Accueil Jaguar La révolution Jaguar est en marche

La révolution Jaguar est en marche

89
20
PARTAGER

L’actualité du moment chez Jaguar tourne essentiellement autour de la nouvelle petite berline XE récemment présentée. A en croire le site Edmunds qui rapporte les propos de responsables de la marque, d’autres petites révolutions devraient également apparaître d’ici quelques années…

Une nouvelle Jaguar au look totalement inédit arriverait début 2017. Selon le média Edmunds.com, la calandre rectangulaire aux coins arrondis commune à l’ensemble de la gamme (hors XK) serait le seul élément stylistique gardé par les designers. C’est la prochaine XJ en 2017, après son restylage donc, qui apportera ce que la source d’Edmunds désigne comme un « choc ».

Entre temps, la prochaine XF modèle 2016 apparaitrait plus comme une évolution mais avec une nouvelle structure faite d’aluminium pour diminuer sa consommation de carburant.  Le crossover XQ,  basé sur l’étude de style C-X17, n’aurait toujours pas été validé pour une mise en production. Depuis l’arrêt de sa fabrication, le coupé/cabriolet XK n’est pas tombé aux oubliettes et son remplaçant serait à l’étude…

Jaguar XE

Pour continuer dans les rumeurs, Jaguar aurait également étudié l’introduction d’une concurrente aux petites berlines allemandes CLA et A3 mais le projet serait pour le moment tombé à l’eau faute de plate-forme à cette taille. En revanche, si Land Rover souhaitait lancer un modèle plus compact, la donne pourrait changer. Après avoir placé une concurrente aux Classe C, A4 et autres Série 3 avec la XE, Jaguar chercherait donc à élargir sa gamme pour concurrencer davantage les modèles allemands.

Source : Edmunds
Crédit illustrations : Jaguar

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "La révolution Jaguar est en marche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Passionnant, avec les moyens quasi illimités des Indiens pour alimenter la R&D des BE de Jaguar les Big three Allemands peuvent être inquiétés dans moins de 5 ans.

greg
Invité

Pas totalement non plus. Pour le moment, JLR se repose sur ses acquis: les plateformes et les composants proviennent encore de l´ère Ford.
Il y a un grand dynamisme, c´est certain.
Mais pour le long terme c´est point d´interrogation fautes de synergies avec le groupe Tata.
Souvenons-nous que Aston Martin a été confronté au même phénomène avec plusieurs années d´avance: rentabilité en hausse, multiplication des modèles…mais marque maintenant à bout de souffle faute de nouvelle plateforme et composants…
Donc wait and see.

Alex
Invité

@greg
C’est pas tout a fait vrai quand meme. cf. la toute nouvelle plateforme de la XE par exemple.
Ils ont annonces de nouveaux moteurs, vraiment nouveaux, pas des moteurs Ford renoves.
Quand je vois la taille du recrutement au’ils ont fait dernierement, ils se donnent les moyens de progresser en R&D

SAM
Invité
@Alex. C’est en partie vrai mais en partie faux car la nouvelle plate-forme améliorée n’a pas été tracée sur une page blanche.. Nous sommes donc dans un « entre-deux »… Attendons donc non pas 5 ans mais 10 ans pour juger de la stratégie des Indiens. Après il est vrai que Jaguar a un avantage pour se développer rapidement comme Porsche… Car les 3 allemands moins exclusifs, inondent les flottes en cassant les prix… Maserati, Jaguar et Porsche privilégient la vente aux particuliers… Cela est une chance pour son développement de ces prochaines années… Mais la puissance financières des trois allemands n’est… Lire la suite >>
greg
Invité

@Alex: la plateforme IQ est largement basée sur celle de la XF, avec certes des adaptations pour permettre du RWD et AWD.
@SAM: le problème c´est que le marchße des flottes domine outrageusement. Si les marques que tu cites peuvent se permettrent de l´ignorer, c´est parce qu´ils ont des objectifs de volumes bien plus limité, en raison de leur positionemment « élitiste ».
Or Jaguar a besoin avant tout de volume.

Doeds
Invité

@greg
Alex a tout à fait raison, JLR est exactement à l’opposé de se reposer sur l’ère Ford et le département R&D augmente à vue d’oeil. Rien à voir avec la situation d’Aston Martin.

François
Invité

Moi je pense que vous avez tous un petit peu raison et un petit peu tord. 😉

SGL
Invité

Bien sûr Wikipedia English n’est pas forcément parole d’évangile mais lisez quand même le premier paragraphe :
http://en.wikipedia.org/wiki/Jaguar_XE
pour moi c’est la première 100 % Jaguar depuis plus de 30 ans.

greg
Invité

J’ai moi-même écrit des articles wiki sur des voitures et marques alors bon 😀

SGL
Invité

Exact @ Alex une auto se conçoit en 4 ans voire 6 ans au maximum lorsque l’on repart de page blanche sans récupérer aucun acquis précédemment.
La XE semble donc la première vraie Jaguar (Tata) à être construit en utilisant la nouvelle architecture modulaire en aluminium. (début de conception : 2009 . Rachat par Tata en 2008)
Une véritable émancipation de la marque depuis 24 ans et la première voiture de son segment avec une structure monocoque en aluminium, qui plus est une plateforme modulaire !

SGL
Invité

Jaguar revendique comme une nouvelle base pour ses futures modèles; propagande !?

greg
Invité
Oui mais cette architecture « modulaire » est basée largement sur la plateforme de la XF encore une fois. Mais améliorée en intégrant des éléments de la XJ, et permettant le retour à la propulsion, tout en exploitant enfin le savoir-faire indéniable de Jaguar dans l’aluminium. Mon but n’est pas de « casser » la marque, mais d’inciter à la prudence : je trouve que JLR est malgré tout encore relativement fragile. ça va dans la bonne direction aussi niveau motorisations (ingenium), mais il manque une masse critique ou bien une vraie possibilité de partages de technologies pour rendre la marque vraiment pérenne. Un… Lire la suite >>
Doeds
Invité

@greg , Comme tu l’as mentionné plus d’une fois et avant que certains ne soient confus, il n’y a pas de retour à la propulsion, toutes les Jaguar actuelles le sont.

gigi4lm
Invité

Jaguar, mise en pièces d’abord par l’anglais British Leyland (qui en a démoli bien d’autres) puis par l’américain Ford trouve son salut grâce à Tata et un pays, l’ Inde, qui n’a aucune culture automobile.
Merci Tata.

wizz
Membre
Ford a bien remis Jaguar sur le chemin du succès (excepté la « Jaguar Mondéo » 2.2 TDCI, trop en avance pour la clientèle de cette époque) Si Ford a vendu Jaguar, c’est uniquement pour du fric, afin de sauver la maison mère. Dans les années 2000, bien avant la crise, Ford a demandé à Allan Mullaly de prendre le controle du constructeur. Ce dernier avait remarqué la faible trésorie disponible, le fond de roulement. En cas de difficulté passagère, le constructeur risque de se retrouver avec les caisses vides, impossible de payer les salaires, les fournisseurs, et donc pénaliser le business.… Lire la suite >>
juuhuu
Invité

Exact, Ford a mis de gros moyens à l’époque pour Jaguar devienne fiable !!!

SGL
Invité

Hé, hé, c’est vrai que grâce à Ford et pour la première fois la XJ40 (en 1993) était devenue fiable, une révolution chez Jaguar !

Invité

Jaguar fait de belles voitures mais n’est pas un leader plutôt un follower a l’image de Hyundai et consorts,en sortant sa XE il se met dans le même moule que les allemandes aucune surprise stylistique ni d’innovation majeure dans la catégorie,mais il faut être reconnaissant a Tata d’avoir ressusciter Jaguar…

juuhuu
Invité

C’est comme Maserati, c’est plutôt des followers à personnalité et tant mieux s’il n’y a pas les toutes dernières technos / gadgets éléectroniques, tant qu’il y a de gros moulins et une réelle plus value d’agrément à la conduite, c’est bien là l’essentiel…

SGL
Invité
Je reviens à la charge avec plus d’informations. Dixit L’Automobile Magazine le projet XE à nécessiter un investissement de 1.9 milliards € uniquement pour l’usine et pour la conception de la XE, Jaguar fait table rase des techniques du passé avec sa nouvelle plateforme modulaire en aluminium. Partant du principe que l’aluminium n’a peu de contraintes techniques équivalentes à celle de l’acier cela tente de confirmer que la plateforme est bien 100% nouvelle et qui plus est extrêmement sophistiquée pour le segment « D ». La révolution est plus technique qu’esthétique. D’ailleurs Tata ne prévoit de la rentabilité uniquement par… Lire la suite >>
wpDiscuz