digne dans son aspect. Les évolutions de style sont limitées à un aspect plus sombre des grilles avant et des optiques avant et arrière, ainsi que par des jantes 21 pouces. A l’intérieur, la Speed est livrée en standard avec la pack Mulliner Driving Specifications. La finition pourra comporter une nouvelle finition bicolore de la sellerie, ainsi que des décors mêlant laquage type piano et fibre de carbone.

Source : Bentley

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Paris 2014 : Bentley Mulsanne Speed"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jurassix
Invité

Je ne my fait toujours pas a cette face avant… Ca fait tres Morgan, ce qui n’est pas forcement un compliment…

Invité

Moi j’adore. Coté décalé, intemporel, en dehors des modes, statutaire mais dynamique, juste le bon équilibre pour une limousine de ce calibre. A partir de $200,000 d’occasion aux US :=)
Peut-etre un jour…

greg
Invité

Intérieur top!
Extérieur flop!

Carlos Ghost
Invité

Une des dernières vraies berlines, avec un vrai coffre et un pavillon qui ne transforme pas les occupants en passagers d’un fourgon cellulaire.

Seul reproche : les clignotants qui « pleurent ».

Mais j’aime.

Flo_RS69
Invité

Enfin bon, faire une version Speed pour 30 ch supplémentaire avec les 2.7 t je suis pas sûr que ça puisse se ressentir. Déjà que sur les Continental l’écart est de seulement 50 ch, là c’est trop, enfin pas assez.
Pour les versions Speed j’y verrai plus un allègement de la caisse.

panama
Invité

Voilà le genre d’auto qu’un constructeur français aurait pu construire, si les marxistes n’avaient pas foutu ce pays en l’air depuis 50 ans.
C’est beau, c’est admirable. L’essence même du luxe : décalé, hors norme, intemporel. J’adore !

Nithael1970
Invité

oui, on a vu le résultat des libéraux anglais et de leur industrie automobile.
Jaguar/Rover -> indien
Rolls -> allemand
Bentley -> allemand

Bref, ton commentaire est comme toi… inutile.

wpDiscuz