Accueil Actualités Entreprise Volkswagen : Premières échauffourées suite à l’annonce du plan d’économies

Volkswagen : Premières échauffourées suite à l’annonce du plan d’économies

114
9
PARTAGER

Voilà qui n’augure rien de bon dans les échanges entre la direction du groupe allemand et les syndicats de l’entreprise. En effet l’agence Reuters nous apprend, suite aux mesures annoncées par VW, que les syndicats ont forcé l’équipe dirigeante a se séparer du cabinet de consultants Mckinsey.

Un petit retour en arrière souvenez vous… Très récemment nous observions le départ du directeur de la production du groupe Volkswagen. Départ s’entremêlant avec l’annonce d’un plan d’économies visant à ce que l’entreprise retrouve des niveaux de marge en adéquation avec ses attentes : en l’occurrence l’organe de presse ne précise pas ses sources internes, mais il était annoncé par les syndicats eux-mêmes que ces coupes ne se passeraient pas sans heurts.

Il s’agit donc là de la première passe d’armes entre la direction et les syndicats sur le sujet. Il faut souligner que l’entrée du cabinet de consultant Mckinsey, en vue d’étudier les différentes pistes d’économies à venir, s’était faite (choses rare) sans la consultation des représentants du personnel. Ces derniers déjà bien échaudés par les annonces récentes n’ont donc pas hésité à remettre complètement en cause l’arrivée de ce nouvel acteur.

N’oublions pas quelle importance conservent les représentants syndicaux, qui s’alliant régulièrement avec les représentants du land de Basse Saxe « pèsent » réellement dans la gouvernance de l’entreprise, surtout lorsqu’il s’agit de défendre des « coupes claires dans les effectifs ». Ces derniers craignaient justement que les consultants invités à se pencher sur les problématiques de niveaux de marge ne coupent trop dans la masse salariale, notamment celle des usines de Wolfsburg et Kassel.

D’ailleurs, comme pour mieux souligner sa détermination,  Bern Osterloh le chef du comité d’entreprise a d’ores et déjà souligné que « les coupes attendues ne seraient pas une promenade dans le parc, et qu’il y aurait des questions particulièrement disputées… ».

Voilà qui promet des débats houleux lors des prochains comités…

Source : Reuters

Crédit illustration : VW

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Volkswagen : Premières échauffourées suite à l’annonce du plan d’économies"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité
L’ancienne plate forme de la Golf IV, véritable cash machine a permis avec le maintien des antiques plates formes en Chine à VW AG de générer de confortables marges… Si tous les journalistes ou les ingénieurs s’accordent à dire que la nouvelle plateforme MQB est une prouesse technologique… Son développement et surtout son déploiement au sein de la galaxie VW-AG va prendre du temps… Et c’est bien ce qu’ont pointé les analystes des fabuleuses banques et autres cabinets d’analyse il y a quelques mois. Ces personnes des agences de notation, ces grands de la finance doutent sur la capacité de… Lire la suite >>
F
Invité

En même temps la direction de VW aime les syndicats, elle permet de façon honteuse à l’UAW de s’installer à Chattanooga alors que les salariés avaient signifié par un vote qu’ils n’en voulaient pas. Du coup, qu’elle se débrouille avec ses amis, qu’importe qu’ils soient allemands ou américains 😉

François
Invité

Désolé, mon nom ne s’est pas affiché en entier.

Sam
Invité

L’investissement de 84 Milliards d’Euros annoncé en 2013 m’avait paru pharaonique. N’est-ce pas aujourd’hui le retour de batton sur cette stratégie ?

https://www.leblogauto.com/2013/11/le-groupe-vw-annonce-plus-de-80-milliards-deuros-dinvestissement.html

Invité

et comme d’hab,afin de préserver les marges de certains,des centaines peut être des milliers vont trinquer…ah oui il parait que c’est archaïque de dire ça !!!

Kaizer Sauzée
Invité

Tout n’irait donc pas pour le mieux dans le meilleur des mondes automobiles teutonnes ???

wpDiscuz