Accueil Actualités Entreprise Aston Martin : un nouveau PDG débauché chez Nissan

Aston Martin : un nouveau PDG débauché chez Nissan

110
4
PARTAGER

Depuis près d’un an, le constructeur anglais était à la recherche d’un nouveau PDG pour succéder au charismatique Ulrich Bez, à la tête de la marque depuis 2000. Aston Martin est allé chercher chez Nissan avec la personne d’Andy Palmer, actuel directeur de la stratégie Nissan.

Après notamment le départ de Carlos Tavares (alors n°2 de Renault parti rejoindre la direction de PSA) et de Johan de Nysschen (PDG d’Infiniti parti à la tête de Cadillac), c’est à un nouveau départ d’importance que doit faire face l’Alliance Nissan-Renault : Andy Palmer avait jusqu’à présent la responsabilité de définir la stratégie de Nissan avec une attention particulière portée sur les véhicules électriques. Il avait par ailleurs repris la direction d’Infiniti par interim suite au départ de M. de Nysschen.

Très actif dans les médias, Andrew Palmer est une recrue de taille pour Aston Martin. Le Britannique aura par ailleurs beaucoup à faire en succédant à Ulrich Bez, qui prend sa retraite à l’âge de 70 ans. Si le constructeur bénéficie d’une bonne image dans le segment premium, la gamme, certes en passe d’être renouvelée, est vieillissante, tant en matière de châssis que de moteurs.

andypalmercorp

Si le futur est déjà relativement bien dessiné avec l’arrivé au capital d’Investindustrial et les accords de coopération avec Daimler, ce sont autant de changements majeurs qu’il faut intégrer dans la culture du constructeur. Il faudra notamment convaincre et conquérir de nouveaux marchés avec l’arrivée d’un V8 dans la gamme (en provenance de Mercedes).

Agé de 51 ans, Andy Palmer travaillait depuis 1991 pour Nissan Europe, avant de rejoindre les quartiers généraux du constructeur japonais à Tokyo depuis 2002. Il est régulièrement considéré comme l’un des responsables marketing les plus influents à travers le monde, selon un classement établi par Forbes (magazine économique américain), derrière Phil Schiller (Apple) et Younghee Lee (Samsung).

Philippe Klein, 57 ans, diplômé de l’ENSPM (Ecole Nationale Supérieure du Pétrole et des Moteurs) et directeur produits, programme de Renault jusqu’à présent, prendra la succession du Britannique. Entré en 1981 chez Renault, le Français a déjà fait de nombreux allers-retours entre Paris et Tokyo et pour occuper différents postes au sein des deux directions dès 1999 (début de l’Alliance Renault-Nissan).

43500_1_6

Source : Aston Martin / Alliance Nissan-Renault
Crédits photos : Aston Martin / Alliance Nissan-Renault

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Aston Martin : un nouveau PDG débauché chez Nissan"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Greenevans
Invité

Est-ce pour préparer l’absorption par Daimler, partenaire technique d’Infiniti (et de Renault-Nissan)…

Nullos
Invité

« Philippe Klein, 47 ans, diplômé de l’ENSPM (Ecole Nationale Supérieure du Pétrole et des Moteurs) et directeur produits, programme de Renault jusqu’à présent, prendra la succession du Britannique. Entré en 1981 chez Renault »

Si Je compte bien, le gars, né en 1967 est rentré chez Renault à 14 ans…

wizz
Membre

autrement dit, à 57 ans aujourd’hui, il n’aura aucune chance d’accéder au poste suprême chez Renault-Nissan (ou suffisamment pour pouvoir laisser son empreinte). Tout comme pour Tavares…

wpDiscuz