Accueil Constructeurs chinois ANCAP : le pick-up Great Wall s’écrase contre le mur… Mais réussit...

ANCAP : le pick-up Great Wall s’écrase contre le mur… Mais réussit le test

361
0
PARTAGER

Le Great Wall V200 (alias Wingle) est passé sur le gril de l’ANCAP (pendant australien de l’Euro-NCAP.) Le Wingle/V200 n’est pas vraiment le dernier cri du constructeur chinois. Et pour obtenir un prix canon de 23 990 dollars australien (16 500€), l’importateur l’a allégé en équipement de sécurité… Vieille voiture chinoise – équipements de sécurité = crash-test déplorable.

Effectivement, le V200 s’écrase tel une canette de coca. L’ANCAP déclare pudiquement que lors du choc frontal, « l’avant a perdu son intégrité structurelle ». Le tableau de bord et la colonne de direction viennent percuter les occupants. Au moins, les mannequins ne souffriront plus. Il s’en tire avec 6,72 points sur 16, avec 0,07 points sur 4 en protection des jambes et 0 point sur 4 en protection de la poitrine. Alors que sur un pick-up, les occupants sont assis hauts (donc logiquement moins exposés.)

Mais le Great Wall se rattrape sur la collision latérale, ce qui lui permet d’afficher 3 étoiles… Sauf que sur ce type de véhicules, l’ANCAP ne fait pas de deuxième crash. Il les juge naturellement armés. Donc il leur donne systématiquement la note maximale. Y compris les véhicules comme le V200 qui n’ont pas d’airbags latéraux.

Encore une bizarrerie de l’ANCAP. Par le passé, il s’était montré plus sévère que l’Euro-NCAP… En jugeant lui-même des tests réalisés par son homologue.

Quant à Great Wall, rappelons qu’il sait faire plus moderne, plus sûre, mieux équipée… Mais curieusement, il n’exporte pas ses dernières productions.

Crédit photo : ANCAP

Source :
Drive

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz